Alerte Témoin

Les points d'eau sont-ils assez propres pour se baigner en Bourgogne-Franche-Comté ?

Publié le 07/08/2017 - 14:29
Mis à jour le 08/08/2017 - 08:45

Chaque année, une surveillance sanitaire de la qualité des eaux de baignade est mise en place en Bourgogne-Franche-Comté.

Comment est surveillée la qualité de l'eau ?

Ce contrôle réglementaire comporte des analyses microbiologiques de l’eau et des relevés de paramètres physico-chimiques à une fréquence bimensuelle entre le 1er juillet et le 31 août. Un premier prélèvement a lieu vers le 15 juin, pour contrôler la qualité de l'eau avant l'affluence des baigneurs.

En cas de mauvais résultat, l'ARS (agence régionale de la santé) peut demander au gestionnaire de fermer la baignade et réalise un prélèvement dit de recontrôle.

Les analyses du contrôle sanitaire sont, sur certains sites, complétées par des recherches de cyanobactéries. Certaines espèces de ces micro-algues peuvent produire et libérer des toxines à l’origine de risques sanitaires pour les baigneurs, les usagers d’activités nautiques ou les consommateurs des produits de la pêche. Les effets les plus fréquents actuellement connus font suite à des contacts (irritation de la peau, du nez, de la gorge et des yeux) ou suite à une ingestion (maux de ventre, diarrhées, nausées, vomissements).

Un classement des eaux

Depuis la saison balnéaire 2013, la qualité des eaux de baignade est évaluée selon les nouvelles règles de classement de la directive européenne de 2006/7/CE. Sur la base des résultats des analyses effectuées sur une période de quatre ans, on attribue à l’eau de baignade l’une des quatre classes de qualité suivantes : Excellente, Bonne, Suffisante, Insuffisante

carte qualité eaux

Les lacs sales...

Cinq lacs n'ont pas répondu aux critères de validation de la qualité de l'eau. Cela concerne : Belmont, Ounans, Port Lesney, Coulanges sur Yonne, Saint Julien de Sault.

Les lacs rouverts ou fermés à la baignade cette année

En 2017, un site de baignade antérieurement ouvert sera fermé (Etang de la Fougeraie dans la Nièvre), sur décision municipale. Du côté des ouvertures, le site de baignade du Lac de Pont à Pont-et-Massène en Côte d’Or, qui était fermé en 2015 et 2016 à cause des travaux sur le barrage assurant la retenue, sera rouvert, ainsi que la baignade de Brienon-sur-l’Armançon dans l’Yonne, qui était fermée de longue date. Deux nouveaux sites de baignade seront également ouverts dans la Nièvre, l’un sur la Loire, à Nevers, l’autre sur la commune de Chevenon.

Info +

  • sur le lieu de baignade et en mairie : l’affichage des résultats du contrôle sanitaire des eaux de baignade est une obligation réglementaire
  • sur le site Internet du ministère chargé de la santé : http://baignades.sante.gouv.fr, sur lequel le public dispose également de l’historique des classements, ainsi que des informations concernant le cadre réglementaire, les conseils sanitaires relatifs à la baignade et aux activités connexes
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Coronavirus : 23 nouveaux décès en Bourgogne Franche-Comté

187 décès • L'agence régionale de santé Bourgogne Franche-Comté a publié son nouveau point quotidien. Afin d'éviter une éventuelle future saturation des services de réanimation en Bourgogne- Franche-Comté, le transfert de malades vers d'autres établissements s'est poursuivi pour la troisième journée consécutive. 12 patients ont été conduits vers des hôpitaux d’Auvergne-Rhône-Alpes et de PACA.

Coronavirus : quels sont les départements les plus touchés en Bourgogne Franche-Comté ?

Un peu moins de 200 nouveaux malades du Covid-19 ont été hospitalisés durant le week-end en Bourgogne Franche-Comté. Ce sont désormais près de 900 personnes qui sont prises en charge en milieu hospitalier dans la région, dont près de 60 % d'hommes. Au 29 mars 2020, avec 51 décès, le Territoire de Belfort est le plus touché devant la Côte d'Or (37). Le nombre de cas grave est en revanche plus important dans le Doubs avec 56 malades en réanimation ou en soins intensifs.

Coronavirus : la semaine à venir s’annonce « décisive »

Selon Pierre Pribile, directeur régional de l'ARS Bourgogne Franche-Comté, la Bourgogne Franche-Comté est confrontée "à une croissance continue du nombre de cas graves et de cas hospitalisés et admis en réanimation...". Plus de 1.500 cas confirmés au Covid-9 (patients ayant subi un test positif) ont été recensés  Bourgogne Franche-Comté depuis le début du mois de mars. Les premiers décès remontent au 18 mars 2020. Dans la région 164 patients sont décédés à l'hôpital des suites du Coronavirus. La semaine à venir s'annonce "décisive"...

covid-moi-un-lit.com : une application pour trouver des lits de réanimation

Créée à l’initiative de deux médecins bisontins, Romain Léger et Vincent Bailly en six jours seulement et en parallèle de leurs activités médicales, cette application propose aux médecins de gagner un temps précieux dans leur recherche de lits de réanimation, avec une plateforme diffusant les disponibilités en temps réel, apprend-on ce 28 mars 2020.

Coronavirus : 40 patients de Bourgogne-Franche-Comté transférés vers des hôpitaux d’Auvergne-Rhône-Alpes

Quarante malades du coronavirus qui étaient hospitalisés dans les services de réanimation d'hôpitaux de Bourgogne-Franche-Comté sont en cours de transfert vers ceux de trois départements de la région Rhône-Alpes-Auvergne, a indiqué ce samedi 28 mars 2020 l'Agence régionale de santé (ARS) de cette région dans un communiqué.

Une plateforme régionale pour mettre en lien les fabricants de matériel médical et les hôpitaux

stopcovid19.fr •

L’Agence Régionale de Santé Bourgogne-Franche-Comté et les services de l’État ont donc pris la décision de lancer ce 27 mars 2020 une plate-forme régionale contributive en ligne permettant d’identifier la disponibilité de matériel médical nécessaire à la prise en charge des personnes atteintes du COVID19.

Covid-19 : « Nous sommes confrontés à une croissance continue du nombre de cas graves » (ARS)

16 décès en 24h en Bourgogne Franche-Comté • Alors qu'Édouard Philippe, le Premier ministre, vient d'annoncer ce 27 mars 2020 le prolongement du confinement jusqu'au 15 avril prochain, l'Agence Régionale de la Santé de Bourgogne Franche-Comté accompagnée de Bernard Schmeltz, préfet de la Cote d'Or a donné une audioconférence ce vendredi.
Offre d'emploi
 -0.44
ciel dégagé
le 30/03 à 21h00
Vent
4.53 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
73 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune