Comment devient-on magicien ? Portait du Bisontin Filoo Justyn

Publié le 11/09/2015 - 10:12
Mis à jour le 11/09/2015 - 10:12

Filoo Justyn est tombé dans la magie lorsqu'il avait… 34 ans ! Il nous parle de son parcours, de son intégration au cercle magique comtois, de sa spécialité le "Close Up"  et du 49e congrès français de l'illusion et championnat de France de Magie à Besançon du 1er au 4 octobre 2015…

filoo_justyn.jpg
Filoo Justyn, un passionné de magie ©Laurent Lacour
PUBLICITÉ

Comment êtes-vous tombé dans la magie ?  Quel est votre parcours ?

Tout commence en 2006 à l’âge de 34 ans, lors d’un concert dans un bar, j’ai vu un tour effectué par une personne lambda. Je n’avais jamais vu ce tour, je dirais même que je n’étais pas du tout baigné dans le milieu de l’illusion, mais je l’ai compris sans forcément me poser des tonnes de questions. Ce fut, je pense, l’élément déclencheur.

En fin d’année, nous faisions Nouvel An à la maison, et j’ai acheté quelques tours de magie pour épater les copains. Le succès fut garanti, mais limité. Début 2007 je me suis penché au bord d’une marmite magique géante y suis tombé dedans et à ce jour jamais ressorti. 

Avant de commencer à me représenter en public, j’ai travaillé intensément avec des vidéos. J’ai appris les techniques grâce à de grands de la magie plus ou moins connus du grand public, tel que Roberto Giobbi, Juan Tamariz, Bernard Billis, et beaucoup d’autres.

Ensuite j’ai intégré le cercle magique comtois (CMC) dont je suis secrétaire. Depuis 2009 j’assiste régulièrement à des conférences de magiciens talentueux dont je m’inspire, des congrès,je lis beaucoup de livre sur la magie, car la magie se trouve dans les livres, oui voici un secret révélé ! C’est également à cette date que j’ai monté une structure d’autoentrepreneur, car la demande de prestations est croissante…

Quel type de magie pratiquez-vous ? 

Il y a plusieurs disciplines dans la magie : la grande illusion où la scène est indispensable pour être réalisée (comme Dani Lary ), il y a la magie dite  » de salon  » ou des numéros sont réalisés devant un public à deux ou trois mètres. Et puis il y a le close-up qui est ma spécialité, ce terme vient de la photographie qui veut dire « gros plan », car cette magie se pratique entourée à une poignée de centimètres des yeux. C’est une magie conviviale qui crée des liens.

J’ai une facette supplémentaire qui est la présentation de spectacle de magie lorsque le CMC organise des spectacles, festivals, galas, etc. J’entre dans le rôle de Mr Loyal et j’introduis les numéros des différents artistes. Le dernier en date fut le 3e Festival de magie à Pontarlier du 20 au 22 mars.

 Qu’aimez-vous le plus dans la pratique la magie ?

Lorsque j’ai découvert cette discipline, j’ai vraiment découvert une vocation cachée. Ce qui me plait avant tout c’est d’être au contact du public, voir les yeux pétiller. Qu’ils aient 7 ou 77ans, cette lueur reste la même, et ça c’est magique. Pendant presque 20 ans, avant de l’abandonner au profit de l’illusion, j’ai fait partie d’un groupe de pop-rock régional (Nocturne), mais l’approche avec le public était différent, ô combien magique aussi, mais différent.

En 2008 lorsque j’ai intégré le CMC j’ai présenté un tour, de ma création, car l’entrée au club passe obligatoirement par un test qui prouve qu’on sait faire de la magie, qui consiste à emprunter un téléphone portable, une bouteille d’eau en plastique de vider la bouteille d’eau et d’y rentrer le téléphone à l’intérieur en un temps éclair.

Sous un stress pesant, devant 10 magiciens j’étais fier de la réaction positive. Justement lors de l’exécution de ce numéro dans une soirée type cocktail, le téléphone s’est mis à sonner, tout le monde a beaucoup rit, car il fallut vite extraire le téléphone de la bouteille pour répondre et expliquer ce qu’il venait de se passer !

Quelles sont les qualités requises pour être un bon magicien ?

Ça me rappelle un certain sketch : comment différencie-t-on un bon chasseur d’un mauvais chasseur ? Il faut mesurer 1m80, avoir des cheveux châtains … OK j’arrête.

Avant tout il me semble qu’il faut être passionné et aimer les gens. Mais beaucoup d’autres critères entrent en jeu. Immanquablement il faut être à l’écoute, à l’affut de son public, la psychologie joue un rôle important dans ce domaine, qu’on n’imagine même pas. Que se soit avec les adultes ou les enfants, d’ailleurs les enfants sont très « cash », c’est pour cela que la magie pour enfant et compliquée et demande également beaucoup de travail et beaucoup de répartie, j’ai de la chance d’avoir un coté félin ce qui me permet de souvent retomber sur mes « pattes » dans certaines circonstances.

La dextérité demeure aussi très importante dans le maniement des cartes, des pièces de monnaie et d’autres objets, par exemple en cartomagie une manipulation mal effectuée peut s’avérer être un flop pour le numéro et je ne parle pas de poker !  Je peux affirmer que la magie bouscule agréablement les certitudes des gens. 

