Alerte Témoin

Le Conseil général du Doubs a acheté… un étalon comtois

Publié le 14/12/2013 - 14:17
Mis à jour le 14/12/2013 - 14:17

Il se nomme Also des Mounes. Ce jeune étalon comtois de trois ans a été acquis par le Conseil général du Doubs. Un achat peu banal pour le Département, qui s’inscrit dans le cadre de son soutien à la filière équine.Une convention de partenariat entre le Département du Doubs, l’association régionale du cheval de trait comtois et l’Institut français du cheval et de l’équitation a été signée ce 13 décembre 2013 au Haras de Besançon

2013-12-10-cheval_conseil_general_.jpg
Also des Mounes, le jeune étalon comtois de trois ans acquis par le Conseil général du Doubs ©cg25

soutien à la filière équine

Pourquoi un tel achat ?

 
"La Chambre régionale d’agriculture et le Conseil franc-comtois du cheval ont récemment attiré l’attention du Département sur la réforme de la Politique agricole commune (PAC), actuellement en cours de discussion. Les premiers accords européens qui fixent le cadre de la prochaine PAC, ont en effet écarté la production équine de la liste des productions éligibles à une aide européenne, bien qu’elle soit structurellement fragile", explique le Conseil général du Doubs. C’est pourquoi celui-ci a décidé de renforcer son soutien à cette filière. Cela passe notamment par l’acquisition d’un des chevaux primés au Concours national de trait comtois à Maîche en septembre dernier, en l’occurrence Also des Mounes.
                                                           
"À travers cet engagement, le Département souhaite contribuer à la sauvegarde et à la valorisation du cheval de trait Comtois, première race de trait et de loisirs française", précise la collectivité locale.
 
Une convention de partenariat entre le Département du Doubs, l’association régionale du cheval de trait comtois et l’Institut français du cheval et de l’équitation déterminera les conditions d’acquisition, d’entretien et de dressage de ce cheval. Elle a été signée ce vendredi 13 décembre 2013 au Haras national de Besançon.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Les techniciens d’Enedis mobilisés durant le confinement : déjà plus de 1.000 interventions

Comme lors de la mobilisation pour les aléas climatiques, les équipes d'Enedis (ex ERDF),  en charge du réseau et de la distribution d'électricité, sont sur le terrain. Sur les territoires Alsace et Franche-Comté, 350 salariés sont mobilisés dans le cadre du service essentiel, 24h/24 et sept jours sur sept.

Automobile : les syndicats de PSA veulent attendre la fin du pic pour relancer la production

Coronavirus • Ils mettent en garde contre une reprise prématurée de la production. Les syndicats du groupe automobile estiment qu’il est nécessaire d’attendre la fin du pic épidémique pour relancer une production "de voitures qui ne sont pas vendues". La CGT dit cependant ce lundi soir son accord pour fabriquer des respirateurs à Poissy.

Crise économique du coronavirus : BGE Franche-Comté s’engage auprès des Travailleurs indépendants

Dans le contexte sanitaire actuel et au vu des conséquences sur les petites entreprises suite au confinement entamé depuis le 17 mars 2020, le réseau BGE en lien avec Le Ministère du Travail a missionné les BGE sur les territoires pour qu’elles apportent aide et conseils aux travailleurs indépendants les plus fragiles.

Entreprises, vous avez des surblouses, des masques…? Faites vous connaître

Appel au don de matériel de protection • Pour répondre aux besoins en matériel manquant dans les établissements de santé, la CCI du Doubs coordonne un nouvel appel aux dons de matériels de protection. L'hôpital de Besançon a par exemple un besoin urgent de surblouses pour le personnel soignant.
Offre d'emploi
 8.77
ciel dégagé
le 31/03 à 12h00
Vent
5.72 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
40 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune