Nicole Weinman répond à vos questions : le chantier du tram et l'après-tramway...

Publié le 11/03/2013 - 16:04
Mis à jour le 16/03/2013 - 11:06

Avec le chantier du tramway, l'adjointe aux déplacements, à la circulation, aux modes doux et à la voirie à la Ville de Besançon doit faire face à de nombreuses difficultés liées aux conditions de circulation, au stationnement. Nous avons reçu 32 questions. Certaines sur une même problématique ont été compilées. Aujourd'hui, Nicole Weinman répond aux interrogations en lien direct avec le tramway : les prochains "points noirs" de circulation, l'info trafic et les itinéraires "bis", les parkings relais et la politique de stationnement en centre-ville avec l'arrivée du tram. Mardi, Nicole Weinmann répondra aux questions sur la viabilité hivernale et mercredi sur la police municipale. 

weinman_circulation_tram.jpg
©
PUBLICITÉ

Denis (Pouilley-les-Vignes) 

 Madame, il reste deux années de travaux. Pouvez-vous nous donner un calendrier des principaux points noirs concernant la circulation en ville d’ici l’ouverture de la ligne du tramway ? Merci 

Nicole Weinman : Les quatre dernières grandes modifications de circulations concernent le secteur Madeleine, le secteur Chamars, le secteur Cusenier et Micropolis. 

  • Secteur Madeleine : le réaménagement de la place Jouffroy et de l’esplanade de La Madeleine nécessitent des modifications de circulation jusqu’ à la fin de l’année. Les circulations automobiles seront toujours possibles au débouché de la rue d’Arènes. 
  • Secteur Chamars : pour permettre la construction des voies ferrées sur les ponts Canot et de Gaulle, il est nécessaire de réduire à une voie la circulation sur ces ponts pour une durée de mois. À partir d’avril, pour le pont de Gaulle, et à partir de mai, pour le pont Canot.
  • Secteur Cusenier : Il est nécessaire de fermer à la circulation l’avenue Cusenier pendant 3 mois à partir du 18 mars. Le débouché sur l’avenue de la rue de la République sera fermé quant à lui six  semaines à partir de la même date. Et pour faciliter les déplacements dans ce secteur, la rue Proudhon sera mise à double sens jusqu’au square Saint Amour début mai, le pont de la République fermé depuis 1 an, sera rouvert à la circulation. 
  • Secteur Micropolis : pour la foire comtoise du 5 ou 12 mai, l’aménagement du carrefour Micropolis sera terminé. Cela nécessitera de fermer 2 semaines, du 8 au 18 avril, les quatre bretelles d’accès à Micropolis. Toutefois, la circulation sur la route nationale sera maintenue, tout comme les sens de circulation entre Planoise et le centre-ville.

 Simon (Paris)

Je suis bisontin d’origine et je reviens régulièrement sur Besançon : pourquoi n’y a–il pas comme dans de nombreuses grandes villes d’information trafic (carte) en temps réel sur les principaux axes ? Ce serait pratique pour informer les Bisontins en période de travaux … 

Nicole Weinman : Chaque semaine,les équipes gestionnaires du chantier du tramway se réunissent pour déterminer les conditions de circulation pour la semaine à venir. 

 Ces conditions sont relayées par plusieurs médias : presse écrite, internet, et radios. France Bleuleu Besançon relaye notamment chaque jour, un flash info sur les conditions de circulation tous les quarts d’heure de 6h à 9h et de 16h30 à 19h, et en journée en cas de perturbations. Pour répondre plus directement à votre question, la Ville de Besançon n’est pas suffisamment dimensionnée pour accueillir des panneaux d’information en temps réel sur les grands axes.

 Patrick (Thise) 

Madame, êtes-vous capable de nous donner le plan de circulation de l’après-travail du tramway (ligne terminée avec feux et stations finies),avec étude du nombre de véhicules sur les grands axes, ex : rue de Belfort ?

Nicole Weinman : Oui, les conditions de circulation générale à l’horizon du tramway sont bien évidemment connues. Prochainement, la Ville de Besançon éditera un document d’information grand public.  D’ici là, la direction Voirie et Déplacements se tient à votre disposition pour vous renseigner et évoquer plus particulièrement avec vous le cas de la rue de Belfort. 

Jeanne (Larnod)

Ou puis-je me renseigner pour connaître les itinéraires « bis » sur Besançon pour éviter d’être coincé dans les bouchons 

Nicole Weinman : Il existe des déviations et des itinéraires conseillés qui varient selon l’avancée des travaux du tramway dont la fin est programmée en décembre 2014. Un jalonnement est mis en place pour les déviations et les itinéraires conseillés. Je vous invite à suivre ces indications. 

