Palmarès du cumul des mandats : Jean-Louis Fousseret répond

Publié le 13/09/2013 - 17:26
Mis à jour le 12/04/2019 - 11:45

Suite à notre article reprenant le palmarès de l'Express sur le cumul des mandats, le maire de Besançon souhaite apporter des précisions. 

dsc_2156.jpg
Jean-Louis Fousseret (septembre 2013) ©roman
PUBLICITÉ

« J’ai découvert avec surprise le contenu de votre article consacré à l’étrange classement réalisé par le magazine l’Express sur le cumul des mandats, et qui me place en 32e position dans le classement des « personnalités politiques importantes ». Il s’agit d’un classement « brut », fondé sur une attribution arithmétique de points. La diffusion de cette étude aurait mérité un complément d’information et une analyse plus fine.

Sur le classement lui-même, j’observe paradoxalement qu’un élu local qui se consacre exclusivement à son territoire est, par le système d’attribution de points, particulièrement pénalisé. Ainsi, en étant maire et président de l’agglomération, je consacre tout mon temps et mon énergie à Besançon et au Grand Besançon. Si je cumulais mon rôle de maire avec un mandat de député ou de sénateur, je serais mobilisé deux à trois jours par semaine à Paris, mais je serais mieux classé dans les colonnes du magazine… 

En outre, toutes ces fonctions annexes, que j’exerce d’ailleurs de façon non rémunérée, sont liées à mes mandats locaux. Ainsi à titre d’exemple le maire est de droit président du conseil de surveillance du CHRU. 

Elles représentent par ailleurs en moyenne trois réunions décisionnelles par an qui se déroulent toutes sur le ressort du notre territoire. 

Je préside, toujours à titre bénévole, des organismes qui concourent au développement économique de l’agglomération et qui traitent de sujets d’importance comme le logement ou la santé. Autant de missions concrètes, d’outils qui prolongent mon action, l’ancre dans la réalité quotidienne au service de mes concitoyens. 

Ce classement semble méconnaitre le fonctionnement des institutions locales et privilégier très étrangement les cumuls de mandats nationaux et locaux, notamment en ne prenant pas en compte le temps réel consacré par un élu local totalement dévoué à son territoire« .

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Municipale 2020 : les grandes propositions pour le transport et la mobilité d’Eric Alauzet

Municipale 2020 : les grandes propositions pour le transport et la mobilité d’Eric Alauzet

Eric Alauzet, député du Doubs et candidat LREM à l'élection municipale à Besançon en 2020, annonce ce samedi 19 octobre 2019 ses premières "grandes propositions" dans le domaine des transports et de la mobilité. Il souhaite notamment réaliser un projet sur l'axe ferroviaire nord-sud de Mamirolle aux Auxons avec un transport inspiré du tramway. Il souhaite également rendre gratuit le stationnement entre midi et 14 heures au centre-ville...

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Entretien • Officiellement candidat depuis le 31 janvier 2019 et investi fin mars par le parti socialiste, Nicolas Bodin rejoint finalement "l'Équipe" qui rassemble déjà EELV, le parti communiste, Génération(s) et À Gauche citoyen avec Anne Vignot en tête de liste...

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

MUNICIPALE 2020 • Dans un communiqué de jeudi 17 octobre 2019, Eric Alauzet, candidat En Marche à l'élection municipale de Besançon réagit suite à la décision du Parti socialiste de se rallier à l'Equipe, unissant les gauches, menée par Anne Vignot. Selon le candidat, "le choix effectué par la section socialiste de Besançon signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon." Notons que 86% des militants du PS de Besançon ont voté "pour" se rallier à l'Equipe.

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Le président du groupe RN au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté Julien Odoul, qui avait demandé vendredi 11 octobre 2019 à ce qu'une femme dans le public retire son voile, a dénoncé jeudi une "opération de victimisation" après que cette dernière a annoncé porter plainte.

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Contactée ce jeudi 16 octobre 2019 par téléphone, nous avons fait le point avec Alexandra Cordier, référente départementale En Marche et éventuelle candidate à l'élection municipale à Besançon en 2020. Si une rupture s'est créée entre elle et Eric Alauzet, candidat officiel d'En Marche, Alexandra Cordier n'a pas pour autant l'objectif de se rallier à Ludovic Fagaut, candidat pour Les Républicains. Entretien.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.57
couvert
le 20/10 à 6h00
Vent
3.06 m/s
Pression
1006.3 hPa
Humidité
93 %

Sondage