Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Les habitants de Morteau et Villers-le-Lac font aussi leurs emplettes en Suisse !

La Chaux-de-fonds semble être une ville attractive pour aller au zoo (gratuit), à la piscine, faire le plein ou profiter des "actions à la Migros ... - cliquez sur l'image pour agrandir
Qui l'eût cru ?

Il n'y a pas que les Suisses qui passent la frontière pour faire leurs courses ou remplir leur caddie le samedi dans les supermarchés situés à la frontière. Une étude de l'Université de Neuchâtel auprès de 700 habitants de Morteau et de Villers-le-Lac démontre que 90 % d'entre-eux eux vont aussi en Suisse pour les emplettes ou leurs loisirs...

Publicité

Le site internet Le Matin dévoile une étude menée par Yann Dubois dans le cadre d'un mémoire de licence à l'Institut de géographie de l'Université de Neuchâtel sur les pratiques spatiales transfrontalières dans l’Arc jurassien franco-suisse.  "Les Français ne traversent pas la frontière que pour travailler, mais également pour les achats, les loisirs ou la sociabilité". Pour les habitants de Morteau et Villers-le-Lac, l'absence de pôles urbains importants dans la zone frontalière française encourage les habitants à venir en Suisse pour une offre différente et plus large.

Pour l'essence et le chocolat ! 

L'enquête publiée sur la revue belge géographique Belgéo admet que ces courses se limitent souvent à de l'essence ou du chocolat, mais les Francs-Comtois s'orienteraient de plus en plus vers d'autres achats... même le week-end "La Suisse semble être attractive pour quelques produits en particulier. Il s’agit tout d’abord de l’essence qui représente le produit acheté par le plus grand nombre de personnes en Suisse (66,6 %)". Les produits alimentaires attirent également beaucoup d’habitants de la zone frontalière devant les vêtements et articles de sport. “Je fais mes achats dans les deux pays : en Suisse l’offre est différente et me permet de varier les produits" explique dans l'étude une frontalière quadragénaire. 

La Suisse pour les promenades et quelques loisirs 

L'étude note que les "pratiques spatiales transfrontalières" sont liées à certaines activités sportives – telles que la promenade et la fréquentation d’équipements spécifiques (patinoire, piscine, zoo), etc. ou encore à la vie nocturne et aux activités culturelles notamment vers La Chaux-de-Fonds.En revanche, pour aller au cinéma ou faire du port en salle, le frontalier préfère rester dans son pays.. Il semblerait enfin selon cette étude, que les habitants de Villers-le-lac soient encore plus enclin à se rendre en Suisse que les Mortuaciens...  

Belgeo-Vivre La Frontiere Les Pratiques Spatiales Transfrontalieres Dans l'Arc Jurassien Franco Suisse by macommune_info

Damien

Votre météo avec

Evénements de Suisse

Dim, 11 Décembre 2016h
-