Vesoul: deux policiers suspectés de violences, une enquête confiée à l'IGPN

Publié le 10/06/2020 - 08:49
Mis à jour le 10/06/2020 - 08:49

Deux policiers de la brigade anti-criminalité (BAC) de Vesoul, soupçonnés de violences lors d'une interpellation en février, sont visés par une enquête de l'Inspection générale de la police nationale (IGPN), a indiqué mardi le procureur de la ville.

© d poirier ©
© d poirier ©

Le parquet de Vesoul a ouvert une enquête dès le 18 février, confiée à l'IGPN, "pour éclaircir les conditions de l'interpellation de deux marginaux placés en garde à vue" par des policiers de la BAC, a déclaré le procureur de la République de Vesoul Emmanuel Dupic, confirmant une information de l'Est Républicain.

Le 16 février 2020, la police avait été appelée près de la gare de Vesoul en raison de personnes alcoolisées qui faisaient du bruit. Les images de vidéosurveillance qui ont filmé l'interpellation "montrent clairement des violences à l'encontre de deux personnes d'une vingtaine d'années", dont des coups de pieds portés au niveau du visage d'un homme à terre, a confirmé le procureur. "Depuis mon arrivé en 2017, c'est la première fois que nous sommes confrontés à ce type de violences qui sont exceptionnelles", a affirmé le magistrat.

"Il ne s'agit en aucun cas de violences racistes, il s'agit du comportement, semble-t-il, de deux personnes qui ne correspond absolument pas au quotidien des policiers de Vesoul", Emmanuel Dupic, procureur de Vesoul

Le procureur souhaite "avoir des éclaircissements sur ces faits qui, s'ils sont avérés, donneront lieu à une réponse judiciaire sans faille". L'enquête est en cours et les auditions, retardées en raison de la crise du coronavirus, se déroulent depuis la semaine dernière.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.49
légère pluie
le 19/04 à 12h00
Vent
2.9 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
42 %

Sondage