Quels types d’illusions aimeriez-vous réaliser à l’avenir ?

Prédire les numéros de l’Euromillion ! Faut bien rêver ! À ce jour j’aimerais pouvoir aborder une discipline qui est le mentalisme, discipline qui permet de lire dans la pensée de quelqu’un ou de prédire certaines choses, mais dans le cadre d’un spectacle. J’ai quelques numéros de mentalisme à mon répertoire close-up, mais un spectacle dédié au mentalisme me séduirait beaucoup. 

Le 49e Congrès français de l’Illusion et Championnat de France de Magie se tient à Besançon .. Allez-vous y participer ?

C’est « le » rendez-vous magique attendu par tous les magiciens de France qui aura lieu du 1er au 4 octobre  2015 au Théâtre et au Kursaal de Besançon ! La FFAP (Fédération Française des Artistes Prestidigitateurs) délègue une fois l’an le Congrès français de l’illusion à un club d’une ville de France et c’est en avril 2013 que le 49e Congrès français de l’illusion a été accordé au CMC par la FFAP, et c’est une 1re en Franche-Comté ! Notre dossier a remporté un franc succès auprès de la Fédération et nous nous y attelons depuis cette date.

Me concernant j’ai en charge la partie technique du congrès, c’est-à-dire la coordination avec les artistes et leurs besoins sur scène. Car il y aura plusieurs galas sur les quatre jours du congrès, dont un public le dimanche en fin d’après-midi. Il y aura pleins de belles surprises, mais chut c’est un secret !…

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le festival Saônorités débarque avec une programmation éclectique…

Le festival Saônorités débarque avec une programmation éclectique…

Le festival Saônorités revient pour une nouvelle édition samedi 10 juin 2017 à l'Espace du marais à Saône. Huit concerts gratuits sont prévus avec les artistes et groupes : Ashtray, Lily Riposte,Alfred Massaï, Black Bottle, Hi Levelz, Gunwood, Opsa Dehëli, Sorg. Raphaël Lazzeroni, responsable et programmateur du festival Saônorités, dévoile les coulisses du festival. Interview.

Réchauffement climatique : « Nous gagnerons 4 à 5 degrés d’ici la fin du siècle »

Réchauffement climatique : « Nous gagnerons 4 à 5 degrés d’ici la fin du siècle »

Le Franc-Comtois Frédéric Parrenin, glaciologue et paléoclimatologue rattaché à l’Université de Grenoble, animera deux conférences sur les dérèglements climatiques à Audincourt le 25 septembre et à Ornans, le 26 septembre 2015. Ses recherches ont fait l'objet d'un article dans le New-York Times. Il répond aux questions de macommune.info.

Comment devient-on magicien ? Portait du Bisontin Filoo Justyn

Comment devient-on magicien ? Portait du Bisontin Filoo Justyn

Filoo Justyn est tombé dans la magie lorsqu'il avait… 34 ans ! Il nous parle de son parcours, de son intégration au cercle magique comtois, de sa spécialité le "Close Up"  et du 49e congrès français de l'illusion et championnat de France de Magie à Besançon du 1er au 4 octobre 2015…

Thise : Une nouvelle oeuvre géante bientôt visible du ciel !

Thise : Une nouvelle oeuvre géante bientôt visible du ciel !

Franck Bonneau s'est lancé dans un nouveau projet de land art. Après les merveilles de Vauban et un globe terrestre, il réalise, depuis le mois de mars, une oeuvre géante reprenant un motif de l'album "Equinoxe" de Jean-Michel Jarre à l'aérodrome de Thise. L'inauguration est prévue le 20 juin. L'artiste répond aux questions de Macommune.info.

Platex : « nous souhaitons vivement exporter aux Etats-Unis »

Platex : « nous souhaitons vivement exporter aux Etats-Unis »

Du 12 au 15 mai 2015, l'entreprise franc-comtoise Platex participe au salon de décoration et de design Maison & Objets Americas à Miami (Etats-Unis). Occasion de découvrir cette entreprise des Fourgs dans le Haut-Dous qui cherche à se développer à l'international. Nous nous sommes entretenus avec Virginie Revelly, directrice commerciale de Platex. 

Franck Dubosc : « Il n’y a plus de journalistes dans la salle maintenant. Je vais me lâcher ! »

Franck Dubosc : « Il n’y a plus de journalistes dans la salle maintenant. Je vais me lâcher ! »

Pour sa dernière tournée avec son spectacle "à l'état sauvage", Franck Dubosc a répondu à nos questions. L'humoriste qui se dit "plus corrosif, mais toujours gentil" sera à Micropolis ce jeudi 19 mars 2015. Il reste quelques places ne vente. Profitez-en car il l'a promis. Il va se lâcher à Besançon ! 

Hors-clichés : un festival qui « dégenre »

Hors-clichés : un festival qui « dégenre »

Du 26 au 28 février, des films marquants, rarement (ou jamais) programmés à Besançon, seront présentés au petit Kursaal, au FJT des Oiseaux et au cinéma Victor Hugo, autour du "bien-vivre ensemble" et de la lutte contre les discriminations homosexuelles. Le collectif XYZ et l'association La Malle des Indes en sont à l'origine et nous en disent plus.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.62
ciel dégagé
le 21/09 à 18h00
Vent
2.64 m/s
Pression
1014.06 hPa
Humidité
72 %

Sondage