Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Conseils pour bien rouler sur des chaussées glissantes

©DR conseil général du Doubs - cliquez sur l'image pour agrandir
Olivier Zamouth, Directeur des routes et des infrastructures au conseil général du Doubs, a répondu à nos questions sur la conduite hivernale en période de grand froid.

Publicité

1. Quels sont les bons réflexes à adopter au volant lorsque les chaussées sont glissantes surtout lorsque les températures sont très basses ? 

Il faut plus que jamais adapter sa conduite aux conditions rencontrées, rouler lentement et avec douceur, aborder les virages et les intersections (même si l'on est prioritaire !) avec une prudence extrême. Il faut en permanence se poser la question de l'adhérence, et anticiper les difficultés qui peuvent arriver.
Bien entendu, disposer de pneumatiques adaptés est impératif.

2.Quels sont les axes "à risque" dans le département ?

Identifier des axes "à risques" reviendrait à identifier des axes où il n'y en a pas, ce qui n'est pas la réalité. Même les axes traités en continu nécessitent une grande prudence.

3. Il paraît que le sel n'est plus actif en dessous de -7° Est-ce vrai ? En période de grand froid, existe-t-t-il d'autres solutions et sont-elles utilisées dans le Doubs ?

C'est exact. Le sel habituellement utilisé (chlorure de sodium - NaCl) perd son efficacité au dessous d'un certain seuil de température. Attention, la température qui compte est celle de la chaussée, en général assez différente de celle de l'air, elle même indiquée par les capteurs de nos voitures.
Ce seuil peut être dépassé en traitant à la boullie de sel, qui est un mélange de sel et de saumure (eau salée jusqu'à saturation). Nous en sommes équipés en partie dans le Doubs et notre budget 2009 prévoit les investissements pour un usage généralisé, car le traitement à la bouillie de sel est également plus efficace en situation moins extrême.
Les autres solutions possibles par grands froids sont moins mises en œuvre dans le Doubs, comme le recours à d'autres fondants (chlorure de calcium - CaCl - par exemple), trop chers pour un usage généralisé, ou à des abrasifs (des petits gravillons dont l'objet n'est pas de faire fondre la glace mais qui, enchassés dans celle-ci, vont donner un peu d'adhérence) qui nécessitent une filière spécifique
 
Damien

Votre météo avec