21 projets soutenus en région Bourgogne-Franche-Comté par France relance Bois

Publié le 10/05/2022 - 11:36
Mis à jour le 25/05/2022 - 13:26

À l’issue de la phase d’instruction, 21 projets ont été soutenus en Bourgogne Franche-Comté, pour un montant d’aide total de 6,23 M€ sur des investissements s’élevant à 42,7 M€. Zoom sur les projets retenus…

La gestion de ce dispositif et l’instruction des dossiers sont du ressort de la Direction régionale de l’Agriculture, de l’Alimentation et de la forêt, en délégation du Préfet de région.

Le dispositif France relance Bois est un volet de France Relance, qui vise à accompagner les entreprises de la première transformation de bois engagées dans la modernisation de leurs équipements de production et dans la diversification de leurs activités. 

Les projets retenus :

Franche-Comté 

  • Scierie Brossard à Indevillers (25) : modernisation de la ligne de sciage pour gagner en rendement, en intégrant des outils numériques.
  • Scierie Clerc à Reugney (25) : achat de matériel pour développer la valorisation des connexes de scierie (sciures, écorces, etc.) et développement des technologies numériques
  • Jurasciages scierie Bertin à Orchamps Vennes (25) : amélioration des conditions de travail par l’acquisition d’un trieur à case et d’une empileuse.
  • Scierie Regnaud à Courvières (25) : installation d’une unité de sciages de petit bois, développement de la production de bois rabotés et aménagement du site de négoce.
  • Scierie Chauvin à Mignovillard (39) : achat de matériel pour développer la valorisation des connexes de scierie (sciures, écorces, etc.) en granulés.
  • SIBC à Saint-Germain en Montagne (39) : modernisation de la ligne de production.
  • SASU Mutelet à Rahon (39) : important programme de modernisation avec mise en place d’un scanner sur bois humide, technique innovante à l’échelle française.
  • Merrain du Jura à Champagnole (39) : changement de site et modernisation de l’outil.
  • Scierie Dechazeaux à Aillevillers (70): acquisition d’une écorceuse et renforcement de la protection des personnels au niveau incendie.
  • Scierie Genet à Luxeuil les bains(70): mise en place d’une ligne de tri et développement d’une ligne de production de bois de calage.
  • SAS Gillet Gaston et fil à Fresse (70) : mise en place d’un bac de traitement des bois afin d’accéder à de nouveaux marchés.
  • Scierie Locatelli à Scey sur Saône (70): modernisation du site et mise en place d’un atelier menuiserie 
  • Saônoise de contreplaqué à Villers les Luxeuil(70) : mise en place d’un robot de ponçage et amélioration des conditions de travail par augmentation des capacités de manutention.

Bourgogne 

  • Bois déroulé de l’Auxois à Pouilly en Auxois (21) : acquisition d’un massicot de découpe des placages pour développer l’utilisation du peuplier et du tremble dans le marché de l’emballage alimentaire. 
  • Bongard Bazot à Sainte Péreuse (58) : création d’une ligne de sciages de chêne de qualité secondaire en vue de leur utilisation dans des systèmes constructifs et le développement de la vente en ligne.
  • SARL Marchand à Gouloux (58) : création d’une ligne de production de pieds de sapin de Noël( buche support) , acquisition d’une fendeuse pour conforter l’activité.
  • Scierie Petit Renaud à Dirol (58) : modernisation de la ligne de production.
  • SRC Jura à Mercurey (71) : modernisation de la ligne de sciage.
  • FTF tonnellerie de Mercurey (71) : optimisation des outils de taille de fond des tonneaux et aménagement du site
  • SIROP à Saint Berain-sous-Sanvignes (71) : viabilisation du site.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Inquiétude des boulangers dans le Doubs : " Je ne laisserai pas un boulanger fermer " (Préfet du Doubs)

À l’occasion de la traditionnelle cérémonie de la galette à la préfecture du Doubs ce jeudi 26 janvier, le président de l’Union patronale des boulangers du Doubs, Damien Vauthier, a tenu un discours rappelant l’inquiétude de la profession face à la crise énergétique, mais aussi la hausse du prix des matières premières devant un préfet du Doubs déterminé à aider la profession.

Bourgogne Franche-Comté : 3 millions d’euros pour soutenir les boulangeries et les boucheries

CRISE ÉNERGÉTIQUE • En raison de crise énergétique qui sévit actuellement en France comme dans de nombreux pays européens, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté a annoncé mercredi 25 janvier un coup de pouce pour soutenir les boulangeries-pâtisseries et les boucheries-charcuteries à hauteur de 3 millions d’euros.

Région Bourgogne Franche-Comté : un budget à 2 milliards d’euros pour 2023

La présidente de Région, Marie-Guite Dufay, a réuni les élus du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté en session plénière mercredi 25 et jeudi 26 janvier 2023. Principal dossier à l’ordre du jour de l’assemblée : le vote du budget régional 2023 d’un montant de 1,967 milliard d’euros (hors gestion active de la dette) dont plus de 1,6 milliard d’euros est dédié au financement des politiques publiques, soit plus de 81 % du budget régional.

La Banque Populaire Bourgogne-Franche-Comté réaffirme ses ambitions pour 2023

Dans un contexte économique peu engageant, la Banque Populaire de Bourgogne-Franche-Comté (BP BFC) a tenu une conférence de presse présidée par son directeur général Jean-Paul Julia, afin de dresser le bilan de l’année écoulée et de faire le point sur les ambitions portées par la banque en 2023. 

Bourgogne Franche-Comté : la filière automobile, un secteur encore perturbé en 2022

ÉTUDE INSEE • À la mi-2022, les 370 établissements de la filière automobile de Bourgogne-Franche-Comté employaient 38.530 salariés et 5.540 intérimaires. Malgré une reprise en 2021, cette filière reste perturbée en 2022 par le contexte économique et les mutations en cours du secteur. L’emploi salarié est en baisse sur un an, avec davantage de départs que d’embauches.

Prêt : un ajustement mensuel pour mieux " lisser " les relèvements du taux d’usure dès février

Les taux de l’usure sont, selon la loi, calculés à partir des données collectées sur les taux de crédit au cours du trimestre précédent, comme les 4/3 des taux moyens pratiqués. Ces dispositions permettent de protéger les emprunteurs de taux excessifs et de préserver ainsi un large accès au crédit. La Banque de France, à titre exceptionnel pendant la période de plus forte remontée des taux, propose un ajustement technique pour mieux "lisser" les relèvements du taux de l’usure à partir du 1er février 2023.

Nouveau resto, nouveaux dinos… Le Dino Zoo entre dans une nouvelle ère

Après une saison 2022 record avec 134.200 visiteurs, le parc Dino-Zoo à Étalans et ses célèbres dinosaures vont faire écaille neuve en 2023. Un chantier d’envergure et des investissements conséquents qui vont permettre au célèbre parc du Doubs, d’entrer dans une nouvelle ère et de rivaliser avec les grands sites touristiques nationaux…

Rejets dans les milieux naturels : dans le Doubs, 9 fromageries sur 10 respectent désormais la réglementation

Annoncé et signé à l’automne 2022, à l’initiative de Jean-François Colombet, préfet du Doubs, et de Christine Bouquin, présidente du conseil départemental du Doubs, le plan rivières karstiques 2022 - 2027 est une démarche de reconquête de la qualité de l’eau des rivières du Doubs, regroupant l’ensemble des partenaires publics du département.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -1.31
partiellement nuageux
le 28/01 à 3h00
Vent
3.07 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
84 %