"En commun"pour 2022 : un collectif à Besançon pour une candidature unique de la gauche et de l’écologie

Publié le 17/12/2021 - 09:32
Mis à jour le 07/04/2022 - 17:31

Présidentielles 2022 • Ils veulent encore y croire. Des citoyens militent pour une candidature unique à gauche dès le premier tour  pour éviter « la dégringolade vers la défaite créée par la division ».

©Alexane Alfaro ©
©Alexane Alfaro ©

Malgré l'appel dans le désert d'Anne Hidalgo pour la tenue d'une primaire citoyenne à la désignation d'un candidat unique à gauche et malgré le refus de la candidate socialiste à la main tendue de Yannick Jadot, des électeurs souhaitent avec force qu'un candidat unique émerge afin de redonner une impulsion aux valeurs qu'ils défendent

"Nous sommes des citoyens - membres de partis politiques, d’associations, de syndicats, ou sans appartenance - en colère devant tant d’irresponsabilité" explique le collectif bisontin.  "Peut-on accepter en 2022 le retour du match Macron Le Pen ? Non !  (...) Les cinq années qui viennent seront décisives pour la lutte contre le changement climatique et ses conséquences, contre la casse sociale et la pauvreté croissante"

"Prôner l’union c’est militer pour rendre possible un gouvernement pleinement républicain, social et écologique" Myriam Elyassa (PS)

L'appel est également relayé par  la secrétaire fédérale du PS dans le Doubs Myriam Elyassa pour qui le débat est actuellement confisqué par la droite et l'extrême droite.  "Plus de 280.000 ont déjà rejoint un collectif appelé La Primaire populaire, qui plaide depuis quelques mois pour ce processus" souligne-t-elle.

Engluée dans les sondages, Anne Hidalgo a proposé le 8 décembre 2021  l'organisation d'une primaire à gauche pour désigner un candidat unique pour la présidentielle, invitation aussitôt déclinée par les communistes et les Insoumis qui moquent une "proposition de la dernière chance".

L'écologiste Yannick Jadot, coincé entre 6 et 8 % des intentions de vote, avait  fermé la porte à une éventuelle alliance avec Jean-Luc Mélenchon, l'autre favori des sondages à gauche : "Nous ne partageons pas les mêmes valeurs, sur l'Europe, sur la Russie, sur la Chine". Ces derniers jours, le candidat écologiste avait refusé de se rallier à une primaire de la gauche avancée par Anne Hidalgo, selon lui destinée à "sauver le Parti socialiste", mais avait appelé au "rassemblement" derrière son propre projet.

Le candidat écologiste à la présidentielle Yannick Jadot a regretté mercredi qu'Anne Hidalgo n'ait pas saisi sa "main tendue" proposée la veille lors d'un entretien téléphonique pour faire "le rassemblement" en vue de 2022. Interrogé par RTL sur la réponse de la candidate socialiste à sa proposition de "rassemblement" derrière sa candidature, il a répondu : "Malheureusement non".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Présidentielle 2022

Présidentielle 2022 : les chiffres de la participation à 17h en Bourgogne Franche-Comté

A 17h00, la participation est de 63,52 % en Bourgogne Franche-Comté et de 63,23 % au niveau national. Dans la région la participation en fin de journée est en recul de plus de trois points points par rapport au 2e tour du 7 mai 2017. Le détail des chiffres par département. Les bureaux de vote sont ouverts jusqu’à 19h00.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.21
légère pluie
le 01/10 à 18h00
Vent
5.82 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
95 %

Sondage