Plan d'urgence du commerce au centre-ville de Besançon : "Enfin !" répondent en cœur les élus d'opposition

Publié le 03/04/2019 - 17:31
Mis à jour le 03/04/2019 - 17:31

Les élus d'opposition au conseil municipal, le LR Jacques Grosperrin et le MoDem Laurent Croizier, ont réagit au plan d'urgence pour le commerce du centre-ville  de 300.000 € présenté par le maire de Besançon dans la matinée du mercredi 3 avril 2019. "Enfin !"  ont-ils déclaré en cœur sans même se concerter...

commerce
©Alexane Alfaro

Réaction de Jacques Grosperrin, sénateur du Doubs, président du groupe Les Républicains-Centre-Société civile au conseil Municipal de Besançon

"Il était temps ! Il aura en effet fallu attendre plus de 7 ans pour qu’un rétropédalage soit opéré après avoir mis fin à la gratuité du stationnement entre 12h et 14h, en février 2012.

Monsieur le Maire aurait donc enfin compris la nécessité, tardivement, de rendre plus fluide l’accès au centre-ville afin de faire revenir les consommateurs.

Si je peux me féliciter de cette première étape, elle ne saurait suffire. Notre groupe au sein du conseil municipal plaide, depuis plusieurs années, pour le retour à la gratuité des parkings entre midi et 14h et pour un vrai plan de redynamisation du centre-ville et de ses commerces".

Réaction de Laurent Croizier,  président du MoDem du Doubs, conseiller municipal de Besançon

"Enfin ! ll devenait urgent de prendre des mesures exceptionnelles pour soutenir nos commerçants qui sont les premiers acteurs de la vitalité du centre-ville. Leurs difficultés se sont nettement accentuées au cours du premier trimestre 2019 notamment en raison du mouvement des "Gilets Jaunes". Il était indispensable que la ville et l'agglomération agissent.

Je me réjouis des mesures annoncées qui reprennent en partie les propositions des élus MoDem déclinées lors du conseil d’agglomération du 28 février dernier.

 Au-delà de ce plan d’urgence indispensable, je réitère nos positions: l’attractivité globale du centre-ville nécessite une accélération de la politique d’investissement de la ville et de l’agglomération ainsi qu’une approche plus concertée et transversale de l’accompagnement des commerçants, de l’animation, du transport, de l'habitat, de l’offre économique et touristique ou encore de l’accessibilité".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

C’est en Bourgogne Franche-Comté que les dépenses contraintes sont les plus élevées selon une étude

À l’heure où la crise sanitaire a eu un impact considérable sur le pouvoir d’achat des Français avec une baisse de 0,5% en 2020, lesfurets, premier comparateur en ligne sur les dépenses contraintes, en partenariat avec CSA Research, lancent le premier Indice national des dépenses contraintes. Les résultats de cette étude, publiés le 23 novembre 2020, révèle que c'est en Bourgogne Franche-Comté que le budget des habitants est le plus important pour des dépenses contraintes...

"La Fabrique 4.0" : une unité mobile de formation aux métiers de l'Industrie

Opérationnelle depuis ce mois de novembre, la Fabrique4.0 est un camion aménagé qui  forme actuellement dix demandeurs d’emploi à la conduite d’installation de production. À partir de 2021, l’unité mobile prendra la route pour aller à la rencontre des jeunes dans les collèges et lycées de la région. Une quarantaine de dates sont programmés

Grupo Antolin Besançon réimplante ses activités sur Témis

Fournisseur à l'échelle mondiale de systèmes d’éclairage pour les constructeurs et équipementiers automobiles, le groupe Antolin - présent depuis 2012 à Besançon - à décidé de construire son usine 4.0 de plus de 21.000 m2 sur le technopole Témis à Besançon entre la rue Mantion et la Rocade. La livraison du bâtiment est programmée pour le printemps 2022.

Envie de shopping ? La liste des commerces qui proposent de la vente en livraison ou en "click & collect"

Click & Collecte - Livraison • maCommune.info vous propose pour ce deuxième confinement encore, une liste régulièrement mise à jour des commerces poursuivant leur activité en service à emporter ou en livraison à Besançon et dans le Grand Besançon... Faire ses achats de Noël dans les commerces pendant le confinement, c'est possible !

Sondage – Comptez-vous acheter un sapin de Noël cette année ?

Cette année, la fête de Noël se déroulera dans un contexte particulier de crise sanitaire, économique et sociale. Les Françaises et les Français ont-ils cœur à faire la fête (avec les gestes barrières) et décorer leur intérieur d'un sapin de Noël ? Et vous, comptez-vous acheter un sapin de Noël cette année ? C'est notre sondage de la semaine…
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.1
couvert
le 25/11 à 15h00
Vent
1.21 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
49 %

Sondage