Bourgogne-Franche-Comté : la production en léger recul en mai

Publié le 14/06/2018 - 17:02
Mis à jour le 14/06/2018 - 17:05

Les derniers chiffres de la Banque de France concernant la conjoncture économique en Bourgogne Franche-Comté mai 2018 viennent de paraître. Dans l’industrie, la production s’est légèrement érodée en mai alors que les carnets demeurent de bonne tenue. Un rebond est attendu en juin. Dans les services marchands, l’activité, toujours en hausse, a toutefois décéléré et la demande a manqué de dynamisme. Les perspectives sont favorables. Voici le reste des chiffres en détails…

capture_decran_2011-11-17_a_16.43.19.png
©d
PUBLICITÉ

Autres produits industriels (56,9%)

  • Cette catégorie concerne : les textiles, l’habillement, le cuir et chaussure, l’industrie chimique, les produits en caoutchouc, le plastique et autres produits non métalliques, la métallurgie et produits métalliques, le bois, papier et imprimerie.

L’activité s’est globalement repliée en mai. La demande demeure bien orientée sur le marché national alors qu’elle se stabilise à l’export. L’augmentation des prix des matières premières a légèrement décéléré, avec une répercussion partielle sur les prix de vente. Les intérimaires ont permis d’ajuster les effectifs. Les carnets de commandes offrent une bonne visibilité et les perspectives sont positives avec des recrutements prévus.

Services marchands (44,2%)

Le mois de mai a été marqué par une décélération de l’activité. Les prix ont poursuivi leur augmentation. Les difficultés de recrutement persistent dans tous les secteurs. Le niveau des commandes, de l’activité, ainsi que les perspectives, demeurent favorables.

Industrie (26,2 %)

La production industrielle s’est inscrite en léger recul en mai, en dépit de flux de commandes en progrès. Les prix des matières premières poursuivent leur augmentation à un rythme soutenu, avec une répercussion partielle sur ceux des produits finis. Le niveau global des stocks ressort légèrement en-dessous de la normale. Les carnets se maintiennent à un niveau satisfaisant. Des difficultés de recrutement sont toujours signalées. Une légère reprise de la production est attendue en juin.

Matériel de transport (17,3%)

La production est ressortie en repli en raison de problèmes récurrents d’approvisionnement. Un moindre recours à l’intérim est constaté. Les stocks de produits finis se sont amoindris et se situent à un niveau jugé normal. La hausse du coût des matières premières est toujours d’actualité. Un manque de dynamisme du marché intérieur est constaté. Les carnets de commandes demeurent satisfaisants. L’activité devrait se stabiliser au cours du mois de juin

Equipements électriques, électroniques, informatiques et autres machines  (16,0 %)

La production a fléchi au cours du mois de mai, sauf pour le secteur de la fabrication de machines et équipements. Dans l’ensemble, la reprise de la demande étrangère a permis de dynamiser les entrées d’ordres. Les prix des matières ont enregistré une nouvelle hausse, répercutée partiellement sur les tarifs de vente. Les carnets de commandes se sont globalement réduits. Le recours en personnel intérimaire a diminué. Une hausse de la production est attendue pour le mois de juin.

Fabrication de denrées alimentaires et de boissons (9,9%)

L’activité a progressé au cours du mois de mai. Les coûts des matières premières enregistrent des hausses qui ne sont pas systématiquement répercutées sur les prix de vente. Les effectifs se sont accrus via le recours à l’intérim et devraient se stabiliser. Les carnets de commandes sont toujours bien étoffés et la production devrait se maintenir à un bon niveau le mois prochain, voire légèrement augmenter.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

GE Belfort : intersyndicale et élus vont mettre en demeure le gouvernement

GE Belfort : intersyndicale et élus vont mettre en demeure le gouvernement

L'intersyndicale de General Electric (GE) à Belfort et des élus ont annoncé ce mardi 9 juillet 2019 leur intention de mettre en demeure le gouvernement pour exiger que l'industriel américain respecte les engagements pris au moment du rachat du pôle énergie d'Alstom en 2014 et suspende son plan de suppression d'un millier d'emplois.

Région : « On aide du petit hôtel en zone rurale à l’installation d’un jeune agriculteur » (P. Ayache)

Région : « On aide du petit hôtel en zone rurale à l’installation d’un jeune agriculteur » (P. Ayache)

Marie Guite-Dufay, la présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, a réuni la commission permanente le 5 juillet 2019. Les élus régionaux ont ainsi examiné ce vendredi 114 rapports pour un montant de 17,7 millions d'euros attribués sur le département du Doubs (86 millions sur six mois)...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.88
ciel dégagé
le 16/07 à 3h00
Vent
2.21 m/s
Pression
1018.15 hPa
Humidité
94 %

Sondage