Après les "gilets jaunes", le gouvernement appelle à privilégier les commerces de proximité pour les fêtes

Publié le 26/11/2019 - 16:00
Mis à jour le 26/11/2019 - 15:32

La secrétaire d'Etat à l'Economie Agnès Pannier-Runacher a appelé ce mardi 26 novembre 2019 les Français à privilégier les commerces de proximité, affectés notamment par le mouvement des "gilets jaunes", aux grandes plateformes en ligne pour leurs achats des fêtes de fin d'année.

© twitter @AgnesRunacher
 ©
© twitter @AgnesRunacher ©

"On a sur le territoire des commerçants et des artisans qui ont souffert cette année, notamment du fait de la crise des +gilets jaunes+. Ils le disent et ils ont besoin que les Français reviennent chez eux", a lancé Mme Pannier-Runacher lors d'un déplacement à Dijon. "C'est une invitation, presque un défi, à faire ses cadeaux de Noël chez ses commerçants, chez ses artisans, et de préférence en privilégiant l'achat français", a-t-elle ajouté, s'exprimant devant la presse après avoir rencontré des commerçants du centre ville dijonnais.

Le gouvernement avait déjà pris des mesures pour aider les entreprises pénalisées par le mouvement des "gilets jaunes". 6.375 entreprises ont notamment bénéficié de "mesures de bienveillance" fiscales, selon un bilan dressé mi-novembre par le gouvernement. Le ministère de l'Economie et des Finances a aussi présenté mi-octobre une "stratégie nationale pour l'artisanat et le commerce de proximité", avec la volonté notamment de donner les moyens aux professionnels de s'adapter aux transformations numériques et écologiques.

Agnès Pannier-Runacher, qui affirme ne pas opposer "périphérie et centre ville", a en revanche pointé mardi, dans un communiqué "des plateformes numériques étrangères qui ne paient pas leurs impôts en France". Une enquête de la Répression des fraudes (DGCCRF) menée "en client mystère" sur des marchandises courantes sur les plus grandes plateformes en ligne a révélé qu'"une marchandise sur deux ne respectait pas la réglementation" française et européenne, a-t-elle ajouté devant les journalistes.

"On ne parle pas de s'opposer aux plateformes" en ligne, a-t-elle toutefois nuancé, appelant plutôt à accompagner les commerçants "dans leur transformation numérique": référencement sur internet, prise de rendez-vous en ligne ou développement de plateformes numériques locales.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Plus de 4 % d’inflation en 2021 des complémentaires santé : l’UFC Que choisir demande au gouvernement d’agir

Alors que ce début d’année est marqué par le déploiement du 100 % santé aux audioprothèses, l’UFC-Que Choisir dénonce dans un communiqué du 21 janvier 2021 une nouvelle forte hausse des tarifs des complémentaires santé en 2021, "difficile à justifier alors que la crise sanitaire leur a paradoxalement été favorable". Pour permettre aux consommateurs de tirer pleinement profit de la résiliation à tout moment, l’association demande au gouvernement d’agir "pour améliorer la comparabilité des offres, toujours défaillante."

Appel à projets : recyclage du foncier des friches en Bourgogne Franche-Comté

Avec un fonds friche doté de 300M€, le Plan de relance donne l’opportunité d’accompagner les territoires sur le recyclage foncier des espaces artificialisés. 7,4 M€ sont mobilisables en Bourgogne Franche-Comté, sur les deux années à venir, et donneront lieu à deux éditions d’appel à projets. Les dossiers de demande de subventions sont à déposer au plus tard le lundi 15 mars 2021 minuit.

Conjoncture du mois de décembre 2020 : « des prévisions prudentes »

La Banque de France vient d'éditer une note de conjoncture (enquête auprès des dirigeants d'entreprises sur leur niveau d’activité) pour le mois de décembre 2020. La production industrielle progresse en fin d'année. Les carnets s’étoffent mais demeurent insuffisants. Une baisse est attendue. Les services enregistrent une faible hausse d’activité, à l’exception de la restauration, lourdement affectée par le reconfinement. Les prévisions sont prudentes.

 

Endettement des entreprises : comment les aider ?

En Bourgogne Franche-Comté, près de 20 000 entreprises ont bénéficié d’un PGE (Prêt Garanti par l’Etat). Emprunt qu'il faudra bien rembourser. Alors que l’activité tourne encore au ralenti dans plusieurs secteurs, la Banque Populaire BFC tente d’aider au mieux ces entreprises et leurs prêts avec sa « BOX PGE »…

SNCF Réseau : 423 millions d’euros dans la modernisation du réseau de Bourgogne Franche-Comté en 2021

Pour l'année 2021, SNCF Réseau investira 423 millions d'euros pour la modernisation et la maintenance du réseau en Bourgogne Franche-Comté. 250 chantiers au total sont prévus. Pour Jérôme Grand, directeur territorial SNCF Réseau, 2021 sera "une année exceptionnelle en Bourgogne Franche-Comté."
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.2
légère pluie
le 21/01 à 15h00
Vent
6.12 m/s
Pression
1002 hPa
Humidité
52 %

Sondage