 Jean-Louis (Roche-lez-beaupré) 

Pourquoi le projet du tram est un projet du grand Besançon alors qu’il dessert deux extrémités de la ville de Besançon  (haut de Chazal et zone Besançon- chalezeule mais très loin du village de chalezeule). 

Pourquoi les haltes ferroviaires prévues début 2012 sur la ligne SNCF Viotte-Auxon ne sont toujours pas ouvertes et pourquoi elles n’ont pas été construites pendant les travaux de la ligne , ce qui aurait surement couté moins chère et plus rapide)

 Nicole Weinman : Depuis 2001, la Communauté d’Agglomération est compétente en matière de Transports de par la loi. Le projet de Tramway lui revient donc naturellement. Votre question sur le schéma des haltes ferroviaires relève de la compétence du service Transports de l’Agglomération, à qui je transmets votre demande. 

Marc (Besançon)

Les villes accueillant un tram en profitent généralement pour réduire la place de la voiture au centre-ville, et favoriser les déplacements en modes doux (marche à pied, vélo,etc.)  en intermodalité avec le tram et les parkings relais. Qu’en sera-t-il à Besançon, où, à l’exception de deux rues dans la Boucle, les véhicules motorisés sont partout les rois ?

 Nicole Weinman : Depuis les années 1970, la Ville de Besançon est pionnière en matière des transports publics (première zone piétonne en 1974). L’aménagement du tramway permettra de redéfinir la répartition de l’espace public entre les différents modes de déplacements, en offrant notamment de part et d’autre du tramway, une continuité cyclable sur l’ensemble du tracé. 

Florence (Pirey)

On dit qu’il n’y aura plus de parking gratuit au centre-ville.  Que va devenir Chamars ?  Y aura-t-il toujours des places de stationnement gratuites ? 

Nicole Weinman : Depuis longtemps, la Ville organise harmonieusement et durablement l’espace public. Sa volonté est de permettre à tous les usagers de trouver plus facilement de la place à tout moment de la journée. Les règles de partage mises en place visent à assurer une meilleure rotation des véhicules entre les habitants, les visiteurs, et les employés. À Chamars, quand le tramway sera en service, environ 400 places payantes seront conservées : 1€20/h et 5€ maxi pour 24h. 

Hervé (Ecole-Valentin)

Les parkings relais seront-ils toujours gratuits quand le tramway sera en service ? 

Nicole Weinman : À l’horizon du tramway, un réseau de huit Parcs-relais sera en service dans l’agglomération offrant plus de 1.000 places disponibles à proximité d’une station de tramway ou d’un arrêt de bus. 

L’accès sera gratuit pour les abonnés Ginko. Pour les usagers occasionnels, il sera possible de stationner et de voyager dans le tramway pour le prix d’un ticket journée, et ce quel que soit le nombre de personnes dans le véhicule.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Un dispositif spécial mis en place par la SNCF pour le baccalauréat 

Un dispositif spécial mis en place par la SNCF pour le baccalauréat 

Du 17 au 24 juin 2019, une série d'examens se déroulera en France. À la demande du Conseil Régional la SNCF TER Bourgogne-Franche-Comté met en place le dispositif d'alerte "SNCF Special Exams". Une vigilance "accrue" sera portée sur la ponctualité de ces trains et en cas de retard une alerte sera envoyée aux académies.

Tram : fin des perturbations

Tram : fin des perturbations

MIS A JOUR • Depuis 8h ce matin et suite à un incident technique, les lignes de tram T1 et T2 du réseau Ginko subissaient  des perturbations en cette matinée du jeudi 13 juin 2019.

« Ginko Vélo » : des vélos électriques en location pour les habitants du Grand Besançon

« Ginko Vélo » : des vélos électriques en location pour les habitants du Grand Besançon

Le Grand Besançon a profité de l'inauguration la voie dédiée aux modes doux de déplacement entre Pouilley-les-Vignes et Champagney - via Champvans-les-Moulins - pour présenter le nouveau service "Ginko Vélo". Une cinquantaine de vélos en location longue durée, aux couleurs de Ginko, sont actuellement en cours de livraison par la société Bisontine Proxy-Cycles qui a remporté le marché. A l'année, la location est de 20 € par mois (240 € / an) en tarif tout public et de 10 € par mois pour les détenteurs d'une carte d'abonnement Ginko. 24h après l'annonce du nouveau service, près de 150 inscriptions en ligne avaient déjà été enregistrées... 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.33
ciel dégagé
le 17/06 à 21h00
Vent
1.71 m/s
Pression
1017.02 hPa
Humidité
90 %

Sondage