Bagnères : l’usine qui va fabriquer le tramway de Besançon rénovée

Publié le 17/03/2012 - 09:52
Mis à jour le 17/03/2012 - 18:24

L’entreprise CFD, reprise par le groupe espagnol CAF en 2008, vient d’inaugurer ses nouvelles installations à Bagnères-de-Bigorre dans les Hautes-Pyrénées. C’est là que le constructeur va assembler 18 des 19 rames commandées par le Grand Besançon.

made in france

« Cette inauguration démontre la volonté de CFD Bagnères et du groupe CAF de pérenniser l’activité et le savoir-faire historique de ce site grâce à la modernisation des bâtiments et des outils de production. Près de quatre millions d’euros ont déjà été consacrés au renouveau de ce site », annonce le groupe dans un communiqué.

CFD Bagnères a vocation à développer son activité durablement sur le marché français dans tous les domaines du transport public : tramways, métros, trains régionaux ou à grande vitesse.

« Les nouvelles installations permettent dans un premier temps d’accueillir la fabrication de tramways, comme en témoigne la production en cours pour l’agglomération de Nantes, dont une rame a pu être visitée à l’occasion de cet évènement, ainsi que la fabrication à venir du tramway de Besançon », précise CAF.

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Véhicules électriques : 50 points de recharge publics dans le Grand Besançon

Marie Zéhaf, vice-présidente de Grand Besançon Métropole chargée des mobilités, Catherine Barthelet, vice-présidente en charge des projets de territoire, Marie-Jeanne Bernabeu, maire d’Avanne-Aveney et conseillère communautaire déléguée à la commande publique ainsi que Nicolas Bardou, directeur général de la société Easy Charge Services, ont inauguré mercredi 17 juillet 2024, l’un des 50 points de recharge électrique actuellement disponibles dans le réseau public dans le Grand Besançon.

Le radar de la rue de Dole flashe-t-il dans les deux sens ?

Un nouveau panneau de signalisation indiquant un contrôle radar a fait son apparition rue de Dole il y a de cela quelques semaines en direction de Châteaufarine à Besançon. Non loin justement du radar tourelle implanté sur la D673 au niveau de la station essence Total et flashant les excès de vitesse par l’arrière en direction de Besançon. Cela signifie-t-il que le radar routier relève désormais les infractions dans les deux sens de circulation ? Nous avons posé la question à la préfecture du Doubs. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.11
couvert
le 21/07 à 06h00
Vent
0.83 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
95 %