chômage

Retrouvez les dernières informations chômage dans la Région Bourgogne-Franche-Comte

Accueil > Tags > chômage

Le taux de chômage reste quasi stable au 1er trimestreLire plus

Mesuré selon les normes du Bureau international du travail, le taux de chômage s’établit à 7,3 % de la population active en France. Un niveau historiquement faible.
Un chiffre presque identique à celui de 2021 à la même période en France. Selon les derniers chiffres publiés ce mardi 17 mai par l’Insee, le taux de chômage est quasi stable au premier trimestre 2022 à 7,3 % de la population active en France (hors Mayotte) contre 7,4 % au dernier trimestre 2021. Au premier trimestre, le nombre de chômeurs au sens du Bureau international du travail atteint 2,2 millions de personnes, soit 18 000 de moins sur le trimestre. Le taux de chômage, qui avait fortement baissé au dernier trimestre (- 0,6 point), est à son plus bas niveau depuis début 2008.
« Il est inférieur de 0,8 point à son niveau un an auparavant, et 0,9 point en dessous de son niveau d’avant la crise sanitaire (fin 2019) », souligne l’Insee. Sur le trimestre, le taux de chômage des jeunes rebondit légèrement (+ 0,3 point à 16,3 %) après avoir diminué fortement le trimestre précédent (- 3,5 points). Il diminue de 0,2 point pour les 25-49 ans à 6,6 % et il est quasi stable pour les 50 ans ou plus, à 5,6 %. S’agissant du « halo autour du chômage », soit les personnes sans emploi qui souhaitent travailler mais ne satisfont pas les autres critères du BIT pour être considérées comme des chômeurs (chercher effectivement un emploi et être disponible pour en prendre un), il reste stable à 1,8 million de personnes.

L’emploi en augmentation pour certaines tranches d’âge

Le taux de chômage de longue durée est lui aussi stable à 2,2 % de la population active. Environ 700 000 chômeurs déclarent être sans emploi et en rechercher un depuis au moins un an. Le taux d’emploi des 15-64 ans augmente à nouveau de 0,2 point, à 68 %. Il dépasse ainsi son plus haut niveau historique depuis que l’Insee le mesure (1975). Il augmente de 0,7 point pour les jeunes et atteint 34,6 %, son plus haut niveau depuis 1991. Pour les 25-49 ans, il augmente de 0,2 point à 82,5 %, son plus haut niveau depuis début 2009. Enfin, celui des 50-64 ans est stable à 65,5 %, son plus haut niveau historique.
La part du sous-emploi (personnes à temps partiel souhaitant travailler plus ou en chômage partiel) diminue de 0,3 point à 4,7 %, son plus bas niveau depuis 1992. Le taux d’activité (les personnes en emploi ou au chômage) des 15-64 ans augmente aussi de 0,2 point à 73,4 % et retrouve son plus haut niveau historique du troisième trimestre 2021.
(AFP)

Le taux de chômage recule au premier trimestre 2022Lire plus

Le nombre de chômeurs (catégorie A, sans activité) a enregistré en France (hors Mayotte) une nouvelle forte baisse de 5% au premier trimestre 2022 par rapport au trimestre précédent, soit 169.100 inscrits en moins, à 3,193 millions, selon les chiffres publiés jeudi par le ministère du Travail

“Le nombre de demandeurs d’emploi sans aucune activité continue de baisser fortement au premier trimestre. Notre objectif des 5 prochaines années est clair: cap sur le plein emploi!”, a twitté la ministre du Travail, Élisabeth Borne.
 
