Contribuez à l'inventaire des plantes printanières de Franche-Comté !

Publié le 17/03/2021 - 09:20
Mis à jour le 18/03/2021 - 14:47

Le printemps arrive, et avec lui les premières fleurs ! Jonquille, nivéole, crocus… le moment est idéal pour repérer les premières plantes printanières, et améliorer la connaissance de la répartition de ces espèces de la région en collaboration avec le conservatoire botanique national de Franche-Comté.

En ce début d’année 2021, le Conservatoire botanique national de Franche-Comté – Observatoire régional des Invertébrés invite les habitants à participer au recensement à grande échelle de la flore printanière de Franche-Comté. Objectif : améliorer la connaissance de la répartition de ces espèces, très communes et pourtant souvent mal connues !

Pour suivre l’évolution de notre biodiversité régionale et savoir si une espèce est menacée ou non, il est nécessaire de connaître l’espèce et sa répartition mais aussi l’évolution de celle-ci dans le temps. Pour certaines espèces, pourtant très communes, le Conservatoire botanique ne possède qu’un nombre limité de données et il devient alors difficile d’en faire une bonne évaluation. C’est le cas de plusieurs plantes printanières, pour lesquelles un travail d’inventaire est nécessaire. Un énorme chantier en perspective !

Vous pensez peut-être que celles que vous rencontrez lors de vos promenades sont nécessairement connues du Conservatoire botanique ? Détrompez-vous, ces espèces printanières disparaissent souvent totalement après floraison et les inventaires estivaux ne permettent plus de les repérer... C'est pourquoi nous avons besoin de vous ! C'est le moment d'ouvrir l'oeil et de noter toutes les plantes vernales que vous pourrez identifier.

Info +

Pour participer, vous trouverez sur le site du Conservatoire botanqiue national de Franche-Comté, un formulaire en ligne qui vous permettra de signaler chacune de vos observations. Régulièrement, l'association mettra également à l’honneur une plante de printemps, afin de vous présenter cette espèce et d'identifier les zones manquantes sur sa carte de répartition...

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Fortes chaleurs : les Colmariens appelés à l’aide pour sauver les fleurs

Opération sauvetage pour les massifs floraux de Colmar. Face aux interdictions d'arrosage liées à la sécheresse, le maire de la très touristique ville de Colmar a incité jeudi 11 août la population et les restaurateurs à arroser eux-mêmes les jardinières et massifs floraux des espaces publics, quitte à recourir aux "fonds de carafe", un "moyen citoyen de répondre à l'absurdité administrative".

Sécheresse et risque d’incendie : les gestes essentiels à adopter 

Depuis le 1er janvier 2022, les sapeurs-pompiers du Doubs, ont été sollicités pour 291 interventions de feux d'espaces naturels. C’est pourquoi la Préfecture, l’Office national de la forêt et le service départemental d'incendie et de secours du Doubs ont souhaité rappeler les bons gestes à adopter afin de prévenir tout départ de feu.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.06
nuageux
le 15/08 à 3h00
Vent
1.27 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
94 %

Sondage