Alerte Témoin

Point sanitaire : "le coronavirus circule toujours en Bourgogne-Franche-Comté" (ARS)

Publié le 10/07/2020 - 18:58
Mis à jour le 10/07/2020 - 18:58

Les données issues du dépistage montrent que "le coronavirus circule toujours en Bourgogne-Franche- Comté", précise l'ARS Bourgogne Franche-Comté ce 10 juillet 2020. L'agence rappelle l'importance de rester vigilant afin d'éviter toute reprise épidémique notamment lors de retrouvailles familiales, vacances estivales...

hall hopital besacncon chru chu
© d poirier

L'agence rappelle l'importance de rester vigilant afin d'éviter toute reprise épidémique notamment lors de retrouvailles familiales, vacances estivales...

"Les retrouvailles et vacances estivales ne doivent pas faire oublier les réflexes acquis pour faire barrage au coronavirus. Les personnes les plus fragiles, particulièrement celles qui ont plus de 65 ans, doivent bénéficier de mesures de prudence renforcées. Protégeons-les !", alerte l'ARS.

Point sanitaire du vendredi 10 juillet en Bourgogne Franche-Comté :

  • 86 hospitalisations pour formes graves du Covid-19 (86 jeudi 9 juillet)
  • 6 patients en réanimation (6 le 9 juillet )
  • 1045 décès en milieu hospitalier (1.045 jeudi) + 652* dans les établissements médico-sociaux au 10 juillet 2020 (* le chiffre publié cette semaine par Santé publique France est inférieur à celui de la semaine passée à la suite de vérifications ayant entraîné des corrections)
  • 3.943 sorties d’hospitalisation (3.921 jeudi)

La moyenne des hospitalisations pour Covid-19 reste, au cours de la semaine écoulée, en dessous de deux entrées par jour, aucune nouvelle admission n’étant observée en réanimation.

Concernant les malades transférés, il n’y a aujourd’hui plus aucun patient de Bourgogne-Franche-Comté hospitalisé hors région. Sur le total des 56 patients transférés hors de la région, 42 sont guéris, quatre sont toujours en convalescence et malheureusement 10 sont décédés.

L’ARS s’associe aux établissements hospitaliers pour remercier toutes les équipes qui ont accueilli en France et en Suisse les malades de la région au moment le plus critique de l’épidémie.

14.000 tests en une semaine

Le dépistage reste activement mis en œuvre dans tous les départements de la région. Au total sur les sept derniers jours, près de 14.000 résultats de tests ont été enregistrés en Bourgogne-Franche-Comté, 68 se révélant positifs.

Sur cette même période de sept jours, selon l’Assurance maladie, 432 personnes, patients ou contacts, ont été invitées à respecter des consignes d’isolement pour casser les chaînes de transmission du virus, grand enjeu de la prévention d’une reprise épidémique.

Les délégations départementales de l’Agence Régionale de Santé multiplient les initiatives pour proposer des actions de dépistages au plus près de la population : c’était le cas à Jussey, Poligny, Lure, Charolles, Arbois, Montbéliard, Héricourt et Dole cette semaine. Des opérations sont programmées à Paray-le-Monial et L’Isle-sur- Doubs.

Des signalements effectués

Depuis la sortie du confinement, 313 signalements de situations en collectivités ou toute autre forme de regroupements de cas ont été effectués auprès de l’ARS. 28 sont en cours d’investigation et de traitement. À ce jour aucune de ces situations ne constitue un signalement préoccupant.
Ces signalements émanent majoritairement d’établissements sanitaires, sociaux ou médico-sociaux, mais sont aussi issus de rassemblements familiaux.

Des précautions à prendre avec nos ainés

Les visites des familles en Ehpad sont à nouveau autorisées à condition de respecter impérativement les gestes barrières

Les gestes barrières doivent être respectés par tous :

  • Se laver régulièrement les mains ou utiliser une solution hydro- alcoolique
  • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir
  • Se moucher dans un mouchoir à usage unique puis le jeter
  • Eviter de se toucher le visage
  • Respecter une distance d’au-moins un mètre avec les autres
  • Saluer sans se serrer la main et arrêter les embrassades

En complément de ces gestes, porter un masque quand la distance d’un mètre ne peut pas être respectée.

En respectant les consignes données par l’établissement pendant la durée des visites, les familles participent à la protection :

  • de leurs proches,
  • des autres résidents et de leurs familles,
  • des professionnels,
  • et se protègent par la même occasion!

Pour en savoir plus (voir ici)

Les chiffres

Évolution du Covid-19 en Bourgogne-Franche-Comté

Sources : data.gouv.fr


CODIV-19 dans le Doubs

Sources : data.gouv.fr


Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Où se baigner en toute sécurité en Bourgogne Franche-Comté ?

carte de baignade • L'Agence Régionale de la Santé de Bourgogne-Franche-Comté appelle les habitants de la région à la plus grande prudence en privilégiant les points de baignade surveillées pour se rafraichir durant les fortes chaleurs. Voici la liste de près de 80 points de baignade naturelle classées en fonction de la qualité de l'eau. 

Été et risque de noyade : les conseils pour votre baignade

Le ministère des Sports a lancé un appel à la vigilance pour sensibiliser les baigneurs aux risques de noyades et d'hydrocution. Les noyades accidentelles sont responsables chaque année d’environ 1.000 décès et constituent la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans.Voici tous les conseils utiles et pratiques pour éviter les accidents de baignades.   

Que faire en cas de piqûre de guêpe ?

C'est la saison des guêpes  ! Cet été 2020, avec de très faibles précipitations, est propice à leur développement. De plus, la chaleur facilite la survie des insectes, première nourriture des guêpes. Alors quand il y a piqûre ? Que faire ?  Une piqûre de guêpe  doit être soignée. Pour les personnes allergiques, il faut réagir très vite, car une vulgaire piqûre peut être mortelle. Voici les conseils.

Canicule : interdiction de se baigner dans les lacs et les rivières

Rappel • Joël Mathurin, le préfet du Doubs et les sapeurs-pompiers appellent à la plus grande prudence suite aux récentes noyades survenues dans le département. Pour rappel, il est interdit de se baigner dans les lacs et rivières du Doubs "hors zones de baignades référencées et autorisées." Les pompiers invitent la population à respecter les consignes "pour éviter des drames".

L’agriculture intensive augmente les risques de pandémie (étude)

L'exploitation des terres pour l'agriculture intensive, qui rapproche des humains les animaux sauvages dont l'habitat est dérangé, rend plus probable la survenue de pandémies telles que celle du Covid-19, selon une étude publiée mercredi. Selon cette étude publiée dans la revue Nature, les maladies dont sont porteurs les animaux sauvages ont plus de risque d'être transmises aux humains en raison de l'évolution de l'usage des terres.

Médecin urgentiste du Jura mort du Covid-19 : son épouse a porté plainte

Médecin urgentiste à l'hôpital de Lons-le-Saunier, Éric Loupiac, 60 ans, est décédé le 23 avril 2020 du  Covid-19 après plus d'un mois passé en réanimation à Marseille. Il était alors le 10e médecin à mourir du Coronavirus en France. Son épouse, Claire Loupiac avait annoncé début mai vouloir porter l'affaire devant la justice. Une plainte a été déposée ce mardi 4 août 2020. 
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     18.37
    partiellement nuageux
    le 09/08 à 0h00
    Vent
    1.69 m/s
    Pression
    1018 hPa
    Humidité
    82 %

    Sondage