La Transjurassienne aura-t-elle lieu ?

Publié le 04/01/2012 - 15:23
Mis à jour le 04/01/2012 - 17:45

 

Les 3 000 skieurs déjà inscrits à la célèbre course de ski de fond pourront-il prendre le départ du 76 km entre Lamoura et Mouthe ? Rien n’est sûr. Non pas en raison des conditions d’enneigement mais d’un avis défavorable de la Direction Régionale de l’Environnement de l’Aménagement et du Logement (Dreal) de Franche-Comté et du conseil national de protection de la nature. Ce mercredi matin, Trans’organisation a remis un complément d’information à l’Etat.

capture_decran_2012-01-04_a_15.15.39.png
@dr photo d'archives

Réponse le 15 janvier

PUBLICITÉ

 

Le 23 décembre 2011,  à la veille de noël,  Trans’Organisation  recevait un courrier de la Dreal donnant un avis défavorable à la tenue de la course sur le tracé originel de la Transju. L’Etat demande des « des compléments d’informations à fournir pour un nouvel examen du dossier » ainsi que des mesures compensatoires complémentaires, comme de participer à l’information sur les obligations réglementaires relatives à la protection des espèces et du Grand Tétras. « Ce à quoi les organisateurs se sont déjà engagés «  répond l’association.

C’est donc une véritable douche froide pour les organisateurs. Ils estiment que si le tracé de 76 km entre Lamoura et Mouthe est remis en cause, c’est l’esprit même de la course qui est menacée. Elle pourrait alors perdre son label Worldloppet.

Dans un communiqué Trans’Orgnaisation explique que les points d’éclaircissement portent notamment sur la clarification de la partie relative aux impacts par leur reconnaissance réelle pour chacun des parcours envisagés, et la mise en évidence du travail préparatoire réalisé ces 10 derniers mois, en lien avec les DDT du Jura et du Doubs, la Dreal de Franche-Comté pour amener à un parcours nominal et trois parcours de replis de moindre impact.

Ce mercredi 4 janvier, un complément additif au dossier épais de 200 pages a été remis à la DDT du Jura. La réponse est attendue le 15 janvier à moins d’un mos du coup d’envoi de la Transju’.

En attendant, le Haut Jura se mobilise. Un comité de soutien a déjà réunis plus de  5000 signatures pour sauver la course. Des magasins de sport, des entreprises et des sportifs tels Jason Lamy Chappuis ou Manu Jonnier  ou Alexandre Rousselet se battent pour conserver l’esprit de cette course trentenaire…

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Alerte canicule dans le Doubs

Alerte canicule dans le Doubs

Météo-France a classé ce jour, dimanche 23 juin 2019 à 16h, le département en VIGILANCE JAUNE CANICULE DE TYPE 3 ; il devrait faire plus de 37°C mardi et presque 40 mercredi. Les autres départements de Franche-Comté sont aussi touchés.

Un lac et un hôtel spa de 16 suites : vous êtes aux « Rives Sauvages » à Malbuisson

Un lac et un hôtel spa de 16 suites : vous êtes aux « Rives Sauvages » à Malbuisson

publi-info • Un lac majestueux sous vos fenêtres, d’innombrables balades en pleine nature à proximité et puis un  "Hôtel Spa" doté d’une piscine intérieure chauffée, d’un hammam d’un sauna, et d’un centre de soins Cinq Mondes ne vous posez plus de questions : vous êtes à Malbuisson dans l’Hôtel Spa « Les Rives Sauvages ».

Préservation de la source d’Arcier : pour les jardiniers aussi, c’est zéro Phyto

Préservation de la source d’Arcier : pour les jardiniers aussi, c’est zéro Phyto

jardiner au naturel • Depuis 15 ans, les agriculteurs, collectivités, grandes entreprises, et gestionnaires d'infrastructures de transports (SNCF, départements et Drire pour les routes) ont été sensibilisés à la diminution de l'utilisation de produits phytosanitaires dans bassin de la source d'Arcier  qui couvre 45% des besoins en eau. Avec l'interdiction à la vente des produits phytosanitaires de synthèse et notamment le glyphosate depuis le début de l'année, les particuliers peuvent également jouer un rôle dans la protection de la ressource en eau de Besançon. Mercredi 26 juin 2019, une opération de sensibilisation et de collecte de bidons de produits pesticides se déroulera toute la journée à la déchetterie de Saône.

Le renard reste dans la catégorie des animaux « nuisibles »

Le renard reste dans la catégorie des animaux « nuisibles »

François de Rugy, ministre de la transition écologique a présenté la liste des animaux « nuisibles » pour les trois prochaines années, visible publiquement jusqu'au 27 juin 2019. Et le renard s'y inscrit une nouvelle fois sur la liste des espèces "susceptibles d'occasionner des dégâts", au grand dam de certains collectifs qui militent pour sa protection...

Le défilé du centenaire de l’association nationale du cheval comtois

Le défilé du centenaire de l’association nationale du cheval comtois

en images • Dimanche 16 juin 2019, en marge du festival outdoor "Grandes heures Nature", l’association nationale du cheval comtois (ANCTC) a fêté 100 ans après - jour pour jour - la création du syndicat du cheval comtois. Une soixantaine de chevaux est partie de Micropolis pour rejoindre le centre-ville de Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.39
partiellement nuageux
le 25/06 à 6h00
Vent
0.59 m/s
Pression
1018.46 hPa
Humidité
77 %

Sondage