Alerte Témoin

Municipale 2020 : les grands investissements prévus par Karim Bouhassoun

Publié le 04/03/2020 - 12:07
Mis à jour le 04/03/2020 - 14:17

Le candidat à l'élection municipale de Besançon a présenté ce 4 mars 2020 les grands investissements qu'il aimerait mettre en place…

K. Bouhassoun © Hélène Loget
K. Bouhassoun © Hélène Loget

"Nous avons proposé un gel total des impôts", indique Karim Bouhassoun qui souligne qu'il n’est pas nécessaire pour cela de "s'endetter" : "nous pouvons prévoir 50 millions d'investissements par année à Besançon pour la durée du mandat. Ce qui fait au total 300 millions d'investissements. Il faut distinguer les investissements productifs (qui apporteront de la valeur) et ceux qui seront immobilisés".

Les principaux domaines dans lesquels le candidat souhaite investir :

  • L'éducation,
  • La cité éducative,
  • La mise en accessibilité de la ville aux personnes à mobilité réduite,
  • L'efficacité énergétique,
  • Les pistes cyclables,
  • La question des gymnases,
  • Un réseau de ferme urbaine,
  • Le site Temis innovation,
  • Les transports.

L'éducation

Il s'agit de "rénover les écoles, les réhabiliter pour qu'elles soient toutes égales", indique le candidat.

Budget prévu : Autour de 20 millions d'euros (pour écoles et rénovations des écoles) notamment pour l'école Ile-de-France à Planoise qui "sera prioritaire "mais aussi à Jean Zay sur le quartier des Orchamps. "Cette école part en lambeau", indique-t-il.

Les cités éducatives

Le candidat s'engage faire des cités éducatives dans "tous les quartiers de Besançon". Cela se traduira par : des immeubles, des équipements qui auront pour "vocation d'accueillir à la fois des acteurs du périscolaire comme les associations sportives, culturelles et aussi les parents". Cet espace sera aussi un lieu "intergénérationnel". "Les personnes âgées pourront se retrouver tout comme les jeunes en dehors des heures de cours". Ces équipements auront aussi pour fonction "d'agrandir les espaces dédiés aux cantines", souligne-t-il.

Budget prévu : Pour aménager 30 ou 40 sites, "il est envisagé un investissement de 100.000 euros soit une enveloppe de trois à cinq millions d'euros", explique Karim Bouhassoun.

La mise en accessibilité de la ville aux personnes à mobilité réduite

Cet axe concerne : l'élargissement des trottoirs, des passerelles, un meilleur accès aux écoles, aux espaces publics. Cela sera destiné "aux personnes en fauteuil roulant, mais aussi malvoyantes, âgées, dépendantes", est-il précisé.

Budget prévu : 10 millions d'euros sur les premières années du mandat

L'investissement pour l'efficacité énergétique

"Rien que pour l'électricité et le chauffage, la ville dépense plus de cinq millions d'euros chaque année", s'insurge le candidat qui souhaite améliorer l'isolation des grands équipements municipaux (gymnases, salles municipales)  contre le chaud et contre le froid. "Nous aurons donc de grands contrats avec les fournisseurs d'énergie qui nous permettront de faire chaque année des économies sur ces investissements", explique-t-il.

Les pistes cyclables

Karim Bouhassoun souhaite avoir des axes structurants Nord-Sud et Est-Ouest pour créer un "report modal" afin que davantage de personnes utilisent le vélo. "Les cyclistes se sentiront sécurisés sur les pistes", indique le candidat.

Budget prévu : Entre 5 et 10 millions d'euros.

La question des gymnases

"Cela servira au mieux-être et au mieux-vivre de la ville. Nous réfléchissons à un grand gymnase multifonctionnel ou à des petits gymnases de quartier où il y aurait de l'activité scolaire et clubs. Cela sera défini en début de mandat", assure-t-il.

Un réseau de ferme urbaine

Le programme prévoit de créer des jardins maraichers avec des salariés municipaux qui auront la mission de produire des légumes pour les cantines et fournir l'agglomération.

Le site Temis innovation

Avec le concours d'investissement de l'Europe, de l'État, Karim Bouhassoun veut créer une cité du numérique.  "Pour faire de Besançon la Silicon Valley française : formation, festival annuel, opportunités d’affaire, incubateur", indique-t-il.

Les transports

"Il faut 12 millions d'euros pour combler les recettes de titres qui disparaîtront avec la gratuité des transports", insiste le candidat. Cet investissement sera effectué en étape :

  • Pour les moins de 26 ans gratuité au 1er janvier 2021 (coupon d'abonnement à prendre)
  • Pour les séniors gratuité au 1er janvier 2023
  • Avant fin du mandat (avant 2026) gratuité pour tout le monde

K. Bouhassoun souhaite augmenter la redevance de stationnement dans les lieux pour les transports sont gratuits "sinon cela ne sera pas incitatif", relève-t-il en poursuivant : "La voiture n'aura plus d'utilité sur de petits trajets type lieu de travail et habitation". Gain envisagé de 2 à 4 millions d'euros, selon le candidat qui souhaite aussi doubler la taxe sur la publicité extérieure. ( Gain envisagé de 500 000 euros à un million d'euros)

Comment la gratuité des transports sera financée ? "En faisant des économies sur le budget de l'agglomération. Pour financer ces trois tiers, il faut trois fois quatre millions d'euros soit  1% d'économie de l'agglomération", souligne le candidat.

