Alerte Témoin

Chrysopolis : "On essaie toujours plus d'apporter toute l'information nécessaire aux clients"

Publié le 23/03/2015 - 09:00
Mis à jour le 23/01/2019 - 16:13

Chrysopolis a ouvert ses portes il y a 2 ans, en février 2013, juste après Delbard à Besançon. Jusqu'au 4 avril 2015, des promotions sur tous les végétaux extérieurs sont proposées aux jeunes comme aux moins jeunes, aux jardiniers débutants, amateurs, comme aux professionnels…

PUBLI-INFO

Depuis le 19 mars et jusqu'au 4 avril 2015, pour deux végétaux achetés en pépinière extérieure, le troisième est offert. L'occasion de commencer à garnir son jardin en ce début de saison des plantations. Que l'on soit débutant ou grand amateur, l'équipe des 11 conseillers de Chrysopolis, qui sont aussi des passionnés, sont au service de leurs clients pour leur apporter tous les conseils nécessaires pour créer un bel extérieur. Yves Clément, directeur de la jardinerie depuis juillet 2014, nous précise qu'"On essaie toujours plus d'apporter toute l'information nécessaire au contact avec le client et on essaie d'être le plus transparent possible. On n'est pas là pour vendre à tout prix du végétal, on est là pour le vendre dans des conditions appropriées."

De plus si l'on achète des graines, on ne sait pas forcément ce qu'il va pousser ni à quoi ça va ressembler… C'est pourquoi Chrysopolis s'efforce de présenter des végétaux en situation, plantées en bac ou en pot. Comme ça, pas de surprise, on sait ce qu'on achète.

Des végétaux oui, mais pas n'importe lesquels !

Les conseillers sont passionnés chez Chrysopolis. La plupart d'entre eux ont été horticulteurs, pépiniéristes ou dans le secteur de la jardinerie. D'ailleurs, Nicolas Charrière, responsable de la pépinière extérieure, se rend régulièrement chez des horticulteurs partout en France et en Europe pour sélectionner lui-même les arbres qu'il proposera à ses clients. "Je crois qu'avec un tel niveau de professionnalisme des personnes sur le terrain, nous sommes aussi reconnus auprès des grands amateurs qui savent que quand ils ont un problème ou une recherche particulière sur la pépinière, nous sommes là", nous confie le directeur de Chrysopolis. "D'ailleurs, Nicolas Charrière devient une véritable référence sur Besançon", ajoute-t-il.

Cette jardinerie bisontine travaille avec des horticulteurs locaux et n'hésite pas à le montrer grâce à un logo sur les pots des végétaux "produits en Franche-Comté". (Voir photo ci-contre)

À propos de Chrysopolis

Il s'agit d'une société rachetée et créée en février 2013 par cinq actionnaires issus du secteur du jardin (horticulteurs, pépiniéristes, fournitures de produits de jardins…) avec "cette volonté de faire revivre ce bâtiment magnifique au travers du grand professionnalisme développé sur le végétal" précise Yves Clément.

Chrysopolis, c'est aussi une serre chaude avec un large choix de cactés, plantes grasses et une offre étonnante de végétaux d'exception. Chrysopolis, c'est aussi un rayon animalerie "particulièrement reconnu pour la qualité de ses mises en situation d'aquarium" nous confie le directeur du magasin.

Infos pratiques

  • Chrysopolis
  • 20 Rue Blaise Pascal ZAC de Planoise
  • 25000 Besançon‎
  • 03 81 51 91 70
  • Ouvert du lundi au samedi de 9h à 19h et le dimanche de 9h à 12h30 et de 14h à 19h
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Crise économique du coronavirus : BGE Franche-Comté s’engage auprès des Travailleurs indépendants

Dans le contexte sanitaire actuel et au vu des conséquences sur les petites entreprises suite au confinement entamé depuis le 17 mars 2020, le réseau BGE en lien avec Le Ministère du Travail a missionné les BGE sur les territoires pour qu’elles apportent aide et conseils aux travailleurs indépendants les plus fragiles.

Entreprises, vous avez des surblouses, des masques…? Faites vous connaître

Appel au don de matériel de protection • Pour répondre aux besoins en matériel manquant dans les établissements de santé, la CCI du Doubs coordonne un nouvel appel aux dons de matériels de protection. L'hôpital de Besançon a par exemple un besoin urgent de surblouses pour le personnel soignant.

Confinement : chômage partiel ou travail ?  Quelles conditions  ? Quelles nouvelles mesures ? Quelles démarches ?

Entreprises •

Entre l'appel #RestezChezVous, la poursuite de l'activité économique et les problématiques des entreprises, l'équation n'est pas toujours évidente tant pour les travailleurs que pour les chefs d'entreprises. Ce dimanche Gérald Darmanin, ministre de l'action et des comptes publics, a annoncé un renforcement des mesures d’aide aux entreprises. Mais il y a des conditions. 

Offre d'emploi
 -0.58
ciel dégagé
le 30/03 à 21h00
Vent
4.53 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
73 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune