Alerte Témoin

Commerce : combien de cellules vides à Besançon ?

Publié le 18/01/2017 - 16:18
Mis à jour le 22/01/2017 - 12:17

Entre la fin décembre 2016 et ce début janvier 2017, un réel turn-over s'est déroulé à Besançon entre des commerces qui ont fermé et d'autres qui ont ouvert. Concrètement, quel est le taux de vacance à Besançon ? Nous avons posé nos questions à Thierry Morton, adjoint au maire en charge du Commerce et Patrick Bouzat, Responsable de la mission Commerce Artisanat à la Ville de Besançon et au Grand Besançon.

Selon les chiffres de Thierry Morton, le taux de vacance (cellules commerciales vides) à Besançon - zone commerciale de Chateaufarine comprise - est entre 7 et 8% ("à 10%, il faut tirer la sonnette d'alarme", selon Patrick Bouzat, chef de service commerce à la Ville). Dans ce taux, "près d'un tiers sont des vacances fixes depuis longtemps, entre 1 et 2 ans, le reste concerne les vacances mobiles", nous précise l'adjoint au maire. Plus précisément, au centre-ville, qui compte la boucle et Battant, environ 80 cellules sont vide sur 1 200, soit 6,6% de taux de vacance.

Moins que d'autres villes de la même strate 

Par rapport aux autres villes de la même strate, Besançon est en dessous de la moyenne qui varie entre 15 à 20 % selon l'observatoire national Procos. "Chez nous, hormis Camponovo ou encore Interprix, il n'y a pas cet effet de tunnel néfaste qui existe dans d'autres villes où des rues entières se ferment à cause de vacances fixes", explique Thierry Morton, "et si on parle du centre-ville, contrairement à d'autres villes, le notre est très resserré, il ne s'étend et nous n'avons pas non plus d'énormes centres commerciaux, et ça c'est un atout" face à cette problématoqie de vacance fixe. 

Par ailleurs, Besançon compte entre 60 et 70% de commerces indépendants, "ce qui est une richesse" selon l'adjoint au maire. Les grandes enseignes "permettent une dynamique", ajoute-t-il.

Battant, square St Amour et la Grande rue dans la ligne de mire de la municipalité 

Même si selon Thierry Morton, le taux de vacances n'est pas excessif à Besançon, certains secteurs du centre-ville ont perdu de leur attractivité comme la rue Battant, le square St Amour ou encore le haut de la Grande rue. "Nous travaillons sur ces secteurs afin de les rendre plus dynamiques notamment en créant des boutiques éphémères à Battant. Nous avons d'ailleurs trouvé un opérateur pour assurer cette étape, le travail devrait avancer ces prochains mois", indique l'adjoint. Concernant le square St Amour et la Grande rue, Thierry Morton reste pour le moment discret et attend certaines validations. 

Gros turn-over fin 2016, début 2017 : bon ou mauvais signe ? 

Interprix a fermé, Geneviève Lethu a fermé et a trouvé un prospect intéressé, le restaurant Les Gamins a ouvert, Roger Habilleur ferme, La Boutique a ouvert, Espace Cadeaux ferme et a retrouvé un repreneur, Croppet a fermé et NorthFace prend la place, E-Noveo a ouvert, Delahaye a fermé et Suite 341 a ouvert… De nombreux changements ont été effectués au centre-ville de Besançon ces derniers mois.

Pour l'adjoint au maire en charge du Commerce, "c'est bon signe, cela montre qu'il y a une attractivité, une dynamique". De plus, "on ne vend pas forcément parce que ça ne marche pas, il y a des départs en retraites et c'est aussi pour faire une affaire", souligne-t-il, et d'ajouter "Le commerce a toujours été comme ça"

Focus sur Chateaufarine 

Concernant la zone commerciale de Chateaufarine,"le taux de vacances est d'environ 0%" selon Thierry Morton. Pourquoi ? "Contrairement au centre-ville où on compte de nombreux propriétaires de cellules commerciales, la galerie Chateaufarine n'a qu'un seul propriétaire" qui gère les allers-et-venues des enseignes. "Il y a également moins de boutiques qu'au centre-ville, c'est donc moins compliqué", explique-t-il. 

