Le festival GéNéRiQ débarque pour réchauffer les oreilles !

Publié le 12/02/2015 - 12:04
Mis à jour le 07/05/2019 - 16:55

Feu! Chatterton, Fakear, Carl Barât… Les têtes d’affiche du festival GéNéRiQ promettent des moments musicaux d’exception, entre pop anglaise, électro, hip-hop ou encore indie-rock. À Besançon, pas moins de 11 concerts se tiendront en quatre jours dans huit lieux différents. Le rendez-vous est donné du 12 au 15 février. Résumé avec Nicolas Simon de la Rodia.

Jour J

Macommune.info : Comment est né le festival ?

Nicolas Simon : « Nous célébrons cette année sa huitième édition. Il est organisé par Les Eurockéennes de Belfort, La Rodia (Besançon), La Vapeur (Dijon), Le Moloco (Audincourt),Le Noumatrouff (Mulhouse) et La Poudrière (Belfort). C’est la volonté commune de travailler ensemble qui nous a poussé à créer cet événement. L’idée était également de proposer quelque chose durant l’hiver, qui voit généralement peu de manifestations de ce type. Parmi nos objectifs de départ, il y avait aussi l’envie de faire tourner les artistes. »

Des concerts sont programmés dans le Musée des Beaux Arts, dans un appartement ou dans un local d'imprimerie. Sortir des sentiers battus : c’est le principe du festival ?

« La moitié des concerts se tiendront dans des petits lieux avec des petites jauges et une entrée gratuite. Le festival GéNéRiQ veut aussi faire sortir les concerts des grandes salles de musiques actuelles. À l’image de la soirée costumée organisée au Musée des Beaux Arts de Besançon, sur le principe des fantômes du Louvre. Les œuvres ont quitté le musée mais leurs âmes sont encore là. Pour l’occasion, on accueillera Thylacine (électro) et Ghost Culture (électro pop). »

Quels sont les artistes les plus attendus ?

« À Besançon, on recevra notamment Carl Barât (le 13 février, 20h30 à la Rodia, de 16 à 21 €), le co-fondateur des Libertines avec Peter Doherty. C’est devenu une référence dans le monde de la pop anglaise. Cela fait partie des bonnes surprises, nous ne pensions pas le recevoir à la Rodia. Il y aura aussi, lors de la même soirée, Feu! Chatterton, le groupe de rock français qui se distingue par ses paroles envoûtantes, à la limite du slam (également le 12 février à 20h à la Vapeur de Dijon, de 13 à 18€).

Sarh, composé de DJ Pone, l’ancien platiniste de Birdy Nam Nam, fait également partie des têtes d’affiche (le 15 février, à 20h au Moloco à Audincourt, 6 €) Tout comme Fakear qui est la référence électro du moment et qui cartonne un peu partout (le 12 février, à 20h30 à la Poudrière de Belfort, 10 à 16€ ou le 14 février à 20h30 à la Rodia à Besançon, 15 à 20€). Il s’était orienté à la base sur de la musique japonaise et électro. Il a depuis élargi ses horizons. »

Retrouvez toutes les dates sur Besançon ici.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Livre élu 2024 : 3.500 élèves du Doubs exposent leurs créations à Besançon

Durant toute l’année scolaire 2023-2024, 3.500 élèves de Besançon et ses environs ont participé au Livre élu 2024. Après avoir lu et échangé, ils ont conçu des créations inédites qui seront présentées lors d’une exposition, du 19 juin au 3 juillet, à la Maison de quartier Grette-Butte.

“Fibra”, une exposition qui invite à repenser l’architecture au Musée des maisons comtoises

Installée au musée des maisons comtoises de Nancray jusqu’au 3 novembre 2024, l’exposition "Fibra" montre des types très variés de construction dans le monde aussi bien dans la forme que dans les matériaux utilisés. Florence Coutier, conservatrice du patrimoine au musée, nous en parle…

Législatives 2024 : à Besançon comme en France, les lieux de musiques actuelles appellent à faire barrage à l’extrême droite

Dans un communiqué de la Fédération des lieux de musiques actuelles (Fedelima) diffusé vendredi 14 juin 2024, le monde des arts et de la culture appellent à se mobiliser aux élections législatives pour ”faire barrage à l’extrême droite”. Un texte relayé notamment par La Rodia et Le Bastion à Besançon.

Fête de la musique 2024 : le programme des festivités à Besançon

Cette année encore, le 21 juin 2024 les rues et places de Besançon accueilleront musiciens et visiteurs à l’occasion de la fête de la musique. Concerts sur scène, ou dans les rues, les conséquences sur la circulation au centre-ville, voici tout ce qu’il faut savoir sur cette Fête de la musique 2024 à Besançon !

80 ans du Débarquement en Normandie : un Bisontin est sur place…

Quelques jours après la remise de documents historiques au musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon, Nicolas Guillaume-Lamarre a reçu une invitation du ministère de la Défense et des Armées pour assister à la grande cérémonie internationale commémorative du 80e anniversaire du Débarquement en Normandie. Il partage, avec nous, ses photos de l'évènement qui s’est tenu jeudi 6 juin 2024.

Ce qui change à Détonation 2024...

VIDÉO • L’équipe de La Rodia s’est réunie mardi 4 juin 2024 pour dévoiler la programmation, mais aussi les grands changements de la 11e édition de son festival Détonation qui se déroulera pendant trois jours en septembre prochain. Voici tout ce que vous devez savoir sur le nouveau chapitre de cet évènement incontournable de la rentrée bisontine.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 24.73
peu nuageux
le 19/06 à 12h00
Vent
3.04 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
71 %