Présidentielle : le Modem perd la moitié de ses voix en Franche-Comté

Publié le 24/04/2012 - 10:56
Mis à jour le 24/04/2012 - 15:39

François Bayrou est l’un des grands perdants du premier tour de la présidentielle. Entre 2007 et dimanche, il a perdu la moitié de ses électeurs pour se contenter d’un petit 8,73% en Franche-Comté

DSC_6402.JPG
DSC_6402.JPG
PUBLICITÉ

Ce n’est pas à cause du manque d’intérêt que porte François Bayrou à la Franche-Comté. Il a tenu meeting à Besançon et visité la chapelle Le Corbusier de Ronchamp. Pourtant, il est passé de 114 085 voix à 58 233. « Nous sommes déçus par ce score inférieur à nos attentes », a commenté ce lundi Philippe Gonon, conseiller municipal de Besançon et responsable du Modem dans le Doubs, trouvant un début d’explication « dans une campagne très, voire trop sérieuse, centrée sur les problèmes économiques ».

C’est dans le Jura que le parti de François Bayrou s’en sort le mieux avec 9,62% des voix suivi par le Territoire de Belfort (8,85%), le Doubs (8,80 %) et la Haute-Saône (7,61%).  Ce qui chagrine autant Philippe Gonon que cette désaffection, c’est « la montée de extrêmes de gauche et de droite, Mélenchon et Le Pen ». « C’est un phénomène inquiétant lié à la crise. Les gens sont inquiets », résume l’élu convaincu que « la France ne peut être remise sur les rails avec les extrêmes ».

Philippe Gonon souligne quand même que Bayrou a réuni 3,5 millions d’électeurs. « Ce qui veut dire que nous sommes une force incontournable, même s’il y a eu un revers électoral. D’ailleurs la chasse aux centristes est ouverte », constate-t-il. « Je vais écrire à Bayrou pour qu’il ne se prononce ni pour l’un ni pour l’autre. Nous tenons tenir un cap d’indépendance et rebâtir une majorité centrale comme le dit Bayrou ».

Par ailleurs, Philippe Gonon se rassure en décrivant « ceux qui sont au Modem aujourd’hui sont des gens de très forte conviction, alors que ceux de 2007 faisaient plus figure de comètes ». En tout cas, le Modem présentera des candidats partout pour les législatives.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Arrêté anti-pesticide à Nans-Sous-Sainte-Anne : un appel au soutien du maire devant le tribunal administratif ce jeudi à Besançon

Le maire de Nans-Sous-Sainte-Anne Emmanuel Cretin, a publié un arrêté anti-pesticide en octobre 2019 voté au conseil municipal à l'unanimité. Le préfet du Doubs a très rapidement saisi le tribunal administratif de Besançon. Le maire de la petite commune est convoqué par le juge des référés le 14 novembre prochain…

Contre les projets de Center Parcs en Bourgogne Franche-Comté, un rassemblement prévu le 15 novembre 2019

Suite à l'abandon de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, ainsi que du projet Europa City dans le Val d'Oise jeudi dernier, Europe Ecologie les Verts croient plus que jamais à l'arrêt des projets de Center Parcs en Bourgogne Franche-Comté. Le parti écologiste appelle au rassemblement devant le Conseil régional à Dijon le 15 novembre 2019.

Le député européen et conseiller départemental Christophe Grudler obtient 600 000 euros de l’État pour le Grand Belfort

Depuis 2016 le fonds de péréquation des ressources intercommunales et communales (FPIC) comprend une garantie de sortie dégressive pour les territoires qui cessent d’être éligibles. Ce dispositif arrive à échéance l’année prochaine et conduira 175 territoires bénéficiaires d’une garantie de sortie en 2019 à ne plus rien percevoir en 2020. "C’est la situation dans laquelle aurait dû se retrouver la Communauté d’Agglomération du Grand Belfort pour l’année à venir" constate Christophe Grudler, député européen et conseiller départemental du Territoire de Belfort.

Municipales 2020 : « Le rassemblement est une condition de la victoire » (S. Guerini, délégué général LREM)

Stanislas Guerini, délégué général de La République en Marche s'est rendu à Besançon ce samedi 9 novembre 2019 à l'occasion de la l'inauguration de la permanence d'Eric Alauzet, député du Doubs et candidat investi par LREM pour les municipales 2020. Suite aux tensions qui se sont créées après la défaite d'Alexandra Cordier (référente départementale LREM et conseillère de Jean-Louis Fousseret) à l'investiture du parti, nous avons souhaité éclaircir la situation avec le délégué général…

Le Comté bientôt protégé en Chine

Alors que la rivalité commerciale entre Pékin et Washington se durcit, Emmanuel Macron appelle les Européens à parler et agir ensemble pour mieux peser face aux Chinois sur les dossiers économiques. Le président a conclu un accord sur la reconnaissance mutuelle et la protection des indications géographiques protégées (IGP) dont fait partie notre bon fromage, le Comté. Cet accord doit entrer en vigueur avant la fin 2020.

Transports : « enfin un débat politique de fond dans cette campagne ! » (E. Alauzet)

Lors d'une conférence de presse organisée le 19 octobre dernier, Eric Alauzet (député du Doubs et candidat investi par LREM aux municipales 2020) annonçait s'opposait à la gratuité en général et notamment des transports. Certaines variations de prix étaient toutefois proposées. Ce 6 novembre 2019, il souhaite distinguer ses propositions de celles de la France Insoumise…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.68
légère pluie
le 18/11 à 12h00
Vent
1.93 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
97 %

Sondage