Manifestation contre le Grand cirque de Saint-Petersbourg : 'Les animaux ne sont pas des clowns !'

Publié le 10/04/2018 - 14:26
Mis à jour le 10/04/2018 - 16:26

L'association de protection des animaux Humanimole collectif animaliste bisontin Le Cable et des citoyens organisent une manifestation mercredi 11 avril 2018 devant Micropolis à Besançon pour protester contre la présence du Grand cirque de Saint-Petersbourg

capture_decran_2018-04-10_a_14.23.02.png
©Dossier de presse - Cirque de St Petersbourg
PUBLICITÉ

« Le Grand cirque de Saint-Petersbourg exhibe ses animaux maltraités sur le parking de Micropolis », selon Humanimo en expliquant : « Maltraités forcément, puisque les éléphants ont tous été capturés dans la nature, en Afrique, arrachés à leur famille et emprisonnés à vie. »

Le collectif de protection des animaux que les éléphants sont « emprisonnés pour faire quelques tours douloureux sous un chapiteau bruyant. Avons-nous déjà vu des éléphants s’assoir sur un tabouret ou faire le poirier dans la savane ? Non ! ». Selon lui, « la place des éléphants n’est pas sur une « piste aux étoiles », la place des fauves n’est pas dans une cage ! Nous sommes au XXIe siècle, il est temps de changer notre regard sur les animaux. Il est temps de les libérer de leurs chaines et de les transférer dans des sanctuaires. »

Infos +

  • Manifestation contre le Grand cirque de Saint-Petersbourg
  • Mercredi 11 avril 2018
  • A partir de 17h15 devant Micropolis à Besançon
  • Des citoyens indignés, les militants d’Humanimo et du collectif Le Cable invitent les bisontin-e-s sensibles à cette situation à les soutenir.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Anne Gay-Mignerot, 40 ans, et Karine Mary-Odelot, 44 ans, prendront le départ de la 30ème édition du rallye Aïcha des Gazelles au Maroc l’an prochain, le 13 mars 2020. Une course folle qui nécessite de l’entraînement et une entente irréprochable. Mais avant cela, les deux copines devront trouver quelques sponsors pour participer à cette aventure.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 24.73
ciel dégagé
le 19/06 à 9h00
Vent
5.56 m/s
Pression
1011.87 hPa
Humidité
57 %

Sondage