Plusieurs dizaines de kilos de cannabis saisis, cachés… dans des pianos

Publié le 23/12/2018 - 09:44
Mis à jour le 23/12/2018 - 09:44

Des dealers mélomanes ? Les douaniers de Metz ont opéré une saisie inhabituelle mardi en découvrant 67 kilos de résine de cannabis dissimulés dans des pianos d'occasion lors d'un contrôle sur l'autoroute A31 à Moulins-lès-Metz (Moselle), a-t-on appris samedi auprès des douanes.

PUBLICITÉ

« Même si c’est une affaire classique, c’est un peu insolite comme méthode de dissimulation, les trafiquants sont toujours en avance sur nous en matière d’inventivité« , a noté Jean-Michel Dorkel, adjoint à la direction régionale des douanes de Nancy.

La drogue était cachée dans quatre pianos d’occasion transportés dans un véhicule utilitaire de location immatriculé en Espagne. « L’A31 est un axe très porteur, à la fois dans le sens nord-sud et dans le sens sud-nord. Là, même si la substance était stockée dans des sachets thermo-soudés, les douaniers ont découvert une forte odeur de cannabis en ouvrant la porte arrière du camion et ils ont donc rapidement découvert la drogue« , a poursuivi M. Dorkel.

La valeur de la drogue saisie représente environ 577.000 euros. Le convoyeur, un trentenaire espagnol sans emploi, a avoué avoir déjà effectué une livraison du même type la semaine passée, entre Grenade et Düsseldorf. Il doit être jugé lundi en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Metz.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la  défense réfute

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la défense réfute

Une ex-collègue de Frédéric Péchier, l'anesthésiste de Besançon mis en examen pour 24 empoisonnements présumés, le soupçonne d'avoir voulu l'empoisonner lors d'une opération, ce que réfute catégoriquement la défense, a-t-on appris ce vendredi 24 mai 2019 auprès des avocats des deux parties.

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

La belle-mère de trois frères et soeur, qui s'étaient noyés l'été dernier dans un lac de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), a été mise en examen pour "homicides involontaires", a-t-on appris ce jeudi 23 mai 2019 auprès du parquet, confirmant une information du Journal de Saône-et-Loire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.26
partiellement nuageux
le 24/05 à 15h00
Vent
2.35 m/s
Pression
1013.1 hPa
Humidité
57 %

Sondage