Projet Center Parcs compromis par la justice : le maire de Poligny regrette la décision

Publié le 27/04/2019 - 09:01
Mis à jour le 27/04/2019 - 09:01

L’association locale « le Pic Noir » avait formé un recours contre une délibération du 23 mars 2017 approuvant le PLU de cette commune de 4.000 habitants. Vendredi 26 avril 2019, Le tribunal administratif de Besançon a annulé vendredi une partie du plan local d’urbanisme (PLU) de Poligny (Jura) qui devait permettre la construction d’un Center Parcs, contestée par l’association de défense de l’environnement.

© Poudou99 ©
© Poudou99 ©

Le document d'urbanisme devait autoriser la construction sur une zone de 88,9 hectares, dans un massif forestier, de 400 cottages et d'un espace aquatique tropical.

Dans son jugement, le tribunal administratif relève que la zone ouverte à l'urbanisation "se situe dans un vaste ensemble naturel entièrement boisé de la forêt de Poligny, traversé par un corridor écologique répertorié dans le schéma régional de cohérence écologique de Franche-Comté".

"Le projet (...) sera la source d'une pression humaine et sonore, dont l'impact nécessaire sur la circulation de la faune et sur la protection des espèces répertoriées sur le site et sur leurs habitants, s'étendra largement au-delà de la seule surface" concernée, est-il expliqué.

"On ne peut plus rien développer… " (maire de Poligny)

"C'est le contexte actuel qui veut qu'on ne puisse plus rien faire. On ne peut plus rien développer", a regretté sur France 3 Bourgogne Franche-Comté le maire de Poligny, Dominique Bonnet. Selon lui, la décision judiciaire "peut retarder le projet".

"Je ne vais pas m'engager dans des clivages. S'il y a une pression qui n'est pas favorable, je m'inclinerai", a ajouté le maire, qui peut faire appel.

"Ce projet n'est pas conforme aux enjeux climatiques et à la transition écologique", a réagi dans Le Progrès Véronique Ghislain, pour l'association "le Pic Noir". Selon elle, l'annulation "prouve le bien-fondé de notre démarche".

L'association s'est créée pour contester le projet du groupe de tourisme et d'immobilier Pierre et Vacances, s'interrogeant notamment sur l'approvisionnement en eau et l'assainissement, les accès routiers et le financement du futur complexe.

Lors de l'audience, le 14 mars 2019, le rapporteur public avait demandé l'annulation complète ou partielle du document d'urbanisme. Les autres points du PLU n'ont pas été touchés par la décision administrative.

A Roybon, dans la forêt de Chambaran (Isère), un autre projet de Center Parcs est enlisé depuis plusieurs années dans des recours juridiques. La cour administrative d'appel de Lyon doit réexaminer mardi prochain ce dossier.

Au Rousset (Saône-et-Loire), la construction d'un village-vacances est aussi contestée localement. La justice administrative avait rejeté en juillet 2018 un recours de deux associations environnementales.

Info +

Center Parcs, marque du groupe Pierre et Vacances, compte 24 domaines en Europe, dont six en France. Le promoteur n'a pas souhaité faire de commentaire.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Inflation : 200 M€ pour Ile-de-France Mobilités, 100 M€ pour les transports publics de province

Le ministre délégué aux Transports Clément Beaune a promis mardi 6 décembre "une aide exceptionnelle" de 200 millions d'euros à Ile-de-France Mobilités (IDFM) pour éviter une hausse excessive des tarifs dans les transports publics franciliens en 2023. Une aide de 100 millions d'euros sera également versée aux autorités organisatrices de transports publics de province.

Quels étaient les jouets les plus populaires à Noël il y a 20 et 30 ans ?

Que vous soyez étudiant, jeune adulte, parent ou bien grand-parent, vous n'êtes pas sans savoir qu'à l'approche de Noël, les enfants n'attendent généralement pas bien longtemps avant d'écrire leur liste au grand bonhomme rouge ! Aujourd'hui, maCommune.info vous propose de jouer avec la nostalgie, en remontant 20 à 30 ans en arrière. À l'époque où vous, peut-être, étiez à leur place.

Initiative France : la question de la femme cheffe d’entreprise, une " priorité absolue " pour Guillaume Pépy en visite à Besançon

Le président du réseau Initiative France Guillaume Pépy, était en visite ce lundi 5 décembre à Besançon et à Saint-Vit pour rencontrer une gérante de magasin accompagnée par l’association Initiative Doubs Territoire de Belfort ainsi que dans le cadre de la remise des prix du 17e concours régionale Initiative au féminin.

Sondage – Où achetez-vous vos cadeaux de Noël ?

C'est la période des préparatifs et des achats de Noël dont des cadeaux pour les enfants et toute la famille. Sites internet, commerces indépendants ou franchisés, grandes surfaces, artisans locaux... Pour trouver ce qui plaiera au mieux à son entourage, il y a l'embarras du choix. Et vous, où achetez-vous vos cadeaux de Noël ? C'est notre sondage de la semaine...

Après Camaïeu, les magasins Go Sport dans le viseur de la justice

Le parquet de Grenoble a convoqué la direction de Go Sport le 19 décembre pour en savoir plus sur la situation financière du distributeur spécialisé dans le sport, propriété du même actionnaire que Camaïeu, Hermione People and Brands (HPB), alors que les représentants de salariés s'inquiètent, a appris l'AFP lundi 5 décembre 2022. Trois magasins Go Sport sont installés en Franche-Comté dont un à Besançon, et deux en Bourgogne.

À la Maison Grandvoinnet, les fêtes font décoller les papilles !

PUBLI-INFO • Pour les fêtes de fin d’année, la Maison Grandvoinnet fait les choses en grand grâce aux nombreuses gourmandises à découvrir : bûches, gâteaux, chocolats, guimauves, macarons, bonbons et autres desserts festifs sont à déguster sans modération !

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.77
nuageux
le 07/12 à 18h00
Vent
1.77 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
77 %