Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

PSA pourrait acquérir Opel

©psa - cliquez sur l'image pour agrandir

Le groupe PSA (Peugeot – Citroën – DS)  réfléchit à la possibilité d'acquérir Opel et Vauxhall, activités européennes de l'américain General Motors (GM) en déficit chronique, a indiqué ce mardi 14 février 2017 un porte-parole du constructeur automobile français.

Publicité

PSA "explore la possibilité d'acquérir Opel et Vauxhall", alors que PSA et GM sont déjà liés par des projets industriels communs, selon la même source. "Depuis 2012, General Motors et le groupe PSA ont mis en oeuvre une alliance qui couvre, à ce jour, trois projets en Europe, qui ont généré des synergies assez importantes", a remarqué ce porte-parole.

Déjà des alliances...

On sait par exemple que le nouveau monospace Opel GrandLand X sera réalisée sur la plateforme du 3008 au sein de l'usine PSA de Sochaux dès cet automne.  A l'inverse, le modèle qui succèdera  au Citroën C3 Picasso sera lui conçu sur une base Opel et produit sur les chaînes de montage du groupe General Motors en Espagne à Saragosse.

"Dans ce cadre, General Motors et le groupe PSA examinent régulièrement une opportunité d'étendre leur coopération, et le groupe PSA confirme explorer de nombreuses initiatives stratégiques dont le but est à la fois d'améliorer la rentabilité et la performance opérationnelle, y compris un rapprochement avec Opel et Vauxhall", a-t-il ajouté. C'est sous cette dernière marque que sont commercialisés au Royaume-Uni les véhicules connus sur le continent sous la marque Opel. 

Cette annonce intervient une semaine après l'annonce par GM d'une perte de 257 millions de dollars pour ses activités européennes, le seizième exercice annuel dans le rouge consécutif du géant américain sur le Vieux continent.

Info +  

Le géant de Detroit a perdu plus de 15 milliards de dollars en Europe depuis 2000 et ne table désormais sur un retour à l'équilibre qu'en 2018, après une année 2016 plombée par les premières conséquences du Brexit et la baisse du cours de la livre sterling.

Damien

Votre météo avec

Evénements de paris