La fontaine de l'hôtel de ville bientôt remise en service… sans Charles Quint

Publié le 26/03/2021 - 18:01
Mis à jour le 26/03/2021 - 17:15

En travaux depuis plusieurs mois, la fontaine de l’hôtel de ville, place du 8 Septembre à Besançon, devrait bientôt être remise en service, mais sans la statue de Charles Quint qui était prévue dans ce projet, au grand dam de Jean-Philippe Allenbach, président du Mouvement Franche-Comté.

La fontaine place du 8 septembre en travaux. © Alexane Alfaro
La fontaine place du 8 septembre en travaux. © Alexane Alfaro

S'il avait été élu maire de Besançon en 2020, le président du Mouvement Franche-Comté aurait changé le nom de la place de la Révolution en place Charles Quint. Si on retire du projet de fontaine la statue de ce personnage historique pour Besançon, il ne l'accepte vraiment pas.

"Le MFC a appris avec colère par la presse l’abandon brutal du projet, soutenu en son temps par Jean-Louis Fousseret, de remettre Charles-Quint dans la niche de l’Hôtel de Ville", déclare Jean-Philippe Allenbach dans un communiqué. Selon lui, "il s'agit d'éviter de rappeler qu'avant son annexion en 1678, la Franche-Comté vivait depuis plus de 150 ans, libre et autonome, au sein du Saint-Empire romain germanique, Besançon étant alors "Ville libre impériale »... exemptée d'impôts. Raison également sans doute pour laquelle il n’existe aujourd’hui ni rue, ni place, au nom de Charles-Quint, grand bienfaiteur de la ville...tandis qu’on célèbre à l’envi Vauban qui tirait au canon sur la ville."

 Fondue avec les cloches

 Cette fontaine, nommée fontaine Charles Quint, dans sa grande niche, abritait une statue de bronze représentant Charles Quint chevauchant un aigle à deux têtes jusqu'à la Révolution. En 1792, elle a été fondue avec les cloches de la ville.

La fontaine Charles Quint. ©

Pour Jean-Philippe Allenbach, "la façade de l’Hôtel de Ville étant « classée monument historique », elle se doit d’être remise dans son « état historique » !"

Il demande à Anne Vignot, maire de Besançon de "s'opposer fermement à cette décision de la Drac car totalement infondée, ainsi qu'au nom du droit des collectivités locales à l'autonomie et de celui des Bisontin(e)s à la bonne connaissance de leur propre histoire."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.55
légère pluie
le 19/06 à 3h00
Vent
1.1 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
92 %