Pas de Quick halal à Besançon

Publié le 31/08/2010 - 14:19
Mis à jour le 31/08/2010 - 14:19

L'enseigne de restauration rapide Quick étend dès mercredi son offre de restaurants halal pour conquérir une nouvelle clientèle et doper ses ventes, confortée par une expérimentation qu'elle qualifie de «réussite commerciale». La Franche-Comté n'est pas concernée.

1283257310.jpg
©dr
PUBLICITÉ
Quick proposait jusque là des hamburgers garnis de viande de boeuf et de volaille abattus selon le rituel musulman, et dans lesquels la dinde fumée remplace le bacon, à Toulouse, Argenteuil et Garges-les-Gonesse (Val d’Oise), Mantes Buchelay (Yvelines), Villeurbanne (Rhône), Marseille (Bouches-du-Rhône) et Roubaix (Nord).

A partir de ce mercredi, la formule halal sera disponible dans 14 nouveaux restaurants, ce qui portera leur nombre à 22, soit six pour cent du réseau en France. Quick n’envisage pas d’étendre à court terme cette offre à d’autres établissements.

Plus de la majorité (10) de ces établissements, corps de la nouvelle stratégie du groupe fondé en 1971, se trouve en Ile-de-France, principalement dans le département de Seine-Saint-Denis (Montreuil, La Courneuve, Saint-Ouen, Sevran, Rosny), où vit une forte population musulmane.

Deux restaurants sont dans le Val-de-Marne (Créteil et Villeneuve-Saint-Georges), deux en Seine-et-Marne (Chelles et Dammarie-lès-lys), un à Reims (Marne), un dans le quartier de Hautepierre à Strasbourg, un à Creil-Nogent (Oise) et un à Kingersheim (Haut-Rhin).

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

La Licra soutient la mère voilée au conseil régional

Les "Licra" (ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) de Besançon et Dijon ont annoncé qu’elles accompagneraient la mère voilée dans ses démarches en estimant qu’elle ne méritait pas le bruit et la fureur alors qu’« elle accomplissait un paisible devoir civique » en accompagnant la classe de son fils au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. 

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

La mère voilée originaire de Belfort qui a déclenché malgré elle la sortie du RN  Julien Odoul au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté s'exprime dans un entretien au site islamophobie.net du collectif contre l'islamophobie en France. Elle souhaite que son fils "passe à autre chose" mais semble garder un goût amer de cette expérience... 

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Ce mardi 15 octobre 2019, un collectif de 90 personnalités, dont l'acteur Omar Sy, demande "urgemment" à Emmanuel Macron de condamner "l'agression" dont a été victime la femme voilée prise à partie par un élu RN alors qu'elle accompagnait une sortie scolaire au conseil régional de Bourgogne-Franche Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.88
pluie modérée
le 21/10 à 0h00
Vent
3.06 m/s
Pression
1011.42 hPa
Humidité
95 %

Sondage