cumul des mandats

28 articles trouvés
Christine Bouquin pourrait quitter le département : la gauche « éberluée »

Christine Bouquin pourrait quitter le département : la gauche « éberluée »

Nicolas Bodin, secrétaire général du Parti Socialiste pour le Doubs a publié samedi 11 juin 2016 un communiqué dans lequel il dénonçait  la candidature de Christine Bouquin, actuelle présidente du département, pour les élections législatives de juin 2017. Si elle est élue elle serait obligée de quitter son poste de présidente.

Selon Sophie Montel, « François Sauvadet doit démissionner de son mandat de député »

Selon Sophie Montel, « François Sauvadet doit démissionner de son mandat de député »

A la veille de la prochaine session plénière du Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté qui aura lieu jeudi 21 janvier 2016 à Dijon, Sophie Montel (FN), conseillère régionale, a déclaré que François Sauvadet (UDI-LR), également conseiller régional et président du conseil départemental de Côte d’Or, devrait "démissionner de son mandat de député" suite à ses déclarations durant la campagne des élections régionales. 

Débat sur le cumul des mandats : Valls cite Chevènement pour remettre le Sénat au pas

Débat sur le cumul des mandats : Valls cite Chevènement pour remettre le Sénat au pas

Les députés ont rétabli lundi 18 novembre 2013 au soir l'interdiction pour un parlementaire d'exercer à partir de 2017 une fonction exécutive locale dont les sénateurs, avaient voulu s'exempter en première lecture. Manuel Valls avait préalablement argumenté déclarant notamment : "Il y a 79 sénateurs qui n'ont aucun autre mandat (…) Sont-ils illégitimes ?", en citant par exemple Jean-Pierre Chevènement.

Non-cumul de mandat : le RDSE veut une exception pour les sénateurs

Non-cumul de mandat : le RDSE veut une exception pour les sénateurs

Le groupe RDSE (Rassemblement démocratique et social européen) au Sénat, à majorité PRG (Parti radical de gauche), va réclamer que les sénateurs ne soient pas concernés par le projet de loi sur le non-cumul des mandats qui vient en séance mercredi 18 septembre, a annoncé mardi son président Jacques Mézard, qui entend ainsi défendre les spécificités de la Haute Assemblée. "Nous avons affaire à un texte pervers et profondément anti-républicain", a quant à lui déclaré Jean-Pierre Chevènement.

CHARGER LA SUITE
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.15
légère pluie
le 15/10 à 9h00
Vent
4.04 m/s
Pression
1007.17 hPa
Humidité
93 %

Sondage