Alerte Témoin

Des cris d'orgasme ont empêché de dormir des riverains de la rue Proudhon à Besançon...

Publié le 20/07/2015 - 10:41
Mis à jour le 20/07/2015 - 17:30

Selon un riverain vivant dans la rue Proudhon à Besançon depuis "plus de 25 ans", des cris de plaisir sexuel féminins et masculins "ne venant pas du même appartement" ont fait écho entre les façades pendant plus d'une heure ce dimanche 19 juillet 2015 entre 23h30 et 00h30...

0cb5ea9.jpg
©http://outbeast.com/cosmopolitans-orgasm-survey-reveals-shocking-facts-

INSOLITE !

PUBLICITÉ

"Les festivités ont commencé vers 23h30 avec des cris féminins très forts et très intenses pendant environ 20 minutes", nous raconte Claude. "Ensuite, ce sont des cris masculins qui ont pris le relais, mais cela semblait venir d'un autre appartement pendant 10 à 15 minutes", enchaîne-t-il. Après quelques minutes de "répit", un autre couple (ou solitaire) a clôturé la soirée par "une autre sorte de cris de plaisir". 

Selon le riverain, "il était difficile de savoir d'où provenaient ces cris puisque de nombreuses fenêtres étaient ouvertes". Une chose est sûre selon lui, "ça se situait entre le Café Poste et la rue de Lorraine". Il dit ne pas avoir été le seul à être interloqué puisque "des voisins se sont mis à la fenêtre".

"En 25 ans, j'ai déjà été ennuyé par des bruits de bars, de passants mais jamais par ce type de bruit" indique-t-il.

Claude, célibataire, demande aux couples de la rue Proudhon de "bien vouloir fermer leurs fenêtres lorsqu'ils comptent copuler à une heure aussi tardive pour un dimanche". 

La rue Proudhon, va-t-elle être élue "rue la plus sexy de Besançon" ?

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.45
couvert
le 22/02 à 21h00
Vent
2.93 m/s
Pression
1033 hPa
Humidité
65 %

Sondage