Le Frac veut davantage "démocratiser l'art contemporain"

Publié le 12/06/2017 - 12:33
Mis à jour le 14/06/2017 - 08:34

Depuis la création du bâtiment du frac en 2013, le créneau du Frac à la Cité des Arts de Besançon est "la démocratisation de l'art" avec environ 200.000 personnes touchées depuis l'ouverture. Ce lundi 12 juin 2017, Patrick Ayache, président du frac et vice-président du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté donne un aperçu du rôle du frac…Où en est-on au bout de quatre ans d'ouverture ?

"En tant que nouveau président, j'ai pris conscience du travail réalisé. Il n'est d'ailleurs pas totalement perçu par le public non initié. C'est pour cela que nous nous réunissons, pour montrer ce que font les équipes à quelques semaines du rapprochement des deux fracs", explique le présidentEn ce qui concerne la "démocratisation de l'art" Patrick Ayache précise "qu'il faut aller vers le public, même s'il est reculé, et sensibiliser le public exclu de l'art contemporain".

Même constat pour Sylvie Zavatta, directrice du frac, qui aborde les résultats de l'enquête des publics menée de 2015 à 2016 "nous avons un public diversifié". Elle précise que "le frac ne concerne pas uniquement un public scolaire" (qui représente environ 20% in situ) mais "des familles avec un horizon professionnel large".

La directrice constate "un retour positif après visite avec + de 80% de satisfaits". "Cela est notamment dû à un travail de médiation comme la facilitation de l'accès aux personnes en situation de handicap".

Les trois missions

  • La collection
  • La diffusion auprès du public le plus diversifié
  • Inventer des formes de sensibilisation de l'art.

Les moyens de la démocratisation de l'art :

  • "Hors les murs" avec le camion satellite (qui sera aux Eurockéennes)
  • Les collections montrées sur différents sites
  • Par l'Éducation nationale
  • Par les parcours de formations
  • Les partenaires 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

La Citadelle de Besançon en pleine mutation

"La forteresse de Vauban, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, change de paradigme : elle n’est plus un site de repli en cas d’attaque, mais s’ouvre sur la ville." La Ville de Besançon veut incarner les valeurs de l’UNESCO dans un projet touristique et culturel complet dont les travaux se dérouleront jusqu’en 2026.

Nouvelles visites, découverte de la ville… Quoi de neuf à l’Office de tourisme et des congrès de Grand Besançon ?

PUBLi-INFO • Pour sa saison printemps-été 2022, l’Office de tourisme et des congrès de Besançon Grand Besançon vous propose de vous immerger dans le siècle des Lumières, en avant-première de la prochaine grande exposition du Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie qui commencera en novembre. Vous pourrez voyager dans le temps grâce à 15 nouvelles visites guidées et découvrir des lieux comme vous ne les avez jamais vus… Pas moins de 330 visites sont au programme !

L’accueil-billetterie du CDN déménage provisoirement

Depuis le 19 avril et jusqu’au mois de novembre, le Centre dramatique national (CDN) Besançon Franche-Comté est en travaux. Le CDN déménage provisoirement Square St amour, rue Léonel de Moustier, afin d’accueillir les personnes qui souhaitent retirer et échanger leurs places des spectacles à venir.
Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 26.5
couvert
le 19/05 à 15h00
Vent
3.76 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
43 %

Sondage