suppression de postes

Retrouvez les dernières informations suppression de postes dans la Région Bourgogne-Franche-Comte

Accueil > Tags > suppression de postes

Manifestation : 200 personnes dans les rues de Besançon ce samedi

Mise à jour • Le syndicat Force Ouvrière Conseil régional avait appelé à manifester ce samedi 12 septembre 2020 à Besançon et à faire grève le 17 septembre pour « revendiquer un société plus juste et bienveillante » dans le cadre de la crise sanitaire. Le cortège a été rejoint par des Gilets Jaunes et le collectif de la Vigie des Vaites.

General Electric : 89 emplois vont être supprimés à Belfort, le maire interpelle le président de la République

Mise à jour le 10 septembre • Le groupe General Electric va annoncer ce mercredi 9 septembre la suppression de plusieurs centaines d’emplois en France. À Belfort, la filière hydro (turbines et alternateurs pour les barrages hydroélectriques) verra 89 emplois supprimés. Le maire de la ville se dit « consterné » par des décisions « inadmissibles« .

90 postes supprimés sur le site de Peugeot Scooter à Mandeure : une « purge » évitable pour Denis Sommer

[Mis à jour] • Pas moins de 90 postes seront supprimés d’ici mars 2019 sur le site de Peugeot Scooter à Mandeure dans le Territoire de Belfort. C’est ce qu’à a confirmé la direction de l’entreprise jeudi 5 juillet 2018. Pour Denis Sommer, député du Doubs, cette « purge » est évitable…

Menaces de suppressions d’emplois à PSA : « Une annonce brutale, injustifiée et scandaleuse » pour Martial Bourquin

Pour le député-maire d’Audincourt, Martial Bourquin, l’annonce de la suppression de 2 000 postes chez PSA Peugeot Citroën est « brutale, injustifiée et scandaleuse aux vues des résultats de l’entreprise » et craint qu’elle ne touche surtout le site de Sochaux. Il demande officiellement à Carlos Tavares d’annuler « purement et simplement » ce plan de suppressions de postes. 

Menaces de suppressions d’emplois à PSA : « l’Etat doit être vigilant » selon Sophie Montel

Selon un document interne consulté par France Info et l’AFP ce lundi 17 octobre 2016, le groupe PSA pourrait recourir en 2017 et pour la quatrième année consécutive, à des départs volontaires et à d’autres mesures pour éviter des « plans collectifs de licenciements économiques avec phase contrainte ». 2 133 postes seraient concernés. Selon Sophie Montel, conseillère régionale FN de Bourgogne-Franche-Comté, « l’État doit être vigilant » dans un communiqué.

CHARGER LA SUITE
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.81
ciel dégagé
le 04/10 à 15h00
Vent
0.89 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
73 %

Sondage