Naissance d'une espèce rare de lémurien à la Citadelle de Besançon

Publié le 13/02/2019 - 14:15
Mis à jour le 15/02/2019 - 11:22

Une petite « Propithèque couronnée » a vu le jour le 11 décembre 2018 à la citadelle de Besançon. Baptisée « Soa » (« précieux » en malgache), cette femelle lémurien demande toute l’attention des soigneurs qui se relaient pour lui donner neuf biberons par jour…

Les Propithèques couronnés (Propithecus coronatus) sont très rares en captivité. Seuls sept parcs zoologiques au monde (six européens et un malgache) accueillent cette espèce, représentant fin 2018 une population de 20 individus dont seulement six femelles (l’une étant trop âgée pour se reproduire), "ce qui renforce le caractère exceptionnel de la naissance intervenue au Muséum de Besançon", explique la Citadelle en précisant : "Les premiers mois de vie de cette espèce fragile sont considérés comme critiques. La viabilité de la petite femelle ne peut, pour l’heure, être garantie malgré les bons soins prodigués".

Une famille de propithèques…

Les premiers Propithèques couronnés  ont été accueillis en 2002 en provenance du Zoo de Vincennes. Aujourd’hui, le Muséum présente une famille composée d’un couple reproducteur : Eridan le mâle âgé de 21 ans, et Raozy, la femelle âgée de quatre ans (les propithèques peuvent vivre jusqu’à 20 ans dans la nature et jusqu’à 30 ans en captivité).

Comment les soigneurs s'occupent-ils d'elle ?

Les équipes du Muséum se relaient jour et nuit pour donner à la petite ses neuf biberons quotidiens (toutes les deux heures à deux heures trente en journée et toutes les trois la nuit). Accrochée à une peluche, qui joue le rôle de sa mère de substitution le temps des tétées, bien au chaud dans une couveuse pour nourrisson, la petite propithèque couronnée absorbe chaque jour 18 à 20 % de sa masse d’un mélange spécifique de laits lui permettant d’accroître son poids de plus de 2 % par jour. Elle pèse aujourd’hui 266 g ( à la naissance elle pensait 73g).

Info +

  • 70 % des espèces présentées au Jardin zoologique sont élevées dans le cadre de programmes d’élevage européens ou internationaux (EEP).
  • Le Muséum avait accueilli au printemps 2018 des naissances chez deux de ces espèces : les Varis et les Lémurs couronnés. Autant d’espoirs pour la faune de Madagascar.
  • Par ailleurs, la Citadelle soutient depuis 2011 l’association « Sifaka conservation », à hauteur de 2000 € par an. Cette association malgache œuvre à la préservation du Propithèque couronné, dont il subsiste entre 7 000 et 10 000 individus – population en forte diminution – vivant encore à l’état sauvage dans différentes forêts au centre ouest de Madagascar.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Vie locale

À Besançon, la place de la Révolution se transforme…

La Ville de Besançon a initié un projet de revégétalisation de la place de la Révolution afin de s’inscrire dans un processus de transition écologique et ainsi lui rendre sa verdure et sa fraîcheur. Lancés en septembre 2023, les travaux de cette “révolution végétale” ne cessent de faire évoluer la place. En ce mercredi 14 février 2024, où en sont ces transformations ?

Planoise : “le traitement de la situation place de l’Europe est une priorité” (préfet du Doubs)

Le collectif de co-propriétaires de l’immeuble "Le Molière" s’est installé depuis dimanche 11 février 2024 dans le hall du bâtiment, situé 5 place de l’Europe à Planoise pour s’opposer aux dealers. Interpellé lors de sa venue sur le sujet, Gérald Darmanin assurait que le préfet du Doubs allait se rendre sur place. C’est chose faite.

Bottière nouvellement installée à Besançon, Marine Fay partage ses astuces bichonnage

Arrivée de Paris, Marine Fay est une jeune bottière qui dispose depuis cet été d’un atelier dans les locaux du collectif Hop hop hop place Saint-Jacques à Besançon. Elle propose depuis le début d'année des ateliers de "bichonnage" pour chaussures en cuir tous les premiers samedis du mois de 15h à 16h15 à Besançon. 

Développement international, éducation, citoyenneté, solidarité… L’appel à projets 2024 de la Ville de Besançon est ouvert aux associations

La Ville de Besançon soutient les associations bisontines engagées dans un projet de solidarité internationale ou d’éducation à la citoyenneté mondiale, en leur apportant une aide financière d’un montant total de 15.000 euros répartis entre les différents projets retenus, par le biais d’un appel à projets. Les associations peuvent candidater avant le 1er avril 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.56
pluie modérée
le 22/02 à 3h00
Vent
8.52 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
89 %