Ainsi, ces économies reposeront sur :

  • La rationalisation des dépenses en diminuant les frais de fonctionnement des élus et groupe d'élu
  • Diminution des indemnités des élus dès le début de mandat
  • Rationalisation des dépenses de personnel "en recourant davantage à des titulaires qu'à des contractuels". "Ce qui réduire la précarité et les temps partiels".
  • Réduction des factures de l'agglomération
  • Lancement d'un audit des charges (liées à l'énergie)
  • Mutualisation des dépenses avec les autres communes : "Une voiture de fonction au lieu de trois ou encore une salle avec un tableau d'utilisation plutôt que deux ou trois, utilisation de l'autopartage…"
  • Rationalisation des installations de voirie

"Si nous réduisons nos charges, nous aurons une augmentation de  la contribution de l'État", souligne-t-il.

Budget pour le transport : 12 millions d'euros

"Nous n'oublions pas les salles pour tous qui nous sont demandées dans les quartiers à Planoise, Montrapon, Orchamps. Nous tenons également à affirmer notre volonté de maintenir le budget du CCAS", conclut le candidat.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

municipales 2020 Besançon

Vivez en direct le conseil municipal d’installation

Diaporama • L'heure est historique pour Besançon. Après trois mandats et 19 ans à la tête de Besançon, Jean-Louis Fousseret va laisser son siège à la première femme-maire de Besançon qui sera également la toute première maire écologiste. Après le rappel des résultats, les  55 nouveaux conseillers municipaux éliront ensuite Mme la Maire.

Anne Vignot : « Besançon est entrée dans les grandes villes qui ont pris l’option de la transition »

Entretien • Elue maire de Besançon, Anne Vignot revient sur sa victoire au second tour de l'élection municipale. Dans un style bien à elle, s'éloignant volontairement des clichés traditionnels des "hommes politiques", elle souhaite avancer rapidement et sûrement sur plusieurs dossiers : la gestion post-crise, la relance économique ou encore la rentrée scolaire. Rencontre. 

Besançon se réveille en vert : Anne Vignot l’emporte de 566 voix

Première écologiste et première femme maire de Besançon.  Anne Vignot a remporté d'une courte tête à 566 voix la mairie de Besançon avec 43,83% des suffrages, dimanche, devant le candidat LR Ludovic Fagaut (41,61% 10.579 voix) et le marcheur Eric Alauzet (14,55% 3.700 voix). L'abstention frôle les 61 %  

Politique

Les maires écolo et la 5G : le pouvoir n’est peut-être pas là où on le croit…

Lors de la campagne pour le second tour de l'élection municipale, le sujet du déploiement de la 5G à Besançon avait été remis sur le tapis notamment par le candidat de la droite Ludovic Fagaut. À cette question, Anne Vignot la candidate EELV qui a été élue le 28 juin dernier a toujours précisé qu'elle n'est pas pour, tout comme de nombreux maires écologistes… Mais concrètement, que les maires soient pour ou contre, peuvent-ils décider du déploiement ou non de la 5G pour leur ville ?

Vivez en direct le conseil municipal d’installation

Diaporama • L'heure est historique pour Besançon. Après trois mandats et 19 ans à la tête de Besançon, Jean-Louis Fousseret va laisser son siège à la première femme-maire de Besançon qui sera également la toute première maire écologiste. Après le rappel des résultats, les  55 nouveaux conseillers municipaux éliront ensuite Mme la Maire.

Anne Vignot : « Besançon est entrée dans les grandes villes qui ont pris l’option de la transition »

Entretien • Elue maire de Besançon, Anne Vignot revient sur sa victoire au second tour de l'élection municipale. Dans un style bien à elle, s'éloignant volontairement des clichés traditionnels des "hommes politiques", elle souhaite avancer rapidement et sûrement sur plusieurs dossiers : la gestion post-crise, la relance économique ou encore la rentrée scolaire. Rencontre. 

Groupe d’Eric Alauzet au conseil municipal :  » On essaiera d’être les plus objectifs possible, on ne sera pas dans l’opposition systématique »

Trois heures avant le premier conseil municipal d'installation de la nouvelle maire de Besançon Anne Vignot ce vendredi 3 juillet 2020, Eric Alauzet a tenu une conférence de presse pour présenter son groupe politique au conseil, mais aussi pour énoncer cinq sujets que la maire devra "empoigner" dès ces prochains mois.

Jacques Grosperrin écrit à Anne Vignot

Le sénateur LR et colistier en position non éligible sur la liste "Besançon Maintenant !" de Ludovic Fagaut a écrit une lettre ouverte à la future maire de Besançon avant l'installation du nouveau conseil municipal. L'ancien chef de l'opposition sous l'ère de Jean-Louis Fousseret revient sur l'abstention et demande à Anne Vignot pragmatisme et rassemblement dans l'intérêt général.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     17.34
    ciel dégagé
    le 10/07 à 0h00
    Vent
    1.4 m/s
    Pression
    1015 hPa
    Humidité
    89 %

    Sondage