Covid-19 : reprise des cultes en public à l'église évangélique de Mulhouse

Publié le 12/07/2020 - 11:55
Mis à jour le 12/07/2020 - 12:42

Les cultes ouverts au public ont repris dimanche avec des mesures sanitaires strictes à l'église évangélique de la Porte ouverte chrétienne à Mulhouse (Haut-Rhin), à l'origine de l'un des principaux foyers épidémiques du nouveau coronavirus dans le pays en février, selon le site internet de l'église.

© Capture Facebook Porte ouverte mulhouse ©
© Capture Facebook Porte ouverte mulhouse ©

Sur les images retransmises en direct à partir de 09H30 sur la page Facebook de l’église évangélique, on pouvait voir des chaises inoccupées entre des fidèles masqués.

La capacité d'accueil a été fixée à 600 personnes alors qu'avant l'épidémie quelque 2.000 paroissiens pouvaient assister au culte chaque dimanche.

Seuls les fidèles munis d'une inscription, contrôlée par une équipe de sécurité, ont pu assister au culte, prononcé par le pasteur Samuel Peterschmitt, qui avait lui-même contracté le virus fin février.

Lors d'un grand rassemblement évangélique d'une semaine en février, réunissant environ 2.000 fidèles venus de plusieurs régions de France, de nombreuses personnes avaient été contaminées par le Covid-19.

La Porte ouverte chrétienne, une église protestante évangélique fondée en 1965 et affiliée au Conseil national des évangéliques de France (Cnef), s'était justifiée en rappelant qu'"aucune recommandation gouvernementale" n'était en vigueur à ce moment-là et qu'"aucun participant" n'avait présenté de symptômes.

Le Cnef a recensé 72 décès dus au coronavirus au sein du mouvement évangélique, dont 31 parmi l'église mulhousienne.

"Le port du masque sera obligatoire dès votre entrée sur la propriété de la Porte ouverte. Automobilistes, veillez à porter le masque à votre arrivée sur le parking", prévient-on sur la page d'inscription.

"Si vous ressentez des symptômes de la maladie Covid-19 (...), nous vous invitons à rester chez vous et consulter votre médecin", est-il précisé en caractères gras.

Du gel hydroalcoolique est à disposition à l'entrée de l'église, interdite d'accès aux enfants de moins de 11 ans.

"Une équipe d'accueil" est chargée d'accompagner les fidèles à leur place et de leur indiquer, à la fin du culte, le moment de quitter les lieux. "Nous vous invitons à regagner votre véhicule sans tarder et en évitant les regroupements", est-il encore précisé.

Depuis le mois de mars, les cultes de l'église évangélique étaient diffusés le dimanche matin sur Internet. Un enregistrement, le 22 mars, d'un culte en présence de 11 salariés avait suscité l'émoi des autorités locales.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Religion

Confinement et absence de quêtes : une perte de plusieurs milliers d’euros pour le Diocèse de Besançon

Fermées lors du premier confinement et une grande partie du second, les églises ont subi de lourdes pertes financières suite à l'absence de quêtes. En France, on estime à plus de 60 millions d'euros de préjudice cette année. Le Diocèse de Besançon, malgré plusieurs généreux donateurs, a lui aussi été impacté à hauteur de plusieurs milliers d'euros, explique Monseigneur Jean-Luc Bouilleret ce mardi 22 décembre.

Reprise des cultes : « Nous jugeons la jauge à 30 personnes irréaliste et inapplicable en l’état » selon l’Archevêque de Besançon

Dans son discours du 26 novembre 2020, le premier ministre a précisé que la jauge de participation des fidèles aux messes dominicales reste fixée à 30 personnes pour la reprise des célébrations ce 28 novembre, et ce quelle que soit la taille de l’église. Dans une lettre adressée aux curés, prêtres, diacres, délégués pastoraux, équipes de coordination pastorale et aux fidèles du diocèse, l'archevêque de Besançon, Monseigneur Jean-Luc Bouilleret, manifeste son incompréhension concernant "cette mesure arbitraire qui ne prend pas en compte la juste proportion du nombre de personnes en fonction de la taille de l'église".

Messes suspendues : l’épiscopat espère pouvoir « trouver un protocole satisfaisant »

Le président de la Conférence des évêques de France, a exprimé dimanche sa déception de voir les messes suspendues en raison du reconfinement, mais espéré pouvoir trouver "un protocole satisfaisant" avec les pouvoirs publics pour pouvoir les célébrer à nouveau. En attendant, l’archevêque de Besançon, Mgr Jean-Luc Bouilleret, a célébré dimanche 8 novembre une messe retransmise en direct de la cathédrale St-Jean.

Besançon : les responsables des mosquées déposeront une gerbe aux pieds de cathédrale Saint-Jean en signe de paix

Ce dimanche 1er novembre 2020, les responsables des mosquées de Besançon déposeront une gerbe devant la cathédrale Saint-Jean de Besançon vers 19h00 juste après la messe de 18h15, dirigée par Mgr Jean-Luc Bouilleret, l'Archevêque de Besançon. Ils seront accompagnés par un certain nombre de fidèles pour ce geste symbolique...
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.44
nuageux
le 19/04 à 0h00
Vent
1.34 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
100 %

Sondage