Alerte Témoin

Julien Odoul (RN), victime d'homophobie, reçoit le soutien de Marine Lepen, Marlène Shiappa et de... Booba !

Publié le 07/12/2019 - 18:33
Mis à jour le 07/12/2019 - 18:45

Le conseiller régional (Rassemblement national) de Bourgogne Franche-Comté et candidat à l'élection municipale de Sens (Yonne) a dévoilé vendredi 6 décembre 2019 sur son compte twitter une vidéo où il est insulté. Julien Odoul annonce avoir porté plainte contre le commerçant. Depuis il a reçu plusieurs soutiens...

julien odoul bar homopobie sens
© instagram Booba
PUBLICITÉ

Julien Odoul avait déjà fait parler de lui en relançant, malgré lui en octobre dernier la polémique sur le port du voile en France. L'élu RN a décidé de dévoiler vendredi une vidéo le montrant en train de boire dans un café a avec une ami le jeudi 5 décembre 2019 dans un café de Sens où il est candidat pour la municipale de mars 2020.

Il subit alors des insultes homophobes. Julien Odoul ne bronche pas et demande au tenancier du bar à faire sortir l'individu, un commerçant local, qui lui semble être "alcoolisé".

"Insultes publiques, homophobie, menaces de mort... J’ai déposé plainte contre Ridowane Khalil, pitoyable caricature du « vivre-ensemble » apaisé et pacifique. Les 15 et 22 mars, les électeurs de Sens pourront lui répondre dans les urnes », a twitté  le conseiller régional.

Julien Odoul a déclaré au journal Le Parisien qu'il n'a jamais été question de politique durant l'échange avec l'homme. Ce dernier conteste et a expliqué qu'il avait été choqué par la polémique sur le voile. Il déclare qu'il n'a jamais profèré de menaces de mort. "Est-ce que je l'ai menacé de mort ? Non ! C'est vrai, je l'ai insulté, mais c'est le karma qui lui retombe dessus, ce qu'il a fait ce n'est pas bien. Je regrette vraiment de lui faire de la pub"

Booba poste une seconde vidéo de l'incident

Le rappeur Booba a également posté une seconde vidéo de l'incident (près de 790.000 vues) avec la légende suivante : «Materfuck on peut plus boire sa binouze tranquille dans c’pays!!!! Voile-i voilou c’était tout».

Voir cette publication sur Instagram

Materfuck on peut plus boire sa binouze tranquille dans c’pays!!!! Voile-i voilou c’était tout byebye

Une publication partagée par KOPP92i (@boobaofficial) le

On ne connaît pas la provenance des deux vidéos.

"Débattons des idées, pas des personnes"

Marlène Schiappa, secrétaire d’État en charge de la lutte contre les discriminations a réagit sur twitter aussi vivement réagi à cette altercation : "Si l’on excuse aujourd’hui l’homophobie sous prétexte que la victime est RN, demain l’homophobie sera excusée pour tout le monde. Non !" a-t-elle rapidement posté.

Samedi dans la matinée, Marine Le Pen (présidente du RN)  a apporté son soutien comme plusieurs autres élus du Rassemblement National,  dans un tweet : "La bien-pensance considère-t-elle que les menaces contre la famille, l'homophobie, les menaces de morts sont admissibles quand elles concernent un adversaire politique ? Sinon chacun devrait se scandaliser de cette pression sur un élu de la République !"

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 5.85
partiellement nuageux
le 18/02 à 9h00
Vent
2.81 m/s
Pression
1033 hPa
Humidité
88 %

Sondage