Manifestation contre le Grand cirque de Saint-Petersbourg : 'Les animaux ne sont pas des clowns !'

Publié le 10/04/2018 - 14:26
Mis à jour le 10/04/2018 - 16:26

L'association de protection des animaux Humanimole collectif animaliste bisontin Le Cable et des citoyens organisent une manifestation mercredi 11 avril 2018 devant Micropolis à Besançon pour protester contre la présence du Grand cirque de Saint-Petersbourg

capture_decran_2018-04-10_a_14.23.02.png
©Dossier de presse - Cirque de St Petersbourg
PUBLICITÉ

« Le Grand cirque de Saint-Petersbourg exhibe ses animaux maltraités sur le parking de Micropolis », selon Humanimo en expliquant : « Maltraités forcément, puisque les éléphants ont tous été capturés dans la nature, en Afrique, arrachés à leur famille et emprisonnés à vie. »

Le collectif de protection des animaux que les éléphants sont « emprisonnés pour faire quelques tours douloureux sous un chapiteau bruyant. Avons-nous déjà vu des éléphants s’assoir sur un tabouret ou faire le poirier dans la savane ? Non ! ». Selon lui, « la place des éléphants n’est pas sur une « piste aux étoiles », la place des fauves n’est pas dans une cage ! Nous sommes au XXIe siècle, il est temps de changer notre regard sur les animaux. Il est temps de les libérer de leurs chaines et de les transférer dans des sanctuaires. »

Infos +

  • Manifestation contre le Grand cirque de Saint-Petersbourg
  • Mercredi 11 avril 2018
  • A partir de 17h15 devant Micropolis à Besançon
  • Des citoyens indignés, les militants d’Humanimo et du collectif Le Cable invitent les bisontin-e-s sensibles à cette situation à les soutenir.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

Les "Licra" (ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) de Besançon et Dijon ont annoncé qu’elles accompagneraient la mère voilée dans ses démarches en estimant qu’elle ne méritait pas le bruit et la fureur alors qu’« elle accomplissait un paisible devoir civique » en accompagnant la classe de son fils au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. 

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

La mère voilée originaire de Belfort qui a déclenché malgré elle la sortie du RN  Julien Odoul au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté s'exprime dans un entretien au site islamophobie.net du collectif contre l'islamophobie en France. Elle souhaite que son fils "passe à autre chose" mais semble garder un goût amer de cette expérience... 

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Ce mardi 15 octobre 2019, un collectif de 90 personnalités, dont l'acteur Omar Sy, demande "urgemment" à Emmanuel Macron de condamner "l'agression" dont a été victime la femme voilée prise à partie par un élu RN alors qu'elle accompagnait une sortie scolaire au conseil régional de Bourgogne-Franche Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.35
légère pluie
le 20/10 à 15h00
Vent
1.6 m/s
Pression
1005.2 hPa
Humidité
80 %

Sondage