Manifestation des Gilets Jaunes à Besançon : un plan d'urgence de 300.000 euros pour aider le commerce du centre-ville

Publié le 03/04/2019 - 16:55
Mis à jour le 12/04/2019 - 11:48

Jean-Louis Fousseret, le maire de Besançon, a présenté ce mercredi 3 avril 2019 des mesures en faveur du commerce au centre-ville de Besançon. Cette série d'actions a été actée pour un montant de 300.000 euros. Elles ont été prises suite aux différentes manifestations des Gilets Jaunes depuis le 17 novembre 2018.

"Sur un panel de 50 commerces de centre-ville (intégrant des indépendants, des franchisés et une galerie commerciale) 75% des commerçants ont vu leur chiffre d'affaires baisser de 20% en moyenne et ont perdu près de 20% de fréquentation", précise la Ville de Besançon.

Pour répondre à ce phénomène, la Ville de Besançon, accompagnée du Grand Besançon, des représentants de Kéolis et des ses partenaires à savoir la Chambre de Commerce et d'Industrie (CCIT) du Doubs, l'Office du commerce et l'Union des commerçants, a décidé de prendre des mesures d'urgence afin de redynamiser davantage le centre-ville. "C'est une démarche groupée. Nous allons redonner de la vitalité au centre-ville. Attention, il n'est pas mort", indique Jean-Louis Fousseret en se tournant vers Dominique Roy, président de la CCI du Doubs qui précise : "Notre objectif est d'être au plus près de commerçants. Il y a comme une épée de Damoclès lors de ces manifestations qui peuvent dégénérer. Avec cette peur, il y a moins de fréquentation et le rôle de la Chambre et d'accompagner ces commerçants afin d'éviter que le pire n'arrive", explique-t-il.

Les principales mesures 

Stationnement et Transports

Tarification à 1€ de 12h à 19h sur les 10 parkings du centre-ville du 13 avril jusqu'au 13 juillet 2019 :

  • Mairie
  • Beaux-Arts
  • Cusenier
  • Pasteur
  • Chamars et Petits Chamars
  • Rivotte
  • Saint-Paul
  • Arènes
  • Glacis

L'investissement concernant cette mesure est de 90.000 euros pour 14 samedis (manque à gagner)

Gratuité des transports à partir des parkings relais (P+R) tous les samedis jusqu'au 13 juillet : "Ainsi, un titre gratuit sera remis aux personnes stationnant aux parkings relais. C'est aussi pour inciter chacun à venir au centre-ville", explique Jean-Louis Fousseret. 

Rappel : les parkings sont à un euro la nuit à Besançon.

Samedis piétons

L'opération est prolongée jusqu'en mars 2020. En 2018, 70.000 euros ont été distribués en chèques cadeaux. L'office du commerce souhaiterait organiser un samedi piétons par mois à partir de janvier 2020. Sur l'intensification de ce dispositif, un investissement de 20 000 euros est prévu.

Un plan de communication en direction de la frontière suisse

120 000 euros seront consacrés à cette mesure. Elle consistera à développer l'implantation digitale de la Ville de Besançon en direction de la frontière suisse soit dans un rayon de 200 km. Une campagne 4X3 sera créée afin de renforcer le "territoire et le commerce", indique Thierry Morton, adjoint au maire délégué au commerce. Cécile Girardet, la présidente de l’Union des commerçants de Besançon, salue également cette mesure : "c'est une excellente initiative, car elle veut atteindre la Suisse et donc un pouvoir d'achat important. La baisse de fréquentation des centres-ville et un problème national. Les touristes ont peur de venir mais c'est propre à beaucoup d'autres villes", précise-t-elle.

Autre point que le maire de la Ville a tenu à éclaircir (suite à la campagne de pub lancée par Dijon concernant ses formations) : "Je ne suis pas dans la bagarre avec Dijon. Je n'ai aucun complexe d'infériorité. Je ne suis pas là dedans. D'ailleurs, tous ces conflits ne plaisent pas trop aux gens".

Étude de la mise en place d'un Food Truck

"C'est un élément parmi d'autres qui relancera l'attractivité de la Ville", indique Jean-Louis Fousseret. Le camion s'installerait le jeudi soir de juin à octobre place de la Révolution mais "rien n'est encore arrêté. C'est à l'étude", insiste le maire. L'activité du food truck se ferait en lien avec les restaurateurs et le cinéma…

Office de Tourisme

Ouverture d'une boutique de services (poussettes, parapluies...) dans les nouveaux locaux de l'office du tourisme place du 8 septembre à partir du mois de mai. (60.000 euros)

Un numéro vert pour les commerçants

Une ligne téléphonique dédiée aux commerçants a été mise en place afin de les informer des dispositifs d'aides de l'État, la Région et de la Ville. Voici le numéro : 06 77 69 93 61  (Investissement : 11 000 euros)

Info +

  • Jean-Louis Fousseret a déposé une demande auprès du Préfet pour que des indemnisations soient prises en charge par l'État.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

GE Belfort : "Une énième fois, je demande au président de la République de s'emparer du dossier" (MG Dufay)

La présidente socialiste de la Région Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay en appelle "une énième fois" à Emmanuel Macron pour qu'il s'empare du dossier de General Electric (GE), le groupe américain qui s'apprête à supprimer 300 nouveaux postes en France, dont 240 à Belfort.

Les commerces rouvrent ce samedi : quelles sont les nouvelles règles sanitaires à connaître ?

Suite à un allègement des mesures de confinement annoncé par le président de la République et le Premier ministre, les commerces (exceptés les restaurants, les bars et les discothèques) peuvent rouvrir dès ce samedi 28 novembre. Toutefois, un protocole sanitaire renforcé s'impose aux commerçants comme aux consommateurs… Quelles sont les mesures?
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.97
ciel dégagé
le 28/11 à 15h00
Vent
4.34 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
40 %

Sondage