Hausse de la TVA ? "Ce n'est pas à l'ordre du jour" selon Matignon

Publié le 26/08/2014 - 14:09
Mis à jour le 26/08/2014 - 14:09

Une hausse du taux normal de la TVA au-delà des 20% actuels n'est "pas à l'ordre du jour", a indiqué ce mardi 26 août 2014 Matignon, après une information de Libération évoquant un tel projet. "Par définition, les services de Bercy étudient toutes les pistes possibles. Celle-ci n'est pas à l'ordre du jour", a déclaré le cabinet de Manuel Valls, sollicité en pleine constitution du nouveau gouvernement.

photo.jpg
Image d'illustration ©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

Selon Libération, qui s’appuie sur un document interministériel, le gouvernement réfléchit à une telle solution pour combler le manque à gagner des caisses de l’Etat, avec une hausse du taux principal de TVA qui permettrait de glaner 15 milliards d’euros de recettes fiscales. Ces 15 mds, selon le document cité par Libération, seraient partagés « entre soutien à l’investissement et réduction du déficit » budgétaire.

Toujours selon le quotidien, cette question a été discutée par François Hollande et Manuel Valls le 15 août puis le 19 août lors d’une réunion non inscrite à l’agenda officiel entre les deux hommes et leurs ministres Michel Sapin, Arnaud Montebourg, Christian Eckert, Marisol Touraine et François Rebsamen. Le document évoque d’autres mesures, comme la non-application des mesures de la loi Alur sur le logement portée par l’ex-ministre Cécile Duflot, ou encore la libéralisation du travail le dimanche et de « certaines mesures sur le marché du travail ».

Selon Libération, Matignon insiste dans ce document sur « la nécessité de faire davantage en réformes structurelles » et invite aussi à agir « au maximum » par ordonnances. Il est également fait mention d’interrogations sur le caractère « absolument obligé » de la loi de programmation pluriannuelle des finances publiques, alors que la France devrait manquer ses objectifs de déficit public pour 2014 et 2015.

Enfin, toujours selon Libération, une « évaluation » du crédit impôt compétitivité emploi (CICE) a été demandée par le président de la République, qui veut notamment savoir pourquoi seulement 4 milliards d’euros ont été versés à ce jour sur les 10 milliards prévus. Matignon ne s’est pas exprimé dans l’immédiat sur ces autres mesures, en soulignant que « l’heure (était) à la composition du gouvernement ».

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

Alors que plusieurs centaines de salariés de General Electric ont empêché lundi 17 juin 2019 à 9h  la tenue à Belfort de la première réunion d'information sur le plan social qui doit frapper de plein fouet le site. Un nouveau rendez-vous a été fixé au vendredi 21 juin, a indiqué un porte-parole du site.

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

publi-info • Le centre de sports indoor Play Arena propose une offre unique à Besançon : 3 terrains de football, 4 terrains de badminton et 2 courts de squash sur une surface de plus de 2 800 m2. C’est aussi un complexe aménagé pour l’accueil des séminaires d’entreprises et team building.

Peugeot Saveurs SNC, à Quingey, organise sa braderie du 21 au 23 juin

Peugeot Saveurs SNC, à Quingey, organise sa braderie du 21 au 23 juin

Publi-info • Peugeot Saveurs SNC conçoit et fabrique à Quingey nombre de produits qui prennent place sur nos tables, dont les célèbres moulins Peugeot et des accessoires dédiés à la dégustation du vin. Cette année, du 21 au 23 juin, la manufacture organise sa première grande braderie autour de ses fabrications.

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Redressement judiciaire des meubles Parisot : une réunion bientôt organisée à Bercy

Redressement judiciaire des meubles Parisot : une réunion bientôt organisée à Bercy

Installé à  Saint-Loup-sur-Semouse en Haute-Saône, le fabricant de meubles en kit a été placé à sa demande en redressement judiciaire le 5 juin 2019 par le tribunal de commerce de Dijon. Huit élus ont décidé de se mobiliser. A leur initiative, une réunion se tiendra prochainement à Bercy.

Du bio et du frais à la case de Sophie

Du bio et du frais à la case de Sophie

Depuis le 2 mai 2019, un nouveau salon de thé a ouvert ses portes au marché couvert "Beaux Art" au centre-ville de Besançon. La case de Sophie, propose crêpes, galettes, tartes, salades et autres produits frais et issus de l’agriculture biologique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.67
ciel dégagé
le 18/06 à 0h00
Vent
1.96 m/s
Pression
1017.03 hPa
Humidité
92 %

Sondage