Lycées : la FSU dénonce «une nouvelle saignée»

Publié le 16/03/2012 - 09:03
Mis à jour le 16/03/2012 - 10:21

Le recteur vient de confirmer la suppression de 138 postes dans les lycées d'enseignement général et technologique (LGT) et les lycées professionnels (LP) de l'académie de Besançon. La Fédération syndicale unitaire (FSU) dénonce « une nouvelle saignée imposée aux jeunes francs-comtois et aux personnels de l’Education nationale ».

dsc_0352.jpg
Une manifestation de lycéens à Besançon en 2011 @archives carvy

ceinture

PUBLICITÉ

« Les lycées d’enseignement général et technologique perdront 75 postes d’enseignants (pour 100 élèves attendus en plus) et les lycées professionnels se verront amputés de 63 postes. Si on prend en compte les 55 suppressions des collèges de l’académie (pour 100 élèves attendus en plus également), ce ne sont pas moins de 193 postes d’enseignants qui disparaîtront des établissements du second degré francs-comtois, bien au-delà des 170 postes réclamés par le ministère », souligne le syndicat.

La FSU dénonce « cette politique irresponsable qui hypothèque l’avenir de milliers d’élèves et sacrifie le système public d’éducation ». « Il est plus que temps d’arrêter la casse du système éducatif et de construire l’école de la réussite pour tous les jeunes. Il est plus que temps de redonner au dialogue social et aux instances le rôle qu’elles ont perdu depuis plusieurs années. Les élèves, les personnels et leurs représentants méritent beaucoup mieux que le mépris actuel ! », poursuit la FSU dans son communiqué.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

"Non à l'amendement Grosperrin" • Mardi 14 mai 2019 le syndicat national unitaire des instituteurs, professeurs des écoles et PEGC (affilié FSU) organise une assemblée générale à partir 18h suivi d'un apéro revendicatif devant la permanence du sénateur LR Jacques Grosperrin au 34 rue Bersot à Besançon.

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Le quartier de Planoise à Besançon fait partie des 80 territoires « prioritaires » sélectionnés pour accueillir un dispositif « cité éducative ». Ce dernier servira à coordonner les services d'Etat, les collectivités, les associations et les habitants pour accompagner l'enfant de 3 à 25 ans autour du cadre scolaire. Une enveloppe de 100 millions d'euros sur trois ans sera débloquée pour aider les collectivités dans leurs démarches.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.41
nuageux
le 24/05 à 0h00
Vent
1.08 m/s
Pression
1016.31 hPa
Humidité
92 %

Sondage