 

Le chômage en forte baisse de 3,1 % en janvierLire plus

Le nombre de chômeurs de catégorie A a continué de décroître nettement en janvier, avec 102 000 demandeurs d’emploi en moins par rapport à décembre (- 3,1 %), à 3,206 millions, selon les chiffres du ministère du Travail publiés vendredi.
En incluant l’activité réduite (catégories B et C), le nombre de demandeurs d’emploi en France (hors Mayotte) est en baisse de 0,9 % par rapport au mois précédent et s’établit à 5,546 millions (- 50 500), selon la Direction des statistiques (Dares). Sur un an, la baisse en catégorie A est de 15,4 % (- 583 000 personnes). Pour les catégories A, B et C, elle est de 7,7 % (- 461 900).
La baisse en catégorie A concerne en janvier toutes les régions et est particulièrement marquée chez les jeunes (- 8,5 %, soit – 36 800 jeunes). Les catégories B et C augmentent respectivement de 5,1 % et 0,9 %. La part des demandeurs d’emploi de longue durée (inscrits depuis un an ou plus) est de 48,6 %.

Forte baisse du taux de chômage en France à 7,4% au 4e trimestreLire plus

Le taux de chômage est en forte baisse au quatrième trimestre 2021 (-0,6 point par rapport au trimestre précédent) à 7,4% de la population active en France (hors Mayotte), selon les chiffres publiés vendredi par l’Insee.
Au quatrième trimestre, le nombre de chômeurs au sens du Bureau international du travail (BIT) en France (hors Mayotte) atteint 2,2 millions de personnes, soit 189.000 de moins sur le trimestre.
Les quatre trimestres précédents, le taux de chômage était resté quasi stable, entre 8,1% et 8%, rappelle l’Insee qui a révisé à la baisse de 0,1 point le taux de chômage du troisième trimestre à 8%.
« Il est inférieur de 0,8 point à son niveau d’avant-crise (fin 2019) et à son plus bas niveau depuis 2008, si l’on excepte la baisse ponctuelle en +trompe-l’œil+ du printemps 2020, liée à la crise sanitaire » lorsque beaucoup de gens s’étaient arrêtés de chercher du travail, souligne l’Insee.

Bourgogne-Franche-Comté : le chômage au plus bas depuis 10 ans

Au lendemain de la publication des derniers chiffres du chômage en France, le préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté Fabien Sudry, se réjouit de noter que les données du quatrième trimestre 2021 des demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi « confirment une forte baisse du chômage depuis un an et portent le niveau des demandeurs d’emploi au plus bas depuis 10 ans sur la région Bourgogne-Franche-Comté. »

Le chômage a baissé de 6 % en Bourgogne-Franche-Comté au 4e trimestre 2021

Au quatrième trimestre 2021, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A,  et donc tenus de rechercher un emploi et sans activité, a diminué de 6 %, soit 6.830 chômeurs en moins. En France la baisse est de 6,2%.  Sur une année, la baisse s’établit à -13,2% au niveau régional. En France, la baisse est de 12,6 %. Le nombre de chômeurs atteint fin 2021 son plus bas niveau depuis le troisième trimestre 2012.

Zone euro: nouvelle baisse du chômage en novembre, à 7,2%Lire plus

Le taux de chômage de la zone euro a poursuivi sa baisse en novembre, touchant 7,2% de la population active, après 7,3% en octobre et 7,4% en septembre, a annoncé lundi 10 janvier 2022 Eurostat.
Le rebond de l’économie européenne depuis le printemps, après le choc lié à la pandémie de Covid-19, a entraîné une embellie sur le marché du travail.
Pour l’ensemble de l’Union européenne, le chômage a reculé de 0,2 point en novembre, par rapport au mois précédent, à 6,5%, selon l’office européen des statistiques. Quelque 13,98 millions d’hommes et de femmes étaient au chômage dans l’UE en novembre, dont 11,83 millions dans les 19 pays partageant la monnaie unique.

Le chômage (catégorie A) poursuit sa baisse en novembre

Le nombre de chômeurs (catégorie A) a poursuivi sa décrue en novembre, avec 55.800 demandeurs d’emploi en moins (-1,7 %), à 3,321 millions, après une baisse de 3,3 % en octobre, selon les chiffres du ministère du Travail publiés ce lundi 27 décembre 2021.

CHARGER LA SUITE
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 22.89
ciel dégagé
le 10/08 à 21h00
Vent
3.15 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
56 %

Sondage