Emploi: 2009 a été une année noire pour la Franche-Comté

Publié le 18/05/2010 - 13:15
Mis à jour le 18/05/2010 - 13:15

C’est la région française qui a été la plus affectée par la crise de 2008-2009 en termes d’emploi. Selon l'INSEE, la Franche-Comté est "hypersensible" aux aléas conjoncturels. Cependant, le plan de soutien à l'automobile a permis une reprise des activités dans ce secteur qui a connu un véritable trou d'air.

1274178732.jpg
L'industrie automobile, baromètre de l'économie franc-comtoise ©dr
PUBLICITÉ
« Entre le premier trimestre 2008 et les derniers mois de 2009, l’emploi salarié concurrentiel a baissé de 5,7% contre 3,6% au niveau national. Et, sur la même période, c’est dans la région que le taux de chômage progresse le plus avec 3,4 points contre 2,4 points dans le reste du pays ». C’est le constat établit par l’INSEE révélé ce mardi matin à Besançon par son directeur régional François Houssin.
 
Le Territoire de Belfort le moins touché
 
Pourtant, depuis 1982, le taux de chômage franc-comtois (6,6%) était inférieur au taux national. Cette situation s’est inversée en 2009 et la région est désormais 7ème dans le classement national du chômage avec un taux de 10%, alors qu’elle se situait au 12ème rang auparavant. La crise lui a fait perdre cinq places.
 
A vrai dire, la Franche-Comté n’est pas la seule région du nord-est à avoir été touchée aussi fortement. Elle est suivie de près par la Lorraine, la Picardie, la Champagne-Ardenne et même la Bourgogne.
 
C’est la Jura, jusqu’à présent épargné, qui a le plus pâti de la situation avec une baisse de 7% de l’emploi contre -6% en Haute-Saône, – 5,3% dans le Doubs et – 4,9% dans le Territoire de Belfort. Les quatre départements de la région ont accusé une baisse plus importante que la moyenne nationale (-3,6%).
 
La Franche-Comté est surexposée
 
« L’emploi comtois est pénalisé par la structure de ses activités. La présence marquée de l’industrie, particulièrement automobile, et la faiblesse du secteur tertiaire marchand surexposent la Franche-Comté aux retournements conjoncturels. La crise, accompagnée d’un fort recul du commerce mondial, a lourdement pénalisé les entreprises comtoise souvent tournées vers les marchés extérieurs », a précisé le patron de l’INSEE.
 
En revanche, précise l’institut de la statistique, dès mi 2009 l’emploi régional a été dopé par les effets du pacte automobile qui a permis la relance de la filière avec un coup de pouce vite ressenti pour l’intérim, très présent dans la région, et qui avait été le secteur immédiatement bousculé par la crise. 8500 postes d’intérimaires, soit la moitéi d’entre eux, ont été supprimé entre le 1er trimestre 2008 et les trois premiers mois de 2009.
 
Mais l’automobile n’a pas été le seul secteur en souffrance dans la région. La chimie, les matières plastiques, le bois, l’ameublement et l’immobilier ont également payé leur tribut.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Coût de la vie étudiante : 805 € par mois à Besançon selon l’Unef

Coût de la vie étudiante : 805 € par mois à Besançon selon l’Unef

Pour la 15ème année consécutive, l’UNEF publie son classement des villes selon le coût de la vie pour les étudiants. Augmentation des loyers, restauration universitaire plus onéreuse, "explosion" des frais pour les étudiants étrangers: étudier en France coûtera plus cher l'année prochaine, a calculé le syndicat étudiant Unef. Sur 42 villes analysée, Besançon arrive en 34e position. Dijon, en 28e position est une ville plus chère pour les étudiants selon la même étude.

LEO & Associés recrute à Besançon, Saint-Vit, Maîche et Pontarlier !

LEO & Associés recrute à Besançon, Saint-Vit, Maîche et Pontarlier !

OFFRES D'EMPLOI • Envie de rejoindre un environnement qui bouge ? Intégrez une équipe de 50 collaborateurs au sein d’une entreprise tant grandissante que stimulante et découvrez de nouvelles possibilités avec LEO & Associés ! Plusieurs postes sont à pourvoir : Commercial clientèle Particuliers et/ou Professionnels, Chargé de clientèle Entreprise, Gestionnaire sinistres spécialisé ou non (flottes, construction), Gestionnaire administratif assurance et Assistant(e) polyvalent(e) d’accueil.

Barbecue américain Traeger : « faire de la cuisine élaborée au barbecue »

Barbecue américain Traeger : « faire de la cuisine élaborée au barbecue »

Pour celles et ceux qui ont peur de ne pas réussir leurs saucisses, brochettes ou autres viandes, "il n'y a plus de soucis à avoir avec le barbecue Traeger", selon Aurélien Philippe, vendeur en électroménager au magasin Boulanger à Besançon qui précise que "cela ne peut pas brûler, car on ne met pas directement les aliments en contact avec la chaleur".

Du bio et du frais à la case de Sophie

Du bio et du frais à la case de Sophie

Depuis le mois de mai 2019, un nouveau salon de thé a ouvert ses portes au marché couvert Beaux-Arts au centre-ville de Besançon. La case de Sophie propose crêpes, galettes, tartes, salades et autres produits frais et issus de l’agriculture biologique.

Soyez prêts à la rentrée avec IKEA Dijon exceptionnellement ouvert le 15 août

Soyez prêts à la rentrée avec IKEA Dijon exceptionnellement ouvert le 15 août

publi-info • Fin août approche. C’est le moment où jamais de vous demander si vous êtes prêts pour la rentrée, qu’il s’agisse d’aménager la chambre du dernier qui rentre au CP ou d’aider la plus grande qui prend un appartement. Alors, pour être certain de ne rien oublier, IKEA Dijon vous ouvre exceptionnellement ses portes le 15 août 2019, de 10 à 19 heures.

Sécheresse : la série noire continue pour les agriculteurs

Sécheresse : la série noire continue pour les agriculteurs

Après l’année noire de 2018, les agriculteurs de Franche-Comté subissent une nouvelle fois les aléas météo. L’année 2019 a été marquée par le froid de mai et la canicule de juin. Un nouveau coup de massue pour les exploitants, qui pourraient ne pas résister à une troisième année consécutive dans ces conditions.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 23.76
ciel dégagé
le 22/08 à 12h00
Vent
2.45 m/s
Pression
1023.44 hPa
Humidité
44 %

Sondage