Réouverture commerces et restaurants : le Medef pousse pour le 10 mai, Le Maire maintient le 15

Publié le 27/04/2021 - 08:42
Mis à jour le 27/04/2021 - 08:55

Le Medef a souhaité lundi que les commerces et restaurants fermés puissent rouvrir dès le 10 mai, mais le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a maintenu le 15 comme objectif.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

Après la réouverture des écoles primaires et maternelles, celle des restaurants : Emmanuel Macron a précisé lundi, jour de rentrée scolaire, les contours du déconfinement avec un possible assouplissement du couvre-feu et une réouverture « par étapes » des restaurants.

« Il faut que le 15 mai, si possible même le 10 mai avant l’Ascension on puisse ré-ouvrir », a déclaré sur RTL le président de l’organisation patronale Geoffroy Roux de Bézieux.

Alors que l'Ascension tombe cette année le jeudi 13 mai 2021, "il y a un grand week-end qui se prépare, il y a des commerces qui pourraient faire des bonnes journées de chiffre d'affaires, donc c'est l'occasion de réouvrir", a-t-il ajouté.

"La mi-mai c'est plutôt le 15 mai que le 10 mai", a pour sa part dit quelques minutes plus tard le ministre de l'Economie Bruno Le Maire sur Europe 1.

"L'horizon qui a été fixé par le président de la République, c'est la mi-mai. A la mi-mai, si on se met à tout rouvrir de manière brutale, sans coordination, alors même qu'on s'y prépare depuis plusieurs semaines, qu'est-ce qu'on va faire ? On va réactiver la circulation du virus", a-t-il averti.

Jeudi, les principales fédérations du commerce et quelque 150 patrons de réseaux d'enseignes ont réclamé dans une tribune une réouverture pour le 10 mai, mettant en avant l'importance de cette période pour leur activité.

La Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) a elle aussi réclamé lundi la réouverture des commerces le 10 mai, "alors que, pour des raisons obscures, la mi-mai+ semble sacralisée sans plus de précision".

"A ce jour, nul ne sait avec certitude qui va pouvoir rouvrir, à quelle heure et dans quelles conditions", regrette surtout l'organisation dans un communiqué, qui réclame "un délai de prévenance" pour que les professionnels puissent se préparer dans de bonnes conditions.

Au lieu d'une éventuelle territorialisation des réouvertures envisagée par le gouvernement en fonction de la circulation du virus, la CPME se dit plutôt favorable à "une adaptation des protocoles sanitaires".

Interrogé sur BFM Business, Dominique Métayer, le président de l'Union est entreprises de proximité (U2P), qui représente les entrepreneurs indépendants, a lui dit attendre "des protocoles sanitaires un peu plus précis" que les pistes évoquées jusqu'ici.

"Y aller doucement" 

"Ce qu'on veut faire, c'est y aller tout doucement pour éviter que ça reparte", a insisté Emmanuel Macron ce lundi 26 avril 2021 en visite dans une école de Melun (Seine-et-Marne). Le président a assuré que le gouvernement allait "essayer" de décaler le couvre-feu "un peu, car 19H c'est très tôt".

Quant aux restaurants, leur réouverture se fera "par étapes" entre début mai et fin juin, notamment en fonction du taux d'incidence dans les départements du Covid.

A propos des établissements culturels, M. Macron a assuré: "on va essayer de (les) rouvrir avant, dès la première phase, avec des jauges réduites". "Pour le théâtre, le cinéma et autres, on voit bien que si on limite le nombre, on pourra (les rouvrir) dans les premières phases".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Quoi de neuf pour le printemps et l’été 2024 chez BAUD

QUOI DE NEUF ? • Le printemps est déjà bien entamé et l’été se profile à l’horizon. Fête des mères, fête des pères, jeux olympiques, évènements personnels… la maison BAUD vous propose des desserts et créations adaptés à tout évènement de l’année, de même que nous ajustons notre offre en fonction des saisons. C’est le moment des communions, le début de la saison des mariages, bientôt des envies de glaces lorsque la température va augmenter…

Pour ses 50 ans, mignotgraphie ouvre ses portes le 24 mai 2024 !

PUBLI-INFO • Aujourd’hui, Mignotgraphie® compte une quarantaine de salariés et réalise des impressions à destination de toute la France, mais tout a commencé dans la boucle en 1974 de l’association de deux frères photographes, Yves et Alain Mignot. Récemment diplômés d’une école de photographie, fils d’un photographe installé à Pontarlier, ils décident de se lancer dans l’aventure photographique.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

Installation du premier Comité régional pour l’emploi : quel sera son rôle ?

Le jeudi 16 mai 2024, au Conseil régional, Franck Robine, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté et préfet de la Côte-d'Or et Marie-Guite Dufay, présidente du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, ont installé le premier Comité régional pour l'emploi, une instance opérationnelle de la loi pour le plein emploi de décembre 2023.

Pizza à la part, un nouveau concept proposé place du 8 Septembre à Besançon

Vendredi 17 mai 2024 à partir de 11h30, Slice Pizza situé place du 8 Septembre à Besançon accueillera ses premiers clients. C’est une première : la vente de pizza à la part ! Un concept porté par deux jeunes entrepreneurs, Luc et Louis, qui ont souhaité s’installer dans la capitale franc-comtoise, après le succès qu’à rencontré leur première boutique à Dijon.

Le tourisme et le commerce bisontin au coeur du prochain conseil municipal de Besançon

Au coeur des sujets du prochain conseil municipal, le tourisme et l'activité commerciale de la Ville de Besançon seront abordés comme thème principaux ce jeudi 15 mai 2024. En conférence de presse, la Ville a dressé le bilan des derniers chiffres de la saison touristique et du commerce bisontin. 

Élections européennes : les candidats invités à débattre sur les questions agricoles dans une ferme du Jura

Dans le cadre des prochaines élections européennes qui auront lieu le 9 juin 2024, les Jeunes agriculteurs de la région Bourgogne-Franche-Comté et la FRSEA invitent les candidats à débattre de leur programme autour des questions agricoles au sein d’une exploitation située à Saint-Baraing. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.4
légère pluie
le 22/05 à 0h00
Vent
4.4 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
86 %