L’horloger Vuillemin ne jure que par le Swiss made

Publié le 16/04/2012 - 17:51
Mis à jour le 17/04/2012 - 13:52

L’amour a ses limites et Philippe Vuillemin, à la tête de la dernière manufacture d’horloges comtoises de Franche-Comté, vient sans doute de les atteindre. En octobre 2010, alors qu’il reprenait l’entreprise horlogère SERAMM, fondée en 1969 à Châtillon-le-Duc (Doubs), le dirigeant de la Manufacture Vuillemin, aujourd’hui âgé de 47 ans, y croyait pourtant à fond.

vuilleminportrait.jpg
Philippe Vuillemin © traces écrites

HORLOGERIE

PUBLICITÉ

Un sérieux contact avec l’horloger suisse Vincent Calabrese, séduit par le mouvement Vuillemin au dernier salon de Bâle, pourrait bientôt lui faire franchir la frontière. Selon lui, le « made in France » en horlogerie n’a plus aucun sens. Seul compte le « Swiss made ».

Lire la suite sur le site de notre partenaire Traces Ecrites

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

Cinq mini-entreprises de Bourgogne Franche-Comté ont participé du 3 au 5 juillet 2019 à Lille au championnat national des mini-entreprises organisé par l'association "entreprendre pour apprendre". "Vin Mille Arômes", mini-entreprise de l’ECM de Besançon qui a créé une application d'accord mets-vins, a remporté le prix "champion national du numérique"

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Le site historique du boulevard Barbès à Paris sera bientôt le seul Tati en France, son propriétaire depuis deux ans ayant décidé de fondre l'enseigne dans sa quasi-totalité au sein de Gifi, avec au passage la fermeture de 13 autres magasins Tati en difficulté. Ceux de Besançon et Dole sont donc concernés.

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Le pôle tertiaire Viotte à Besançon prend toute son ampleur durant cet été 2019 sur le secteur Sud de l'éco quartier. Les bâtiments A1 à A 5 qui accueilleront 800 agents des services de l'État ont pris de la hauteur le long des voies ferrées et le bâtiment B de la région (200 agents) est en cours d'élévation en parallèle de la rue de la Viotte. À mi-parcours, visite du chantier avec Bernard Bletton, directeur général de la Sédia Bourgogne Franche-Comté et de Territoire 25.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.7
nuageux
le 19/07 à 6h00
Vent
2.67 m/s
Pression
1017.07 hPa
Humidité
89 %

Sondage