Photo : l'âme d'artiste des facteurs francs-comtois sur des timbres

Publié le 14/08/2013 - 11:42
Mis à jour le 17/04/2019 - 15:12

Afin de valoriser les innombrables talents de ses collaborateurs, la Direction du Courrier de Franche-Comté a invité l’ensemble de ses agents à participer à un grand concours photo pour illustrer un bloc collector de dix timbres intitulé « Coup d’œil sur la Franche-Comté ». Une manière de voyager en un clin d’oeil…

 ©
©

Des photos littéralement timbrées

Artisanat local, architecture ou paysages, ce bloc de timbres sera un véritable voyage à lui tout seul, des cascades du Hérisson au lac du Pont de la Pyle en passant par le lac du Monron, le port de Titi, le Mont Vouillot, la Dentelle de Luxueil-les-Bains, le clocher de Raddon et Chapendu, le lac d’Etival, la gare de Belfort Montbéliard et la commune de Lods. 

Un jury qui a l'oeil...

Le jury composé de Léa Ducos, photographe professionnelle, Edouard Choulet journaliste au Groupe Publipresse, Daniel Boucheron , directeur adjoint au centre régional du tourisme de Franche-Comté, Myriam Reymond, directrice de la communication de La Poste, Arnaud Andrione, manager des ventes et artiste peintre et Catherine Percey, gestionnaire grands comptes et photographe amateur avait choisi, le 25 mai dernier, les clichés les plus représentatifs de l’identité franc-comtoise parmi les nombreux participants. 

Jeudi 11 octobre prochain, les lauréats issus des plateformes courrier de Lons-le-Saunier, Belfort, Danjoutin, Morteau, Besançon, Clairvaux-les-Lacs et Valdahon recevront chacun des mains de la Directrice Courrier, Karine Théa, le bloc de timbres collector et une smart box d’une valeur de 80 €. 

Les facteurs-artistes lauréats du concours

  • Rahzika, 35 ans, factrice à Besançon : ?Je me suis inscrite à ce concours car c’est aussi pour moi une façon de participer à la vie de l’entreprise. Je suis fière car ma photo va voyager en France voire dans le monde. ? 
  • Jean-Pierre, 55 ans, facteur à Danjoutin : ?J’aime prendre des photos de la nature, mais j’ai souhaité pour ce concours mettre en valeur la gare de Belfort de nuit. ?
  • Corine, 45 ans, factrice à Lons-le-Saunier : ?J’ai choisi un site touristique naturel classé, les cascades du Hérisson pour le bloc collector de timbres. ?
  • Clémentine, 32 ans, factrice à Lons-le-Saunier : ?J’ai trouvé ce concours original et je pense que c’était une excellente idée de nous faire participer ! L’idée de vendre des timbres réalisés par mes collègues et moi-même est une fierté. ?
  • Jean-Luc 56 ans : ?La Franche-Comté pour moi c’est le soleil, la montagne et la neige ! ?
  • Angélique 29 ans : ?Ma photographie représente un papillon nommé petite tortue sur une dentelle de Luxeuil. Je suis contente de pouvoir faire revivre au travers de ce cliché l’histoire de ce savoir-faire un peu disparu. ?
  • Florence 48 ans : ?J’ai pris en photo ce très beau village de la vallée d’Ornans : la rivière La Loue, c’était un dimanche de ballade au printemps ?
  • Jacques, 56 ans, remiseur à Besançon : ?La photographie c’est un travail de mémoire, j’ai l’habitude de prendre des clichés de paysages. Pour moi la Franche- Comté ça représente la verdure. ?
  • Jean-Paul, 59 ans, facteur à Belfort : ?J’ai eu connaissance de ce concours en réunion d’équipe. Je me suis dit pourquoi ne pas participer pour mettre en avant ma région ? ?
  •  Julie, 28 ans, factrice : ?Je ressens de la fierté d’avoir mis en valeur mes souvenirs d’enfance à travers ce timbre. ? 

Près de 5000 exemplaires du bloc collector ont été édités en septembre 2012. Selon la direction de la communication de La Poste, 3000 exemplaires ont déjà été vendus. Une éventuelle réédition sortira si les stocks s'épuisent.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Vie locale

À Besançon et Cussey-sur-l’Ognon, bientôt la création d’une zone agricole protégée : pourquoi ?

Jeudi 11 avril 2024, le projet de création d’une zone agricole protégée (Zap) à Besançon et Cussey-sur-l’Ognon sera soumis au vote des élus de Grand Besançon Métropole. Quels sont les objectifs ? Quel avenir pour ces zones ? François Presse, conseillère communautaire à Grand Besançon Métropole déléguée à l'Agriculture, nous explique.

Une vingtaine d’écoles bisontines reçoivent un arbre jumeau de la place de la Révolution

Dans le cadre de la végétalisation de la place de la Révolution, la Ville de Besançon a organisé jeudi 11 avril 2024 une cérémonie avec 476 enfants issus de 21 écoles bisontines. Un arbre, ayant son jumeau place de la Révolution, est ainsi remis à chaque école. Ils seront plantés à l’automne prochain.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.89
partiellement nuageux
le 13/04 à 6h00
Vent
0.83 m/s
Pression
1029 hPa
Humidité
90 %