Palmarès du cumul des mandats : Jean-Louis Fousseret répond

Publié le 13/09/2013 - 17:26
Mis à jour le 12/04/2019 - 11:45

Suite à notre article reprenant le palmarès de l'Express sur le cumul des mandats, le maire de Besançon souhaite apporter des précisions. 

dsc_2156.jpg

"J’ai découvert avec surprise le contenu de votre article consacré à l’étrange classement réalisé par le magazine l’Express sur le cumul des mandats, et qui me place en 32e position dans le classement des "personnalités politiques importantes". Il s’agit d’un classement "brut", fondé sur une attribution arithmétique de points. La diffusion de cette étude aurait mérité un complément d’information et une analyse plus fine.

Sur le classement lui-même, j’observe paradoxalement qu’un élu local qui se consacre exclusivement à son territoire est, par le système d’attribution de points, particulièrement pénalisé. Ainsi, en étant maire et président de l’agglomération, je consacre tout mon temps et mon énergie à Besançon et au Grand Besançon. Si je cumulais mon rôle de maire avec un mandat de député ou de sénateur, je serais mobilisé deux à trois jours par semaine à Paris, mais je serais mieux classé dans les colonnes du magazine... 

En outre, toutes ces fonctions annexes, que j’exerce d’ailleurs de façon non rémunérée, sont liées à mes mandats locaux. Ainsi à titre d’exemple le maire est de droit président du conseil de surveillance du CHRU. 

Elles représentent par ailleurs en moyenne trois réunions décisionnelles par an qui se déroulent toutes sur le ressort du notre territoire. 

Je préside, toujours à titre bénévole, des organismes qui concourent au développement économique de l’agglomération et qui traitent de sujets d’importance comme le logement ou la santé. Autant de missions concrètes, d’outils qui prolongent mon action, l’ancre dans la réalité quotidienne au service de mes concitoyens. 

Ce classement semble méconnaitre le fonctionnement des institutions locales et privilégier très étrangement les cumuls de mandats nationaux et locaux, notamment en ne prenant pas en compte le temps réel consacré par un élu local totalement dévoué à son territoire".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Commerces, vacances de Noël… Quelles mesures Emmanuel Macron devrait-il annoncer mardi soir ?

Le chef de l'Etat s'exprimera lors d'une allocution mardi 24 novembre 2020 à 20h pour annoncer le "cap" de ces prochaines semaines, de ces prochains mois et les premières mesures "d'allègement des contraintes" qui devraient prendre effet à partir du 1er décembre. Quelles seront-elles ?

Région Bourgogne Franche-Comté : 126 M€ en faveur de l’emploi, de l’écologie, de la solidarité et des territoires

Réunis en commission permanente, vendredi 20 novembre 2020, les élus régionaux ont voté près de 126 millions d’euros d’aides en faveur de l’emploi, de l’écologie, de la solidarité et des territoires. Une partie de ces crédits concerne le Plan d’accélération de l’investissement régional mis en place par la Région pour faire face à la crise sociale et économique provoquée par l’épidémie de Covid-19.

La loi Recherche définitivement adoptée au Parlement

Face au risque de "décrochage" de la recherche française, le Parlement a définitivement adopté ce vendredi 20 novembre 2020 le projet de loi de programmation (LPR), "un investissement historique" selon le gouvernement confronté à la défiance accrue de la communauté universitaire et scientifique. Fannette Charvier, députée du Doubs se félicite de cette décision (elle avait été désignée responsable de ce texte pour le groupe LaREM).

Anne Vignot pour taxer Amazon : elle « se trompe de combat » selon J-P Allenbach

La maire de Besançon Anne Vignot a signé une tribune dans laquelle responsables politiques, syndicaux, libraires et éditeurs appellent ) imposer une taxe exceptionnelle notamment sur les ventes d'Amazon lundi 16 novembre 2020. Pour Jean-Philippe Allenbach, président du Mouvement Franche-Comté, Anne Vignot "se trompe de combat".

Les députés entament l’examen du texte controversé sur la « sécurité globale »

Police municipale, sécurité privée, "guerre des images" : les députés entament ce mardi 17 novembre 2020, l'examen d'une kyrielle de mesures sécuritaires portées par LREM dont l'encadrement controversé de la diffusion de l'image des policiers et gendarmes, ce qui fait bondir les défenseurs des libertés publiques.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.89
peu nuageux
le 23/11 à 21h00
Vent
1.18 m/s
Pression
1029 hPa
Humidité
95 %

Sondage