Le Conservatoire botanique national de Franche-Comté vous invite à signaler les escargots de vos jardins...

Publié le 01/10/2020 - 08:01
Mis à jour le 05/10/2020 - 09:38

Une enquête participative va être lancée en Bourgogne Franche-Comté pour connaître les lieux de répartition de quatre espèces les plus connues de la région.

Petit gris ©Julien RYELANDT
Petit gris ©Julien RYELANDT

Parmi tous les groupes faunistiques étudiés par les spécialistes, les mollusques font bien souvent partie des laissé-pour-compte... Bien que certaines espèces soient très présentes dans notre région, les scientifique connaissent mal leurs aires de répartition... C’est pourquoi depuis plusieurs années, le Conservatoire botanique national de Franche-Comté – Observatoire régional des Invertébrés (CBNFC-ORI) travaille activement à l’amélioration de la connaissance des mollusques sur son territoire, et s’associe aujourd’hui à l’Office pour les Insectes et leur Environnement de Franche- Comté (OPIE FC) et la Société d'histoire naturelle d'Autun-Observatoire de la faune de Bourgogne (SHNA-OFAB), pour mettre en place une enquête participative autour des 4 espèces les plus connues de la région, et inciter chacun à signaler la présence de ces espèces d’escargots près de chez lui.

Une connaissance lacunaire

Comme pour la plupart des autres groupes, la connaissance de la malacofaune (c’est ainsi qu’on nomme l’ensemble des mollusques) se concentre souvent sur les espèces rares. Les premières recherches s’orientent particulièrement autour des espèces menacées du territoire, laissant ainsi des lacunes pour les espèces les plus communes et pourtant les plus facilement observables comme l’escargot de Bourgogne ou encore le petit gris... Leur zone de répartition étant plus étendue que d’autres espèces, le travail de prospection est également plus long. C’est pourquoi le CBNFC-ORI, l’OPIE FC et la SHNA-OFAB ont aujourd’hui besoin de la participation du grand public pour améliorer la connaissance régionale au travers de cette enquête participative.

Quatre espèces à observer, ouvrez l'œil !

Parmi les espèces concernées par l’enquête, on retrouve :

  • l’escargot de Bourgogne (imposant gastéropode à la coquille beige/crème),
  • le petit gris (avec sa coquille brune légèrement rugueuse et ses bandes striées),
  • l’escargot des jardins (petit escargot à la coquille lisse jaune, rose ou brune, unie ou à spirale)
  • l’escargot des haies (que l’on distingue de son cousin l’escargot des jardin grâce au petit liseré noir présent à l’ouverture de sa coquille).

Vous pouvez apprendre à reconnaître ces 4 espèces, en vous rendant sur le site du CBNFC-ORI (www.cbnfc-ori.org rubrique enquêtes).

Le saviez-vous ?

En Bourgogne-Franche-Comté, on compte aujourd’hui plus de 190 espèces d’escargots différentes répartis dans des habitats très diversifiés. Parmi eux, une espèce sur trois est une espèce aquatique, vivant dans les plans d’eau, les rivières ou les eaux souterraines. La Bourgogne-Franche-Comté abrite également une douzaine d’espèces endémiques (c’est-à-dire qu’on ne les trouve nulle part ailleurs) dont certaines sont protégées au niveau national ! La Bourgogne Franche-Comté a donc une responsabilité particulière dans la préservation de ces espèces.

Participer à l’enquête

Le Conservatoire botanique national de Franche-Comté, l’Office pour les Insectes et leur Environnement de Franche- Comté (OPIE FC) et la Société d'histoire naturelle d'Autun-Observatoire de la faune de Bourgogne vous invitent à ouvrir l’œil et à signaler toute observation d’individu vivant ou même de coquille vide. Il est possible de transmettre très simplement ses observations remplissant un formulaire accessible en ligne. Attention, il sera nécessaire de joindre une photo de l’observation pour aider nos experts à valider la donnée.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Entre incivilités et volonté d’accueillir des touristes, le défi à relever aux Planches-Près-d’Arbois…

Depuis deux étés (et notamment ce mois de juillet 2020), les touristes sont venus en masse (plusieurs milliers) sur le site protégé de la cascade des Tuffs aux Planches-Près d'Arbois. Bercés entre volonté d'accueillir du monde et nécessité de préserver le site, les villageois et le maire mènent des réflexions pour les saisons à venir...

L’agroalimentaire voudrait qu’industriels et collectivités accélèrent le recyclage des emballages plastiques

L'industrie agroalimentaire accélère ses efforts pour réduire le plastique, verdir ses emballages et ses processus de fabrication, mais souhaiterait que les collectivités et les industriels du recyclage en fassent autant pour améliorer la collecte et le recyclage des emballages plastique.

« Permis de louer » : Anne Vignot veut réhabiliter 520 logements au centre-ville

Habités ou non, 520 logements du centre-ville sont dans le viseur des services de la municipalité de Besançon dans la cadre de la politique de lutte contre l'habitat indigne. La Ville souhaite expérimenter sur cinq ans, dans le cadre du programme "Action Coeur de Ville", une phase de réhabilitation assortie d'aides financières. Mais elle veut aussi et surtout y adjoindre un volet énergétique. Anne vignot a interpellé à ce sujet  la ministre de la transition écologique Barbara Pompili. Le "Permis de louer" entrera en vigueur au 1er mai 2021.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.49
couvert
le 30/10 à 3h00
Vent
3.02 m/s
Pression
1026 hPa
Humidité
95 %

Sondage