Pierre Moscovici confiant sur le déficit public

Publié le 04/01/2013 - 09:32
Mis à jour le 04/01/2013 - 09:33

Le ministre de l'économie et des finances dit s'attendre à ce que le déficit de 2012 soit conforme aux objectifs, dans une interview parue aujourd'hui dans le journal Les Echos.

Dette

PUBLICITÉ

"J'ai toutes les raisons de penser que le déficit public sera bien ramené à 4,5% de PIB", affirme le ministre. Les recettes d'impôt sur les sociétés constituent un total de 40,3 milliards d'euros sur l'année et l'impôt sur le revenu équivaut à un rendement de 59 milliards d'euros, d'après ses affirmations.

Reste que le ministre ne dispose pas encore des derniers chiffres des rentrées de TVA, "plus sensibles à la conjoncture". Il se déclare toutefois confiant et rappelle que "les dépenses ont bel et bien été contenues" l'année dernière. Rappelant au passage que sans l'action du gouvernement depuis mai, "le déficit aurait été supérieur à 5% de PIB."

Un déficit qu'il souhaite réduire à 3% en 2013, avec une prévision de croissance de 0,8%, comme il l'a confirmé.
Interrogé par ailleurs sur la censure par le Conseil constitutionnel de l'impôt à 75% sur la tranche de revenus supérieurs à un million d'euros, Pierre Moscovici souligne qu'il y aura "un réaménagement de cette contribution" pour demander "un effort exceptionnel (...) aux plus riches."

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Municipale 2020 : Alexandra Cordier confirme sa candidature à Besançon et dévoile les grands projets de son programme

Celle que l'on pourrait appeler le "poulain" de Jean-Louis Fousseret, Alexandra Cordier, a confirmé samedi 14 décembre 2019 sa candidature à l'élection municipale de Besançon en 2020. Le maire sortant, à ses côtés pour cette annonce, a affirmé qu'il faisait partie de la liste de la candidate. Plusieurs grands projets ont été dévoilés à cette occasion dont la construction d'un téléphérique ou l'armement de la police municipale dans certaines circonstances.