PSA pourrait acquérir Opel

Publié le 14/02/2017 - 14:42
Mis à jour le 17/04/2019 - 10:23

Le groupe PSA (Peugeot – Citroën – DS)  réfléchit à la possibilité d’acquérir Opel et Vauxhall, activités européennes de l’américain General Motors (GM) en déficit chronique, a indiqué ce mardi 14 février 2017 un porte-parole du constructeur automobile français.

©psa ©
©psa ©

PSA "explore la possibilité d'acquérir Opel et Vauxhall", alors que PSA et GM sont déjà liés par des projets industriels communs, selon la même source. "Depuis 2012, General Motors et le groupe PSA ont mis en oeuvre une alliance qui couvre, à ce jour, trois projets en Europe, qui ont généré des synergies assez importantes", a remarqué ce porte-parole.

Déjà des alliances...

On sait par exemple que le nouveau monospace Opel GrandLand X sera réalisée sur la plateforme du 3008 au sein de l'usine PSA de Sochaux dès cet automne.  A l'inverse, le modèle qui succèdera  au Citroën C3 Picasso sera lui conçu sur une base Opel et produit sur les chaînes de montage du groupe General Motors en Espagne à Saragosse.

"Dans ce cadre, General Motors et le groupe PSA examinent régulièrement une opportunité d'étendre leur coopération, et le groupe PSA confirme explorer de nombreuses initiatives stratégiques dont le but est à la fois d'améliorer la rentabilité et la performance opérationnelle, y compris un rapprochement avec Opel et Vauxhall", a-t-il ajouté. C'est sous cette dernière marque que sont commercialisés au Royaume-Uni les véhicules connus sur le continent sous la marque Opel. 

Cette annonce intervient une semaine après l'annonce par GM d'une perte de 257 millions de dollars pour ses activités européennes, le seizième exercice annuel dans le rouge consécutif du géant américain sur le Vieux continent.

Info +  

Le géant de Detroit a perdu plus de 15 milliards de dollars en Europe depuis 2000 et ne table désormais sur un retour à l'équilibre qu'en 2018, après une année 2016 plombée par les premières conséquences du Brexit et la baisse du cours de la livre sterling.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Bourgogne Franche-Comté : La retraite progressive ou comment se préparer au départ à la retraite

PUBLI-INFO • Le départ en retraite effraye, c’est un fait. Les futurs retraités redoutent de se retrouver sans activités pour occuper leurs journées. Ainsi, la retraite progressive permet, à partir de 60 ans, de recevoir une part de sa re­traite tout en réduisant son temps de travail. À travers, le témoignage de Pierre-Jean, salarié de 62 ans, décou­vrez ce qu’est concrètement la retraite progressive et les motivations qui l’ont poussé à en faire la demande.

Plusieurs quartiers de Besançon seront plongés dans le noir à partir du 30 novembre

Dans le but de faire face à l’envolée des prix de l’énergie et à la gravité de la crise énergétique, la Ville de Besançon a lancé un "Plan de sobriété énergétique" qui impose des actions immédiates et d'ampleur inédite. À partir du 30 novembre 2022, l’éclairage public sera éteint dans plusieurs quartiers bisontins…

L’État propose une aide jusqu’à 1.500€ pour remplacer une chaudière à fioul

INFO PRATIQUE • Une aide supplémentaire pouvant atteindre 1.500€ est accordée aux ménages qui remplacent leur chaudière au fioul par un système de chauffage plus respectueux de l’environnement (pompe à chaleur, système à énergie solaire, chaudière biomasse...). Instaurée par un arrêté publié au Journal officiel du 28 octobre 2022, cette prime supplémentaire, appelée "Coup de boost fiou", est temporaire.

Flambée des coûts de production : la CMA souhaite accompagner les entreprises et les artisans

La forte hausse des matières premières, des fournitures, de la masse salariale et de l’énergie affecte de nombreuses trésoreries. Afin d’apporter de l’aide, la Chambre de métiers et de l’artisanat (CMA) de la région Bourgogne-Franche-Comté se dit mobilisée pour accompagner les artisans et entreprises en difficultés.

Départ de Vallourec de la Côte-d’Or : Marie-Guite Dufay déplore " un gâchis humain et industriel "

La direction de l’entreprise Vallourec Umbilicals a annoncé, ce jeudi 23 novembre 2022, la fermeture du site de Venarey-les-Laumes, en Côte-d’Or. Plus de cinquante emplois sont ainsi menacés. La présidente de Région Marie-Guite Dufay déplore "un gâchis humain et industriel".

Sochaux : l’usine Stellantis confrontée à " d’importants problèmes logistiques "

L'usine Stellantis de Sochaux, confrontée à d'importants problèmes logistiques dans l'expédition de ses véhicules, est contrainte de stocker une partie de ses voitures sur l'aérodrome désaffecté de Lure-Malbouhans, en Haute-Saône, à une quarantaine de km du site industriel, a appris l’AFP auprès de la direction.

Eliad recrute des aides à domicile (h/f) en CDD pour les vacances de Noël

OFFRE D'EMPLOI • Afin de compléter ses équipes durant les vacances de Noël, du 17 décembre 2022 au 3 janvier 2023, Eliad recrute une soixantaine d’aides à domicile (h/f) en CDD, à temps plein ou partiel, sur tout ou partie des vacances en fonction des disponibilités des candidats.
 
 

Black Friday : attention aux arnaques…

Cette année, le Black Friday, cette opération commerciale venue d’outre Atlantique, se déroulera le 25 novembre 2022 en France, mais dure pendant plusieurs jours avant le jour J. De très nombreuses enseignes et marques de produits en tous genres proposent des prix cassés par SMS, mail, réseaux sociaux… à un mois de Noël. L’État met en garde contre les arnaques.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.46
couvert
le 28/11 à 9h00
Vent
1.05 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
98 %