Préservation des abeilles : Michel Raison monte au créneau face à Stéphane Le Foll au Sénat

Publié le 26/01/2017 - 11:00
Mis à jour le 27/01/2017 - 09:05

Mardi 24 janvier 2017, Michel Raison, se?nateur Les Républicains de la Haute-Sao?ne, est intervenu en se?ance au Se?nat aupre?s de Ste?phane Le Foll, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Fore?t, en faveur du renforcement des plans nationaux et europe?ens de pre?servation des abeilles

 ©
©

Depuis plusieurs anne?es, un phe?nome?ne d'affaiblissement et de surmortalite? des colonies d'abeilles est constate? dans de nombreux pays. Pour le sénateur de Haute-Saône, ce sujet est "trop se?rieux" et "trop complexe pour e?tre re?duit a? des approches simplistes, militantes ou caricaturales". Selon lui, "l'ame?lioration progressive des connaissances scientifiques de?montre que la surmortalite? des abeilles est lie?e a? l'addition de plusieurs causes naturelles et humaines : re?duction des sources d'alimentation, de?ploiement de pre?dateurs, produits de traitement agricoles, effets me?te?orologiques, maladies diverses…" 

C'est pourquoi, Michel Raison a multiplie? les rencontres avec les acteurs de la filie?re et les organismes scientifiques charge?s de cette question afin, d'une part, de confirmer les facteurs expliquant ce phe?nome?ne et d'autre part, de de?finir les re?gles applicables et l’e?volution souhaitable de la re?glementation. 

"Une meilleure organisation des services de pre?vention doit e?tre promue" 

"L'argument e?cologique, celui de la pre?servation de la biodiversite? a? laquelle la filie?re apicole contribue grandement, s’associe a? l’argument e?conomique pour la mise en œuvre urgente d'une ve?ritable prophylaxie – en référence aux e?levages d’autres espe?ces - et d'une strate?gie partage?e mobilisant l'ensemble des acteurs publics et prive?s", a tout d’abord souligne? le Se?nateur.

"Fort de ces travaux, une meilleure organisation des services de pre?vention tant a? l'e?chelle locale qu'au niveau europe?en doit e?tre promue" a-t-il plaide? devant le ministre, pre?cisant que cette stratégie devait ne?cessairement e?tre globale : "processus d'homologation des produits de traitement avec un durcissement du cahier des charges des autorisations de mise sur le marche?, cre?ation d'un re?seau de surveillance avec des ruchers « te?moins » ou encore identification de tous les apiculteurs amateurs". "Pour acce?le?rer la prise de conscience collective et favoriser la mobilisation de tous les acteurs,  nous devons e?riger la question de la pre?servation des abeilles en grande cause nationale, avec bien e?videmment des financements a? la hauteur des enjeux", a enfin plaide? Michel Raison. 

Info +

Le 8 fe?vrier, le Se?nateur assistera a? la pre?sentation par le Gouvernement d’un plan d’action consacre? a? l’e?valuation de la situation ge?ne?tique et sanitaire du cheptel d’abeilles.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Le Sénat adopte un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin à 20 ans d’inaction publique 

Le Sénat a adopté à l'unanimité, le 11 avril 2024, un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin au désengagement de l’État en la matière et qui met à mal la filière apicole et les pollinisateurs sauvages. ”Une victoire importante et une avancée majeure, vingt ans après la détection de cette espèce sur le territoire national”, pour Jean-François Longeot, sénateur du Doubs. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.81
légère pluie
le 24/04 à 18h00
Vent
2.33 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
81 %