Amabilité, horaires, disponibilité dans les commerces… "La Ville ne peut pas tout endosser"

L'adjoint au maire l'avoue. "On sait combien les centres-ville ont vu leur situation se dégrader, c'est pourquoi nous restons très vigilants. Tout n'est pas rose, on en est bien conscient et c'est ma préoccupation première". Toutefois, il indique que "chacun doit jouer son rôle : l'amabilité, les horaires d'ouverture, les disponibilités, etc. tout cela ne peut pas être endossé uniquement par la Ville".

Toutes les deux semaines, le vendredi matin, le comité de pilotage du commerce de la Ville de Besançon se réunit pendant 1 heure. Autour de la table : la Ville, la Chambre de commerce et d'industrie, l'office du tourisme, les responsables de grandes enseignes, l'adjoint à la voirie, la police municipale et parfois le réseau Ginko et le Grand Besançon se retrouvent pour "échanger sur la situation, les accès, la sécurité, la voirie, etc. Tous les thèmes sont abordés... y compris le problème de la vacance." 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Franck Bertrand, nouveau directeur général du Crédit Agricole Franche-Comté

Il a traversé la France et a choisi la Franche-Comté de Brest à Besançon. Franck Bertrand, 58 ans, succède à Élisabeth Eychennes qui était à la tête de la banque coopérative depuis 10 ans. Le nouveau DG arrive dans un contexte de post-crise sanitaire et souhaite "donner du temps" aux entreprises...

Covid-19 : la Région Bourgogne Franche-Comté prépare un plan de relance de 400 millions d’euros

Les élus de Bourgogne Franche-Comté se sont réunis jeudi 25 et vendredi 26 juin 2020 en Assemblée plénière en mode restreint (53 élus sur 100 en présentiel). Parmi les sujets les plus importants abordés lors des débats, l'élaboration d'un plan de relance de 400 millions d'euros pour intervenir massivement en faveur de l'économie et de l'emploi.

150.000 Billets Doubs pour soutenir le tourisme local

La destination Doubs est une mosaïque de sites, de musées, d'activités de loisirs... fortement impactés par la crise sanitaire et ses conséquences. Afin d'en amoindrir les effets, le Département du Doubs, "conscient de cette richesse touristique et soucieux de la préserver », souhaite encourager les visiteurs comme les habitants à fréquenter massivement ces pépites réparties dans tout le territoire. Il a missionné Doubs Tourisme pour concevoir et mettre en œuvre les 150.000 Billets Doubs. Ils seront disponibles à partir du 1er juillet 2020.

Projet industriel de Général Electric : Marie-Guite Dufay salue une avancée positive, mais reste vigilante 

Après la tenue mardi du 4e comité paritaire de suivi des accords du 21 octobre 2019, la présidente de la région Bourgogne Franche-Comté parle, après sept mois de négociations, d'une "avancée positive" pour la concrétisation d'un projet industriel. "Il faut maintenant que GE assume enfin ses responsabilités en passant de la parole aux actes" estime-t-elle. "La Région fera tout pour que GE Belfort devienne le centre mondial de la turbine à hydrogène afin d’ancrer cette énergie d’avenir sur son territoire..."

« J’veux du local », pour promouvoir l’alimentation de proximité en Bourgogne Franche-Comté

Le mardi 30 juin 2020, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche- Comté et Christian Decerle, président de la Chambre régionale d'agriculture de Bourgogne- Franche-Comté ont présenté la campagne de promotion des plateformes "J’veux du local" en faveur de l’alimentation de proximité.

Dette publique : la Cour des comptes ne préconise pas « l’austérité » mais un effort de « redressement »

La Cour des comptes ne préconise "en aucun cas l'austérité" pour apurer dans l'avenir la dette générée par la crise du Covid-19, a affirmé mardi 30 juin 2020 son nouveau premier président Pierre Moscovici, tout en appelant le gouvernement à redresser les finances publiques.

Visites gratuites et réductions : 150.000 billets Doubs cet été

Tourisme • Le comité départemental du tourisme du Doubs a présenté lundi 29 juin 2020 au Dino-zoo son plan de soutien au tourisme : 150.000 "billets Doubs" (gratuité ou réduction de 10 €) sur 45 sites emblématiques à destination des touristes et des habitants, une formule "Doubs séjour" à 40 € par personne et une offre "Doubs en groupe" pour séduire une nouvelle clientèle.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     19.53
    légère pluie
    le 03/07 à 18h00
    Vent
    2.44 m/s
    Pression
    1019 hPa
    Humidité
    53 %

    Sondage