Météo France se met en grève

Publié le 26/02/2016 - 09:39
Mis à jour le 26/02/2016 - 09:39

Selon les syndicats CGT Météo, FO Météo, et Solidaire Météo, Météo-France est "ébranlé par des baisses d'effectifs qui se poursuivent et s'aggravent depuis plus de 10 ans, et ne pourra plus assumer toutes ses missions de service public". Alors qu'un "contrat d'objectifs et de performance" est en préparation pour la période 2017-2021, les personnels de Météo-France alertent la population d'un risque de "dégradation de la qualité de ses expertises". De ce fait, le personnel sera en grève ce vendredi 26 février 2016, jour du conseil d'administration de l'Etablissement. 

fullsizerender_1.jpg
©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

Le mouvement se poursuivra le samedi 27 et dimanche 28 février 2016 dans les services de prévision, maintenance et support informatique. Météo-France, établissement public chargé par l’Etat de « surveiller l’atmosphère, l’océan superficiel et le manteau neigeux, d’en prévoir les évolutions et de diffuser les informations correspondantes » contribue quotidiennement à la sécurité des personnes et des biens en alertant sur les phénomènes météorologiques dangereux.

Réduction d’effectif

Le Ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer poursuit une politique de réductions importantes du budget de fonctionnement de Météo-France et de ses effectifs. Ceux-ci ont été réduits de « près de 20 % en 10 ans, la baisse s’accélérant depuis 2013, avec environ 1 départ à la retraite remplacé sur 5 » selon les syndicats. Pour eux, « 96 suppressions sont encore annoncées pour 2016 ; à ce rythme près de 1000 postes supplémentaires seraient supprimés les années à venir« . Plusieurs centres de prévisions ont dû fermer en France, et notamment en Franche-Comté.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

La Bourgogne-Franche-Comté toujours en alerte orange canicule : jusqu’à 42 °C cet après-midi

La Bourgogne-Franche-Comté toujours en alerte orange canicule : jusqu’à 42 °C cet après-midi

mise à jour • L'épisode de canicule va se poursuivre ces prochains jours, sans aucune pluie attendue. 78 départements sont en alerte orange à la canicule. En Bourgogne-Franche-Comté, les maximales attendues en fin d'après-midi vont osciller entre 35 et 40 °C... et  jusque 42°C dans l'Yonne ou la Nièvre. L' épisode de pollution à l'ozone est toujours en cours.  

Canicule : les températures continuent de grimper, ce week-end devrait être tout aussi chaud

Canicule : les températures continuent de grimper, ce week-end devrait être tout aussi chaud

La Franche-Comté est toujours en alerte orange canicule ce mercredi 26 juin 2019. Les prévisions se confirment : il fait déjà 37°C à l'ombre (et plus chaud encore dans les grandes villes, jusqu'à 40°C) et la température n'est toujours pas à son maximal, atteint vers 17h cet après-midi. La chaleur devrait continuer au moins jusqu'à dimanche.

Alerte canicule dans le Doubs

Alerte canicule dans le Doubs

Météo-France a classé ce jour, dimanche 23 juin 2019 à 16h, le département en VIGILANCE JAUNE CANICULE DE TYPE 3 ; il devrait faire plus de 37°C mardi et presque 40 mercredi. Les autres départements de Franche-Comté sont aussi touchés.

Un lac et un hôtel spa de 16 suites : vous êtes aux « Rives Sauvages » à Malbuisson

Un lac et un hôtel spa de 16 suites : vous êtes aux « Rives Sauvages » à Malbuisson

publi-info • Un lac majestueux sous vos fenêtres, d’innombrables balades en pleine nature à proximité et puis un  "Hôtel Spa" doté d’une piscine intérieure chauffée, d’un hammam d’un sauna, et d’un centre de soins Cinq Mondes ne vous posez plus de questions : vous êtes à Malbuisson dans l’Hôtel Spa « Les Rives Sauvages ».

Préservation de la source d’Arcier : pour les jardiniers aussi, c’est zéro Phyto

Préservation de la source d’Arcier : pour les jardiniers aussi, c’est zéro Phyto

jardiner au naturel • Depuis 15 ans, les agriculteurs, collectivités, grandes entreprises, et gestionnaires d'infrastructures de transports (SNCF, départements et Drire pour les routes) ont été sensibilisés à la diminution de l'utilisation de produits phytosanitaires dans bassin de la source d'Arcier  qui couvre 45% des besoins en eau. Avec l'interdiction à la vente des produits phytosanitaires de synthèse et notamment le glyphosate depuis le début de l'année, les particuliers peuvent également jouer un rôle dans la protection de la ressource en eau de Besançon. Mercredi 26 juin 2019, une opération de sensibilisation et de collecte de bidons de produits pesticides se déroulera toute la journée à la déchetterie de Saône.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 33.38
ciel dégagé
le 27/06 à 9h00
Vent
2.67 m/s
Pression
1022.56 hPa
Humidité
66 %

Sondage