Oui, la vidéosurveillance sert aussi à verbaliser à Besançon…

Publié le 10/10/2023 - 17:35
Mis à jour le 13/10/2023 - 17:23

Le sujet revient sur la table depuis quelques jours. Les caméras de vidéosurveillance, peuvent-elles sanctionner les automobilistes ? Quelles sont les infractions concernées ? Et les secteurs touchés ? Nous avons fait le point avec Anne Vignot, la maire de Besançon.

"Une expérimentation avait été faite dans le mandat précédent sur la gare routière de Viotte", explique la maire de Besançon. Cette vidéoverbalisation concernait donc uniquement les particuliers afin de lutter contre le stationnement sauvage.

Les infractions sanctionnées par la vidéoverbalisation

Suite à une "montée en incivilités", la Ville de Besançon a décidé qu’il était "important de verbaliser". Depuis environ un an, les caméras de vidéosurveillance sont donc amenées à relever plusieurs infractions. Une information qui n’a pas fait grand bruit par manque de communication…

Les automobilistes peuvent être verbalisés pour :

  • Avoir grillé un feu rouge ou un stop : 135 € si vous la réglez dans les 15 jours, vous bénéficierez d'une minoration de votre amende à 90 € + un retrait de 4 points sur votre permis de conduire.
  • Avoir refusé une priorité : 135 € ; amende minorée : 90 € + un retrait de 4 points sur votre permis de conduire.
  • Avoir utilisé son téléphone au volant : 35 € + un retrait de 3 points du permis de conduire.
  • Avoir mis en danger un piéton sans s’être arrêté au passage protégé : perte de 6 points sur le permis de conduire ainsi qu'une amende de 135 euros
  • Stationnement sauvage : 35 € (75 € si le délai de paiement est dépassé)

Tous les quartiers de la Ville de Besançon sont concernés par la vidéoverbalisation.

Remarque : "La vitesse ne sera pas prise en compte par les caméras (qui ne sont pas des radars)", précise la maire. Les policiers municipaux, eux, continuent également de verbaliser.

Au total, 1.500 verbalisations ont été recensées à Besançon depuis la mise en place du dispositif.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

De nouveaux aménagements de la circulation dans le cadran nord-est bisontin

Ces derniers mois, de nombreux riverains et collectifs de riverains ont témoigné des effets positifs ou négatifs du plan de circulation mis en place à titre expérimental à l’automne 2023 dans les quartiers de la Combe Saragosse et du Point du Jour à Besançon. La Ville indique avoir eu des rencontres "particulièrement constructives et riches en propositions" à la suite de quoi, de nouveaux aménagements ont été pensés, a-ton appris le 23 mai 2024.

Défendre la place du vélo dans la ville : une Vélorution le 25 mai dans les rues de Besançon

Les manivelles et l’association vélo Besançon (AVP), convient "tous les cyclistes passionnés ou occasionnels de Besançon et du Grand Besançon" à prendre part à une vélorution le samedi 25 mai à Besançon. Le rassemblement vise à défendre la place du vélo dans l’agglomération et la nécessité d’aménagements en général particulièrement dans la rue de Vesoul, actuellement en travaux.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 10.02
couvert
le 28/05 à 3h00
Vent
1.17 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
95 %