2011, année de sécheresse en Franche-Comté ?

Publié le 14/04/2011 - 18:19
Mis à jour le 14/04/2011 - 18:19

Le début de l’année a été marqué par un déficit en neige et en pluie. Les cumuls sont de l’ordre de la moitié des valeurs habituelles. Le niveau hydrologique correspond aux mesures prise habituellement au début d’un été.
La Préfecture invite dès à présent la population à maitriser sa consommation en eau pour « ne pas conduire à des situations difficiles cet été »

PUBLICITÉ

« Une frange allant des Vosges au sud comtois en passant par les plateaux calcaires du Doubs et du Jura ainsi que tous les reliefs est particulièrement touchée : sur ces secteurs les cumuls enregistrés par Météo France sont de l’ordre de la moitié des valeurs habituelles. Il n’y a que dans l’ouest de la région que le cumul des précipitations se rapproche de la moyenne.

[…] Sur les rivières de la Haute Chaîne et des Plateaux Calcaires, principalement le Doubs amont, La Loue, la Bienne, la Saine, ainsi que sur celles du bassin versant de l’Allan, comme la Savoureuse et l’Allaine, les débits mesurés sont ceux que l’on observerait habituellement en début d’été. Pour cette période de l’année, une telle situation hydrologique correspond à un étiage dépassant parfois l’étiage décennal (une chance sur 10 de rencontrer cette situation à cette période). Toutefois, les débits fixant les seuils d’alerte pour la prise d’arrêtés de restriction des usages de l’eau ne sont pas atteints. L’Etat active d’ores et déjà la vigilance hebdomadaire de manière à suivre avec précision l’évolution de la situation.

Sans attendre, compte tenu des besoins en eau qui vont s’accentuer dans les semaines à venir, qu’il s’agisse de consommation humaine ou de consommation par la végétation, chacun est invité à adopter dès à présent un comportement économe en eau, afin de ne pas conduire à des situations difficiles cet été, notamment si les précipitations continuent à être déficitaires ».

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

La Bourgogne-Franche-Comté toujours en alerte orange canicule : jusqu’à 42 °C cet après-midi

La Bourgogne-Franche-Comté toujours en alerte orange canicule : jusqu’à 42 °C cet après-midi

mise à jour • L'épisode de canicule va se poursuivre ces prochains jours, sans aucune pluie attendue. 78 départements sont en alerte orange à la canicule. En Bourgogne-Franche-Comté, les maximales attendues en fin d'après-midi vont osciller entre 35 et 40 °C... et  jusque 42°C dans l'Yonne ou la Nièvre. L' épisode de pollution à l'ozone est toujours en cours.  

Canicule : les températures continuent de grimper, ce week-end devrait être tout aussi chaud

Canicule : les températures continuent de grimper, ce week-end devrait être tout aussi chaud

La Franche-Comté est toujours en alerte orange canicule ce mercredi 26 juin 2019. Les prévisions se confirment : il fait déjà 37°C à l'ombre (et plus chaud encore dans les grandes villes, jusqu'à 40°C) et la température n'est toujours pas à son maximal, atteint vers 17h cet après-midi. La chaleur devrait continuer au moins jusqu'à dimanche.

Alerte canicule dans le Doubs

Alerte canicule dans le Doubs

Météo-France a classé ce jour, dimanche 23 juin 2019 à 16h, le département en VIGILANCE JAUNE CANICULE DE TYPE 3 ; il devrait faire plus de 37°C mardi et presque 40 mercredi. Les autres départements de Franche-Comté sont aussi touchés.

Un lac et un hôtel spa de 16 suites : vous êtes aux « Rives Sauvages » à Malbuisson

Un lac et un hôtel spa de 16 suites : vous êtes aux « Rives Sauvages » à Malbuisson

publi-info • Un lac majestueux sous vos fenêtres, d’innombrables balades en pleine nature à proximité et puis un  "Hôtel Spa" doté d’une piscine intérieure chauffée, d’un hammam d’un sauna, et d’un centre de soins Cinq Mondes ne vous posez plus de questions : vous êtes à Malbuisson dans l’Hôtel Spa « Les Rives Sauvages ».

Préservation de la source d’Arcier : pour les jardiniers aussi, c’est zéro Phyto

Préservation de la source d’Arcier : pour les jardiniers aussi, c’est zéro Phyto

jardiner au naturel • Depuis 15 ans, les agriculteurs, collectivités, grandes entreprises, et gestionnaires d'infrastructures de transports (SNCF, départements et Drire pour les routes) ont été sensibilisés à la diminution de l'utilisation de produits phytosanitaires dans bassin de la source d'Arcier  qui couvre 45% des besoins en eau. Avec l'interdiction à la vente des produits phytosanitaires de synthèse et notamment le glyphosate depuis le début de l'année, les particuliers peuvent également jouer un rôle dans la protection de la ressource en eau de Besançon. Mercredi 26 juin 2019, une opération de sensibilisation et de collecte de bidons de produits pesticides se déroulera toute la journée à la déchetterie de Saône.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 33.95
ciel dégagé
le 27/06 à 12h00
Vent
3.12 m/s
Pression
1021.8 hPa
Humidité
55 %

Sondage