Le Conseil général du Doubs a acheté… un étalon comtois

Publié le 14/12/2013 - 14:17
Mis à jour le 14/12/2013 - 14:17

Il se nomme Also des Mounes. Ce jeune étalon comtois de trois ans a été acquis par le Conseil général du Doubs. Un achat peu banal pour le Département, qui s’inscrit dans le cadre de son soutien à la filière équine.Une convention de partenariat entre le Département du Doubs, l’association régionale du cheval de trait comtois et l’Institut français du cheval et de l’équitation a été signée ce 13 décembre 2013 au Haras de Besançon

soutien à la filière équine

Pourquoi un tel achat ?

 
"La Chambre régionale d’agriculture et le Conseil franc-comtois du cheval ont récemment attiré l’attention du Département sur la réforme de la Politique agricole commune (PAC), actuellement en cours de discussion. Les premiers accords européens qui fixent le cadre de la prochaine PAC, ont en effet écarté la production équine de la liste des productions éligibles à une aide européenne, bien qu’elle soit structurellement fragile", explique le Conseil général du Doubs. C’est pourquoi celui-ci a décidé de renforcer son soutien à cette filière. Cela passe notamment par l’acquisition d’un des chevaux primés au Concours national de trait comtois à Maîche en septembre dernier, en l’occurrence Also des Mounes.
                                                           
"À travers cet engagement, le Département souhaite contribuer à la sauvegarde et à la valorisation du cheval de trait Comtois, première race de trait et de loisirs française", précise la collectivité locale.
 
Une convention de partenariat entre le Département du Doubs, l’association régionale du cheval de trait comtois et l’Institut français du cheval et de l’équitation déterminera les conditions d’acquisition, d’entretien et de dressage de ce cheval. Elle a été signée ce vendredi 13 décembre 2013 au Haras national de Besançon.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

La Maison Loiseau ouvre un restaurant au Japon 

Blanche Loiseau, qui a travaillé en immersion une année au Japon en 2019-2020, avant d’assumer son premier rôle de cheffe à "Loiseau du Temps " à Besançon pendant une année, se rendra au Japon pour ouvrir "Loiseau de France". Son second, Léo Pujol, qu’elle forme depuis un an, deviendra son successeur à Besançon, apprend-on ce 1er mars 2024.

Salon de l’agriculture à Paris : la brasserie Les 2 Fûts veut “démocratiser” la bière artisanale

À l’occasion de la 60e édition du Salon international de l’agriculture à Paris qui se déroule en ce moment jusqu’au 3 mars 2024, l’équipe de maCommune.info a rendu visite ce mardi 27 janvier 2024 à Loïc Fusillier, co-fondateur de la micro-brasserie bisontine Les 2 Fûts.

SIA 2024 : l’agriculture en Bourgogne Franche-Comté est “aussi forte que la filière auto”

Comme chaque année, la Région Bourgogne - Franche-Comté élit domicile temporaire le Salon international de l’agriculture à Paris pendant neuf jours dans le but de promouvoir les produits, les producteurs et éleveurs de son territoire. C’est dans le pavillon 3 mardi 27 février 2024 que nous avons rencontré Christian Morel, vice-président de la Région en charge de l’agriculture, de la viticulture et de l’agroalimentaire.

Besançon : plus de 13.300 dépôts sauvages ramassés en 2023, près de 500 en 2024…

QUOI DE NEUF À BESAC ? • En 10 ans, le nombre de dépôts sauvages s’est multiplié par 10 à Besançon, comme partout en France, un fléau qui coûte très cher aux collectivités. C’est le sujet de notre rubrique Quoi de neuf à Besac ? de ce mois de février 2024, avec Marie Zéhaf, conseillère municipale déléguée à la Voirie.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.14
légère pluie
le 04/03 à 0h00
Vent
2.91 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
94 %