La Transjurassienne aura-t-elle lieu ?

Publié le 04/01/2012 - 15:23
Mis à jour le 04/01/2012 - 17:45

 

Les 3 000 skieurs déjà inscrits à la célèbre course de ski de fond pourront-il prendre le départ du 76 km entre Lamoura et Mouthe ? Rien n’est sûr. Non pas en raison des conditions d’enneigement mais d’un avis défavorable de la Direction Régionale de l’Environnement de l’Aménagement et du Logement (Dreal) de Franche-Comté et du conseil national de protection de la nature. Ce mercredi matin, Trans’organisation a remis un complément d’information à l’Etat.

capture_decran_2012-01-04_a_15.15.39.png
@dr photo d'archives

Réponse le 15 janvier

PUBLICITÉ

 

Le 23 décembre 2011,  à la veille de noël,  Trans’Organisation  recevait un courrier de la Dreal donnant un avis défavorable à la tenue de la course sur le tracé originel de la Transju. L’Etat demande des « des compléments d’informations à fournir pour un nouvel examen du dossier » ainsi que des mesures compensatoires complémentaires, comme de participer à l’information sur les obligations réglementaires relatives à la protection des espèces et du Grand Tétras. « Ce à quoi les organisateurs se sont déjà engagés «  répond l’association.

C’est donc une véritable douche froide pour les organisateurs. Ils estiment que si le tracé de 76 km entre Lamoura et Mouthe est remis en cause, c’est l’esprit même de la course qui est menacée. Elle pourrait alors perdre son label Worldloppet.

Dans un communiqué Trans’Orgnaisation explique que les points d’éclaircissement portent notamment sur la clarification de la partie relative aux impacts par leur reconnaissance réelle pour chacun des parcours envisagés, et la mise en évidence du travail préparatoire réalisé ces 10 derniers mois, en lien avec les DDT du Jura et du Doubs, la Dreal de Franche-Comté pour amener à un parcours nominal et trois parcours de replis de moindre impact.

Ce mercredi 4 janvier, un complément additif au dossier épais de 200 pages a été remis à la DDT du Jura. La réponse est attendue le 15 janvier à moins d’un mos du coup d’envoi de la Transju’.

En attendant, le Haut Jura se mobilise. Un comité de soutien a déjà réunis plus de  5000 signatures pour sauver la course. Des magasins de sport, des entreprises et des sportifs tels Jason Lamy Chappuis ou Manu Jonnier  ou Alexandre Rousselet se battent pour conserver l’esprit de cette course trentenaire…

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Décathlon Besançon : des passionnés et des produits « héros » pour vivre l’été

Décathlon Besançon : des passionnés et des produits « héros » pour vivre l’été

Publi-info • Chez Décathlon, parce que les salariés sont des passionnés de sports, parce qu’on sait innover et créer en écoutant des sportifs tout aussi passionnés, des produits adaptés à vos besoins vous sont proposés dans une très large palette de sports. En ce début d’été, qui plus est période de soldes, voici la parade des héros, du maillot de bain pour surfeuses, aux chaussures des joggeurs, en passant par un kit de tir à l’arc.

L’Agence Régionale de la Biodiversité de Bourgogne-Franche-Comté installée à Besançon

L’Agence Régionale de la Biodiversité de Bourgogne-Franche-Comté installée à Besançon

Le premier conseil d’administration de l’Agence Régionale de la Biodiversité de Bourgogne-Franche-Comté, une des premières en France, a été installé ce lundi 8 juillet à Besançon par Bernard Schmeltz, le préfet de région, en présence de Frédérique Colas, vice-présidente de la Région en charge de la transition écologique et de l'environnement et d’Anne-Laure Borderelle, directrice régionale de l’Agence française pour la Biodiversité (AFB).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 29.36
nuageux
le 18/07 à 12h00
Vent
2.97 m/s
Pression
1013.28 hPa
Humidité
41 %

Sondage